Manga Time : Im – Great Priest Imhotep tomes 1 à 3 (Fiche)

C’est parti pour visiter l’Egypte, et ça c’est cool 🙂
Sinon pour le moment ça me semble être un shonen bien sympathique et plaisant à lire, sans le truc en plus, plutôt classique.
L’édition de Ki-oon est agréable et soignée, vous noterez les hiéroglyphes qui se promènent sur le titre.
Et j’ai un message à passer, j’aimerai bien une adaptation en anime 😉 !

Résumé :
Depuis qu’elle est toute petite, Hinome n’a aucun ami. À l’école, on la dit maudite… Et pour cause : chaque son qui sort de sa bouche se transforme en flamme mortelle ! Alors qu’elle rentre comme d’habitude chez elle sans avoir parlé à qui que ce soit de la journée, elle tombe sur un étrange garçon en pleine cavale dans les rues de Tokyo. Elle lui propose de l’héberger, avant de découvrir qu’elle a devant elle rien de moins qu’Imhotep, le plus grand prêtre-sorcier de l’Égypte ancienne ! Malgré ses airs d’adolescent, il cache d’immenses pouvoirs… si grands qu’il s’est attiré la colère des dieux. Considéré comme le pire criminel de tous les temps, il a été condamné à un sommeil artificiel…
Mais 3 000 ans plus tard, le monde est de nouveau menacé par les Magai, des démons maléfiques, et les geôliers d’Im n’ont d’autre solution que de faire appel à lui pour régler le problème. Imhotep, qui voue une haine profonde à ces créatures, ne se fait pas prier pour les éliminer… en commençant par celle qui avait pris possession du corps de Hinome ! Réunis par le destin, Im et la jeune fille se lancent dans un combat sans pitié, avec pour le mage une chance de trouver la rédemption au bout du chemin…

Manga - IM - Great Priest ImhotepManga - Manhwa - IM - Great Priest Imhotep Vol.2Manga - Manhwa - IM - Great Priest Imhotep Vol.3

Edité par Ki-Oon
de MORISHITA Makoto
Fiche

Tome 1 :
Imhotep est dans la pure veine des shonen, avec ce petit truc en plus comme savent si bien faire les japonais 🙂
Il est bien parti.
Action et fun sont au rendez-vous.
Hinome nous touche tout de suite, sans ami, elle met de la distance avec les autres suite à la malédiction dont elle est victime.
Kobushi tente de l’approcher.
Toutes les 2 souffrent de l’image biaisée qu’on se fait d’elles, et qui malheureusement leur colle à la peau.
Im a l’air d’un sale gosse, mais derrière cela il peut aussi assuré, être puissant. En s’installant dans la maison de Hinome et ne se prenant pas pour de la merde on a de bonnes tranches de rire.
On a aussi une adorable boule de poil, dont on fait la connaissance et son nom *chut* nous surprendra.
Ainsi dans ce premier tome, Hinome va se débarasser de sa malédiction, mais alors qu’une vie normale simple pourrait s’offrir à elle, elle va être entraîner dans des aventures avec Im. Vu ce qu’elle a vécu, elle c’est bon , alors que quelqu’un de « normal » ce serait de trop XD
Bref, on est parti à la chasse au Magai, et des références égyptiennes.
Venez découvrir aussi pourquoi Im a redécoré la chambre de Hinome à sa sauce XD.
Le père d’Hinome a une drôle de réaction XD
Tout va déjà très vite, à la fin rencontre avec un jeune garçon et un nouveau Magai qui plane, et rencontre d’un nouveau personnage classe.
ps: j’avais très envie de les voir s’animer sous mes yeux XD

Tome 2 :
C’est reparti pour de nouvelles aventures ^^
C’est l’occasion d’enfin comprendre pourquoi Imothep de son petit nom Im est reconnu comme un grand criminel.
On découvre le passé du personnage cool qu’on a rencontré à la fin du tome 1. On comprend mieux sa haine envers Im.
On découvre quelques autres personnages et liens, et surtout on retourne en Egypte ancienne, et on découvre ce qui s’est vraiment passé.
On a une surprise sur les dernières pages, la genèse du manga qui offre une histoire différente, plein de choses ont changé.
Bref, action et humour sont toujours au rendez vous, et on sait maintenant ce qui a valu cette réputation à Im. Hinome fait confiance à ce qu’elle voit de lui aujourd’hui, même si elle n’est pas des plus ravies d’être embarqué dans cette histoire !
Affaire à suivre !

