Manga : Make Up With Mud Tome 1 – Sous emprise, il lui faudra se révéler et déployer ses ailes (Fiche)

Manga - Make up with mud

Edition : Meian
Dessin : Yosikazu
Scénario : Yosikazu
En cours avec 1 tomes en France. En cours avec 3 tomes au Japon.
Genre : Romance, Tranche de vie, Drame, Psychologie, Tragique
Prix papier : 6.95€
Pas d’édition numérique

Fiche Meian
Extrait

Résumé :

Qui décide de mon maquillage ?
Le  » visage idéal « , comment l’obtenir ?
Si on s’intéressait au coeur plutôt qu’à l’apparence ?
« Je veux que tu restes telle que tu es. »
Voici ce que le petit ami de Miku lui a toujours dit, faisant d’elle une novice du maquillage, bien qu’elle ait déjà 25 ans. Néanmoins, comme ils ont des projets de mariage, elle compte arrêter de travailler dans un futur proche et pense donc que ce n’est pas quelque chose d’important… Seulement apparaît, un jour devant elle, un garçon adorant se maquiller. Miku est à la fois impressionnée et émue par le maquillage que ce dernier a réalisé sur son visage, mais la réaction d’Haru n’est pas du tout celle qu’elle attendait…
L’histoire d’une jeune femme qui reprend sa vie en main grâce au maquillage !
Make Up With Mud montre avec justesse à quel point il peut être difficile d’exister au quotidien, en tant que femme. Entre la relation toxique dans laquelle elle se retrouve engluée et les différentes formes de harcèlement dont elle est victime, les mésaventures de Miku dressent le portrait d’une femme résolument moderne, avec toute la charge mentale et les défis que cela implique. Son histoire ne manquera pas de vous prendre aux tripes !

Avis/Impressions :

Est-ce que vous vous sentez mal en voyant la couverture ?
Est-ce que vous vous sentez mal par moment en lisant ?
C’est normal, c’est l’emprise que vous ressentez dans vos tripes et son côté malsain.
Rassurez-vous, il y aura aussi Yves.

L’histoire est intéressante, entraînante, le jeu sur les apparences, le regard de l’autre. Le graphisme est très beau *o*
Miku est très vite attachante. Sa rencontre avec Yves est mémorable et c’est un personnage haut en couleur qui fait bonne impression.
Ce n’est pas le cas de Haru, le petit ami, voire futur mari en devenir de Miku, qui nous laisse des doutes au départ, comme un goût amer, dont les expressions nous donnent des frissons, et qu’on va plutôt ranger dans les relations toxiques, à fuir.

Miku travaille dans le service d’accueil d’une grande galerie marchande. Elle se prend des remarques de ses collègues et surtout de sa supérieure, c’est désagréable.
C’est un peu compliqué, mais comme son travail est en lien avec des clients, bien présentée ce serait mieux.
Elle a 25 ans mais respire une certaine innocence, pureté. Elle ne se maquille pas, mais se fait harceler, elle attire des clients douteux.
Elle sera sauver par une cliente, en apparence. Une très jolie intervention.

Miku va essayer de se maquiller, elle se cherche, elle teste. Elle aime certaines couleurs. Elle ne s’y connaît pas trop. Une connaissance va l’aider.
Naturelle ou maquillée, elle est belle, elle a quelque chose. Cette connaissance lui fait du bien, l’aide à se voir vraiment, à se valoriser, à penser à ce qu’elle aime, à ce qui lui ferait plaisir. C’est beau, c’est touchant, c’est bon pour le moral.

Au contraire, Haru lui dit que le maquillage la salit, le mud dans le titre (mud = boue), lui fait des remarques et a même des gestes déplacés et forts. Pour vous donner un exemple, des paroles méchantes déjà de dire que ça ne lui va pas, c’est une chose, une impression, de dire que ça la salit, de lui déverser le démaquillant sur la tête, tout autre chose.
Il la bride, il la tient, il la veut pour lui et à son service, c’est ainsi que cela transparaît.
Comme par hasard, il fait des coups en douce et commence à parler mariage quand il craint de voir sa proie docile lui échapper.