Tome 3 :
Je suis retournée me promener en Egypte. Un tome sympathique à lire où on sent bien les codes shonen.
C’est pas facile comme décision pour Imhotep.
J’ai beaucoup plus apprécié le dernier chapitre où un culte nous met mal à l’aise sous couvert d’aider des jeunes, où Im retrouve avec Hinome une vie « normale » avec quelques surprises et quelque chose de bien typique, et des paroles bien senties.
La fin annonce quelque chose qui nous donne envie de nous plonger dans la suite.

Publicités

BD Time : Le monde de Zhou Zhou tome 1 (Fiche)

Le monde de Zhou-Zhou, tome 1 par Zhao

Résumé :
Yu Zhou zhou, petite fille de 6 ans, entre à l’école. Elle a vécu jusqu’ici avec sa mère.. Heureusement, elle va bientôt faire la connaissance de Benz – Benz, un garçon de même âge qui pleure tout le temps (il a ses propres démons).
A la maison les difficultés s’accumulent, et Yu Zhou zhou va devoir s’installer chez la sa grand-mère. La petite fille doit désormais partager sa chambre avec deux cousines plus âgées qu’elle… Jalousies, premiers conflits et premières amitiés surtout, une nouvelle vie commence pour la petite fille.

Edité par Casterman
De Golo Zhao
Disponible en numérique
la série sera composée de 2 tomes, un seul tome est sorti à l’heure actuelle

Mon avis/mes impressions :

Une BD tout en couleur poétique et charmante.
La BD est très agréable à lire, les couleurs sont douces dans des tons pastels, la police de caractère est agréable et change selon, on peut très bien avoir du texte en blanc, et du texte en noir …
Du haut de ses 6 ans, Zhu Zhu n’a pas vraiment eu de chance, mais elle s’imagine des histoires, et vit sa vie tranquillement. Son monde est peuplé de super-héros.
Dès le début, le ton est agréable, on sourit en découvrant cette première planche qui peut nous remémorer des souvenirs et cette jeune fille.
Pourtant sa vie n’est pas tous les jours faciles, ni sa relation avec les autres. Elle a même du mal à pouvoir aller à l’école suite à un problème. Elle va vivre avec sa grand-mère et ses 2 cousines, seulement elle est loin de s’entendre avec elles.
Elle continue à se réfugier dans son monde, à parler seule, elle n’a pas vraiment de bonnes notes, pas de fleurs (bon point), elle ne fédère pas les foules, mais elle aussi a le droit de vivre et de profiter des bonnes choses. Il faut dire aussi qu’elle aime jouer, que rester concentrer en cours est difficile pour elle.
Mais elle a son ami Benz Benz qui n’a pas la vie facile lui non plus et pleure bien souvent. Sauf que quand elle va vivre chez sa grand-mère, ils doivent se dire au revoir.
Elle fait la rencontre d’autres jeunes garçons, un la taquine beaucoup mais semble vraiment s’intéresser à elle.
Du haut de ses 6 ans, elle tente de vivre sa vie pleinement, malgré l’absence de sa maman par moment, malgré les problèmes, malgré la dureté de la vie. On ne voit pas grand chose non plus. On verra juste quelque chose vers la fin.

Une BD touchante, poétique, adorable, pour passer un moment avec une petite fille chinoise. Elle est comme un bonbon amer (tendre mais parfois on ressent l’amertume de la vie)

On a quelques fois de beaux dessins pleine pages.
On a aussi des bonus à la fin de la BD pour nous expliquer mieux certains fonctionnement en Chine, c’est intéressant !

Manga Time : Voyage au centre de la Terre tome 1

Manga - Voyage au Centre de la Terre

Résumé :
Hambourg, 1863. La vie d’Axel va changer du tout au tout lorsque son oncle, le professeur Lidenbrock, imminent géologue, trouve un étrange parchemin codé dans un vieux livre islandais. Le mystérieux message contient des indications pour se rendre au centre de la Terre ! Il n’en faut pas plus à l’impétueux professeur pour monter une expédition au grand désespoir de son neveu.

Disponible en numérique : 4.49€
en papier : 8.05€
Edité par Pika
Adpaté du roman de Jules Verne par KURAZONO Norihiko
Série en 4 tomes

Le 1er tome se compose de 228 pages avec quelques pages couleurs au début.

Phrase d’accroche (plutôt sympa) de MN : « Redécouvrez ce classique de Jules Verne en manga. Les ambiances créées par un des maîtres de l’anticipation et de la science-fiction se prêtent à merveille au trait et à l’univers sombre de Norihiko Kurazono. »

Fiche

Jules Verne
Un auteur connu qui nous a emmené voyagé : le tour du monde en 80 jours, 20 milles lieux sous les mers, Voyage au centre de la Terre, l’île mystérieuse ….

Mon avis/mes impressions :
Sans que cela soit un coup de coeur, j’ai beaucoup apprécié ma lecture et le voyage. N’oubliez pas non plus que nous sommes qu’au début du voyage. Un voyage qui paraît fou, insensé, et qui nous captive en même temps. J’ai aussi adhéré au graphisme, aux paysages, aux effets (ex bulles de texte comme un vieux parchemin à un moment donné), aux pages couleurs du départ.

Les 3 hommes sur la couverture sont ceux qui partent à l’aventure : le savant obnubilé et têtu le professeur Lidenbrock, son neveu Axel très attachant qui a plus pied sur terre et le guide Hans.

lesvoyagesdely - BY3Bk-QHetz

J’ai une mauvaise mémoire et ça date vraiment, je ne peux absolument pas comparé avec l’oeuvre d’origine !

Le premier tome commence au coeur de l’action sur de très belles pages couleurs, ils sont déjà sous terre et pas forcément en très bonne posture. On remonte ensuite en arrière pour comprendre comment ils en sont arrivés là, et on les quittera à l’endroit où on a commencé.

Le professeur Lidenbrock est un homme de science, un géologue, mais c’est aussi quelqu’un qui a focalisé sa vie là dessus, et qui est capable d’y passer des heures en oubliant tout le reste (quelque part je le comprends) mais il doit aussi avoir gardé une sacré foi pour arriver à agir ainsi, ce qui peut avoir ces dangers, mais ce qui lui donne également la force de braver tous les dangers. Homme de science, il sait quand même pas mal de choses.
Axel est son neveu, qui aime également beaucoup les sciences, qui a plus les pieds sur terre et s’inquiète également beaucoup plus. Il est fiancé secrètement à une belle jeune femme, qui elle aussi aime les sciences. Mon plus grand regret c’est qu’elle ne soit pas allée avec le groupe, par contre elle a encouragé Axel.
Le jour où le professeur Lidenbrock trouve un vieux livre, avec un code indéchiffrable au départ, il se fait des noeuds au cerveau, oublie tout le reste même de manger, dormir…il en perdrait la tête, la raison.
Par un hasard, comme beaucoup de fois un détail va faire mouche dans la tête d’Axel, mais il hésite à livrer ceci à son oncle, qui a même l’air d’un psychopathe par moment.
Mais quelle entreprise folle, comment savoir que c’est la vérité ? Un voyage au centre de la Terre. Est-ce seulement possible ?
Les voilà qui s’embarquent et gardent leur véritable projet secret prétextant des études de volcans et et de glaciers. Axel d’abord inquiet se rassure disant que ça va faire une promenade, puis à un moment il s’inquiète à nouveau.
Tous les 3 sont maintenant livrés à eux-même sous terre, avec leurs provisions qui s’amenuisent, la fatigue … Hans, leur guide restera-t-il fidèle ? Trouveront-ils le chemin ? Iront-ils vraiment jusqu’au centre de la Terre ? Quelles aventures les attend ?

Pour l’histoire, c’est donc intéressant tout en étant les prémices, comment tout à commencer.

Au niveau du graphisme, je me suis aussi régalé du détail des maisons, des montagnes …

J’ai hâte de continuer cette expédition avec eux 🙂 !