Miku aurait été la « femme de », son avocat de « futur » mari, elle réfléchissait aussi à quitter son métier, à tenir « juste » la maison. Nous voyons quelques interactions hors du maquillage propre qui ressemble très fortement à une manipulation malsaine.
Elle fait ce qu’il lui dit, elle veut lui faire plaisir, c’est une chose, mais là c’est plutôt tout comme il veut.
Cette rencontre va sans doute la sauver, il y a fort à parier, mais ce sera compliqué. Déjà, elle commence à prendre conscience de comment il la traite vraiment, commence à réfléchir à ce qu’elle veut, ce qui lui fait plaisir. A se regarder vraiment dans le miroir.

Elle voit la différence entre ce que Haru et ce que Yves lui disent.

Yves est un personnage intéressant et fascinant, qui met aussi des différences par rapport à d’autres histoire croisées très intéressantes qui font réfléchir.
Il aime s’habiller femme, se maquiller qu’il soit homme ou femme, juste être lui-même, mais aime les femmes.
Sa façon de d’habiller, d’être est particulière, mais il a une forme de liberté qui nous émerveille et nous intéresse.
Surtout qu’on découvre quelqu’un de gentil, qui aime ce qu’il aime et l’assume.

Yves est attiré par Miku en tant que personne, et vice-versa, une rencontre qui change leurs mondes respectifs et prometteuse.

Une très belle découverte.

Tout est très bien retracé, capturé.
C’est aussi intéressant d’avoir une jeune femme qui est dans la vie active, trace sa route
La première fois qu’on voit Yves en homme c’est surprenant, et on apprend aussi à mieux le connaître.

Une lecture fortement conseillée à partir de 15-16-17 ans, adolescents mûes, sans limite au-dessus. Pour l’importance des propos abordés mais également de repérer une relation toxique, le tout joliment mis en scène graphiquement.
Peut être un souci si trop sensible et ne supporte pas de voir le genre de type qu’est Haru, mais justement on va voir Miku prendre conscience et en plus il y a Yves qui apporte de très belles choses, et que vous devriez rencontrer.

Le maquillage pour se révéler et relever, mais aussi une rencontre, une personne qui sait lui parler et vraiment la voir.

Citations :
« Vous n’êtes qu’un client, après tout, n’est-ce pas ? Utiliser son statut de consommateur pour tenir la main de le réceptionniste ! Voilà une façon bien malsaine de harceler quelqu’un ! » (Bien envoyé)
« Grâce au maquillage, je peux devenir qui je veux. » 🙂
« J’avoue que je fais plus attention au regard des autres qu’à mes propres envies. » -_-
« Il n’en existe pas qui plaise absolument à tout le monde, et c’est bien pour ça qu’on est si heureux quand on en trouve un qui nous convient ainsi qu’à notre entourage, tu ne crois pas ? » 🙂
« Tu arrêtes de te maquiller parce qu’il ne veut pas ? Ou parce que ça te ne plait pas ? » -> Excellente question !
« Mais tu ne dois pas te sacrifier pour lui ! Même pour le mariage ! Il s’agit de ta vie, c’est à toi de décider ! » -> Clairement !
« Je veux juste donner mon maximum pour la personne que j’aime et je le fais d’ailleurs avec plaisir, alors il n’y a aucun problème. »
« Maintenant que je me suis aperçue que je faisais tout ce que Haru désirait, je me demande si c’est vraiment une bonne chose. » -> Le réveil et choc
« Je ne désire pas spécialement devenir une fille et je ne suis pas attiré par les hommes, je veux juste faire ce dont j’ai envie, tout simplement. » -> :=)
« Les mots de Yuzuhara sont purs et sincères. »

Je vous remontre ce post car vous avez la présentation des deux très bonnes séries qui débutent chez Meian et le miroir, et vous pouvez voir le graphisme.
Et si vous avez loupé la chronique de
The One

Son post Instagram

Un grand merci à Meian pour l’envoi et la lecture de cette très bonne et importante découverte.

Vous êtes tentés ? Vous l’aviez repéré ?

2 commentaires sur « Manga : Make Up With Mud Tome 1 – Sous emprise, il lui faudra se révéler et déployer ses ailes (Fiche) »

  1. Je l’ai acheté mais pas encore lu ; le thème m’a plu pour voir comment un tel sujet de société pouvait être abordé.
    Manga assez engagé dans son thème.
    Les dessins m’ont plu quand je l’ai feuilleté.

    Aimé par 1 personne

    1. Les dessins sont superbes, c’est une très belle surprise, on ressent bien l’emprise, et ça nous fait mal, heureusement il y a Yves. Bonne lecture et découverte, n’hésite pas à repasser pour me dire comment tu auras trouvé.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s