Manga Time : The grim reaper and an argent cavalier tome 1

Manga - Manhwa - The Grim Reaper and an Argent Cavalier Vol.1

Résumé :
Il était une fois un frère et une sœur qui étaient de grands sorciers…
Le grand frère découvre le moyen d’accéder à l’immortalité : dévorer des âmes. Il devient alors le Seigneur de la mort, à chaque fois un peu plus assoiffé d’âmes humaines, et il lance sur le monde les Larvas, des humains métamorphosés chargés de récolter des âmes pour lui. Sa petite sœur Lemuria, se rebelle et fonde un ordre de chevaliers chargé de traquer et éliminer les Larvas…
Deux cents ans se sont écoulés… Le jeune Cyan décide de devenir lui aussi un chevalier pour sauver l’âme de la descendante de Lemuria. Mais pour cela, il se lance dans une quête qui pourrait bien lui coûter la vie…

Fiche MN

Manga de dark fantasy chez Dark Kana en 6 tomes par Irono.
Le 1er tome est vendu à prix préférentiel un peu plus sympa, et nous offre une jaquette réversible.

Mon avis/mes impressions :
Premier tome d’une nouvelle série de dark fantasy prometteuse. Avec des airs classiques et cruels. La série nous est promis en 6 tomes, plutôt bien dessinée et entraînante.
Beaucoup de choses se passent déjà dans ce 1er tome. On apprend à connaître le monde, les règles.
Une légende et un homme qui a eu l’air d’avoir la folie des grandeur entraîne la perte des humains et beaucoup de tragédies humaines. Sa soif d’immortalité à n’importe quel prix.
J’ai également beaucoup apprécié de faire connaissance avec Cyan petit, quand il doute de pouvoir être un chevalier d’argent comme ces parents, et qu’il apprend à connaître dame Reinette. Une relation forte et particulière les unit alors, si bien qu’en se faisant avoir il ne verra pas le diable sous le masque, comme tant d’autres avant lui.
Une terrible ironie va le frapper de plein fouet, mais il n’est pas prêt à céder et veut toujours être là pour dame Reinette, il fait alors une rencontre fort intéressante qui lui offre une alternative, ainsi qu’un compagnon d’arme.

Manga Time : Alderamin on the sky tome 1

Manga - Alderamin on the sky

Fiche du manga MN

Résumé :
L’empire de Katjvarna, un pays régit par ses traditions, notamment religieuses. Sur ces terres, le respect des esprits magiques est un précepte qu’on ne peut enfreindre sous peine d’être exécuté.
Cependant, un vent de modernité souffle sur l’empire et ses voisins. si celui-ci refuse d’y céder, certains de ses hauts responsables souhaitent instaurer une logique plus rationnelle et scientifique qui permettrait à Katjvarna de faire face à ses ennemis, qui comptent la république de Kioka, un pays usant de ces nouvelles technologies, dans leur rang.

Mon avis/mes impressions :
Aldermamin on the sky bénéficie d’une édition de qualité qui fait plaisir : il est beau, il y a des effets graphiques, le papier est bien, on a des pages couleurs pour commencer l’histoire, elles ont l’air d’être sur papier glacé. Je ne m’explique pas les 3 pages blanches de papier glacé à la fin par contre XD. Bref, c’est un bel objet.
Ensuite, pour ma part, le graphisme particulier m’a immédiatement plus et mis des étoiles dans les yeux, pour moi c’est un très beau graphisme.
Et pour finir l’histoire est plaisante, intéressante, et ce n’est que le début. 1ère rencontre de gens. Ici, je suis aidée par l’anime, et donc je n’ai aucun doute sur la qualité et l’intérêt de l’histoire.

Des noms spéciaux, voire un peu compliqué, un nouveau monde qui s’offre à nous, et l’épée de Damoclès de la guerre.
Ikta a passé un marché avec un marché avec Yatori qui insiste pour qu’il passe l’examen d’officier. Il le fera, mais ensuite elle lui assurera un poste tranquille, à l’abri.
Ikta n’est pas très engageant à la base, flemmard, tranquille, et un peu trop porté sur les femmes, de préférence d’âge mûr. On nous le dit dès le départ, on connaît son surnom ( l’invincible général oisif), mais rien ne le prédestine à cela, et peu de gens le croirait. Il peut être assez énervant face à des gens qui font des efforts, travaillent dur. Pourtant il se révèle un fin stratège, et quelqu’un de direct et droit. Peut être que c’est mieux d’avoir quelqu’un comme lui que quelqu’un qui aurait soif de pouvoir.
Ikta est très calme, très tranquille, mais il sait déployer ses capacités de stratège quand il le faut. Il n’est pas spécialement doué au combat, pas d’une bonne famille, mais son esprit est son arme, son intelligence, sa stratégie, il réfléchit, agit en connaissance. Il utilise les sciences.
Ikta arrive au moment de l’examen pratique, il n’a pas le choix, il embarque dans un bateau avec Yatori et d’autres gens qui vont aussi passer l’examen (futurs officiers). Il va falloir se supporter, ils sont différents, chacun avec sa compétence, son passif. Cela peut être houleux par moment. Il y a également une étrange jeune fille, mais que fait-elle ? Et elle manque de se noyer ?
Mais les voilà en pays ennemi, que faire ? comment s’en sortir ?
Le début de l’histoire bouleverse tous les plans d’Ikta, finalement rien ne sera comme il l’avait prévu.

C’est un temps de guerre, tout est loin d’être facile : on a de la stratégie, des combats (c’est super à regarder et bien à voir sur papier aussi), les sciences, les esprits (petit plus non négligeable que je laisse découvrir, que je n’aborde pas plus que cela avec ce premier tome), du rire, de l’action, de la politique…
Bref, c’est vraiment une très bonne pioche que de mon côté je conseille, sauf si vous êtes trop sensible !
On a aussi beaucoup de choses à découvrir sur leur univers.

A l’origine, c’est un roman, et j’aimerai bien qu’on y ait accès aussi.

Anime Time : Alderamin on the Sky Saison 1

Après Re/Zero dont le manga me fait de l’oeil, et l’anime attend que je lui trouve un peu de temps pour bien m’y mettre. Ototo manga nous sort Alderamin on the sky en manga qui me fait de l’oeil, je me renseigne et je vois qu’il y a un anime de 2016. Donc, je le tente 🙂
Il est disponible sur crunchyroll

Résultat de recherche d'images pour "alderamin on the sky anime"Résultat de recherche d'images pour "alderamin on the sky anime"

Résumé :
L’empire de Katjvarna est en guerre contre un pays voisin, la république de Kioka. Ikta Solork déteste la guerre, mais il passe un examen pour devenir officier afin de donner un coup de pouce à Yatorishino Igsem, sans prévoir de rentrer dans l’armée, mais d’avoir un petit travail tranquille loin des combats. Personne n’imagine que ce jeune homme de 17 ans pourrait demain diriger une armée, encore moins que son nom reste dans les annales comme celui d’un général légendaire…

Saison 1 composée de 13 épisodes. Fin correcte appelant une suite.

Mon avis/mes impressions :
Cet anime est la bonne surprise. On est totalement pris dedans du début à la fin, et l’air de rien il s’en est passé des choses sur 13 épisodes. On rit avec eux, on tremble avec eux, on se demande s’ils vont s’en sortir et à quel prix.
Au début j’ai eu un peu de mal avec le character design, les personnages, puis je m’y suis habituée. Mais sinon l’image de l’anime est belle. Il est coloré, fluide. Les combats rendent bien à l’écran. Et l’histoire est prenante, intéressante, surprenante. On est en temps de guerre, des choses ne sont pas faciles. Mais également de l’amitié, de belles valeurs, des moments de rire. Et un redoutable stratège qui n’a l’air de rien sur le coup xd

Certains noms sont compliqués, surprennent comme l’empire Katjvarna.
On a de tout dans les personnages, plein de caractères.
Un des génériques pour mettre dans l’ambiance : ici

Yatori et Ikta se connaissent depuis longtemps, depuis l’enfance même. Ils peuvent compter l’un sur l’autre, se comprendre facilement. D’ailleurs un des épisodes reviendra sur un moment de leur enfance, et ils ont vraiment assuré.
Yatori a une réputation à tenir, elle vient de la famille Igsem avec des exigences et des devoirs, elle est impressionnante au combat. Et n’en refuse jamais un.
Yatori a un grand sens du devoir.

Alors qu’Ikta rêvait d’une place à l’abri de la guerre, qu’il se prend pas au sérieux, qu’il court les filles, qu’il ne semble pas faire trop d’effort. Toute sa vie va se retrouver chambouler par un évènement, et il va finir par utiliser et déployer ses compétences de fin stratège.
Ik ne peut laisser l’injustice le remporter. Ainsi il sauve qui il peut, il n’hésite pas à remettre des gens à leurs places même si plus haut placer, ils sauvent des choses essentielles. Il dit ce qu’il pense.

Nous allons être amenés à croiser beaucoup de gens, comme on est en temps de guerre, on a toujours cette épée de Damoclès sur la tête à se demander si on reverra cette personne. Des amis d’hier peuvent très bien être les ennemis d’aujourd’hui et vice-versa.

On est particulièrement attaché à un groupe de personnes. On a fait leur connaissance au début, et ils se retrouvent plus ou moins liés par un évènement, même encore à une autre personne. Tout le monde participe femmes et hommes. Tout le monde apprend à vivre ensemble, à se battre ensemble, à survivre ensemble.

Quelque part, ils doivent très souvent prouver leur valeur, on peut très bien les remettre en cause. Quand on dirige, on a aussi des responsabilités, il faut continuer à avancer, ne pas se laisse miner. Et tout le monde peut se tromper, la vie, les batailles ne sont pas fait que de victoires. Mais il faut aussi apprendre de ses échecs, rebondir, et continuer à avancer.

C’était génial et quelle tension. On a fini mais c’est aussi loin d’être vraiment la fin alors peut être un jour une saison 2.

Manga Time : To Your Eternity tome 1

Manga - To Your Eternity

Résumé:
“C’est à l’épreuve de la réalité que je saurai ce que je suis… Voilà pourquoi mon voyage commence.”
Un être immortel a été envoyé sur Terre. Il rencontre d’abord un loup puis un jeune garçon vivant seul au milieu d’un paysage enneigé. Ainsi commence le voyage de l’Immortel, un voyage fait d’expériences et de rencontres dans un monde implacable…

Couverture :
Très jolie, les teints aussi, un loup et un homme, un joli titre, mais on est loin de savoir ce qu’il nous réserve.

Mon avis/mes impressions :
Voilà une lecture originale, poétique, des plus troublantes, car on sous-entend l’indicible horreur aussi, car on est partagé.
On commence avec une étrange histoire, une étrange sphère, qui l’a jeté, que fait-elle sur Terre ? Elle est mousse, puis un loup très mal en point vient se lové autour d’elle, et elle prend cette nouvelle forme de vie, alors le loup est mort et elle le remplace. Cette forme découvre la vie, mais ne comprend rien aux nécessités et encore moins aux sentiments.
Ses pas ramènent ce loup naturellement vers ce jeune garçon, qui est si content de le revoir, mais ce n’est déjà plus lui. Ce garçon est seul, atrocement seul, il parle de fruits, de légumes auquel il n’a pas accès, il n’y a plus personne au village, où sont-ils ? ont-ils survécu ? est-ce un pur abandon ?
Cette première histoire est très blanche, tout le graphisme est comme immaculé, comme tout blanc.
Et elle sert notre coeur.
Puis on bascule comme dans un autre monde, avec une autre culture, et le noir apparaît dans le graphisme. On fait la connaissance de Macha, petite fille dynamique, et Palona, jeune femme adorable. On suit la vie. Mais là, on nous parle de sacrifice de fille, et une doit être choisit et à nouveau les ténèbres, l’horreur surgit.
Si ce n’est pas celle choisit, ce sera une autre, mais comment accepter un tel rituel ?

PS: C’est la même personne qui a fait A silent voice, thématique intéressante mais où certaines choses ne sont pas trop passées chez moi y compris le dessin (très gros frein). Mais qui est une série à lire ! Une thématique importante ! Je vous ai mis un lien vers l’article sur le 7ème et dernier tome qui fait le bilan de la série.
Alors qu’ici le dessin passe très bien !
L’histoire, elle, n’a rien à voir.

Cinéma Time : Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur (2017)

Résumé :
Jeune homme futé, Arthur tient les faubourgs de Londonium avec sa bande, sans soupçonner le destin qui l’attend – jusqu’au jour où il s’empare de l’épée Excalibur et se saisit, dans le même temps, de son avenir. Mis au défi par le pouvoir du glaive, Arthur est aussitôt contraint de faire des choix difficiles. Rejoignant la Résistance et une mystérieuse jeune femme du nom de Guenièvre, il doit apprendre à maîtriser l’épée, à surmonter ses démons intérieurs et à unir le peuple pour vaincre le tyran Vortigern, qui dérobé sa couronne et assassiné ses parents – et, enfin, accéder au trône…(Source : Allociné)

Fiche de la série sur SB

Mon avis / Mes impressions :
Le roi Arthur, Merlin, Camelot c’est très connu, maintes fois adaptés, et ça fait toujours de l’effet.
D’ailleurs, on a un clin d’oeil à la merveilleuse série qu’était Merlin en y retrouvant Katie McGrath.
J’imagine fort bien que cette adaptation risque de diviser les foules, mais pour ma part elle m’a plu, séduite, elle a su être originale, différente, nous offrir des surprises tout en nous donnant le sourire aux lèvres à retrouver des choses qu’on connaît si bien et que pour ma part certaines que j’estime beaucoup aussi.
La réalisation est différente, elle a quelque chose à part, nerveuse et efficace, avec une sacré musique pour nous mettre dans l’ambiance. Le film sait aussi nous offrir de très beaux et bons moments d’humour.

Arthur n’est qu’un petit enfant au départ. On voit des rois, de la guerre, des affrontements, de la magie. La magie a également un format inédit, et on a des combats surprenants.
Les costumes et les paysages sont très beaux 🙂
Il y a beaucoup de surprises et de choses inédites dans ce film, parfois on n’imagine vraiment pas que les choses vont tourner ainsi, elles nous prennent totalement à contrepied pour notre plus grand plaisir.

On ne comprend pas tout, tout de suite. Certaines choses nous sont cachées, on les découvrira en temps et en heure.
Un jour, Arthur perd tout ce qu’il avait, encore tout jeune, il en réchappe et de jolies jeunes femmes le prennent en charge. Elle vendent leurs corps pour vivre, mais n’ont pas hésité à sauver ce petit bout de chou. On voit alors comme de manière accélérée la vie d’Arthur défilé jusqu’à ce qu’il devienne un homme. On voit combien il est débrouillard, et ramasse une pièce par ci par là. Et déjà, on voit que petit des fois certaines brutes frappaient les filles, mais grand il peut enfin les défendre. Ca fait plaisir à voir, d’ailleurs jamais il ne les renie ni ses femmes qui lui ont sauvé la vie, ni ses amis sans éducation mais une belle bande.

Celui qui est alors le roi, le roi d’Angleterre, on peut se demander ce qu’il a encore d’humain. Comment a-t-il pu accepter de payer un tel prix pour le pouvoir ? Comment peut-il être content d’être idôlatré car craint ? Il joue très bien, et nous glace le sang.
Un jour, il va craindre une prophétie, le petit fils de roi qui en a réchappé, lui seul serait capable de retirer l’épée Excalibur. Il fait donc chercher tous les jeunes hommes en âge, les soumet au test et les marquent. Un jour, Arthur va devoir y passer aussi, sa vie ne sera alors plus jamais la même. Il ne pourra pas juste la reprendre comme il l’avait laissé.

Il refuse le pouvoir au premier abord. Ce qui finalement peut faire de lui quelqu’un qui mériterait le pouvoir, d’ailleurs ses agissements le prouvent. Et sans l’aide d’autres personnes, jamais il n’aurait pu survivre.
D’abord c’est très tendu avec ce nouveau groupe, mais il y a tout un pan de son passé où il doit ouvrir les yeux, voir ce qui s’est vraiment passé, et lui seul peut arrêter la folie du Roi.

Et vous, embarquerez vous pour cette aventure ?