Manga Time : Chronoctis Express Tome 1

Manga - Chronoctis Express

Résumé :
Dans un monde futuriste, les dieux ont accordé aux humains le droit de faire leurs adieux avant de trépasser, en leur faisant quitter le monde grâce au train des morts : le Chronoctis Express. Alex est un jeune homme craintif, effrayé par les agents funestes qui servent le train des morts, et bien décidé à s’en éloigner… Jusqu’au jour où la fille qu’il aime se fait assassiner. Persuadé que cette situation aurait pu être évitée, Alex va pour la première fois se confronter à ceux qu’il a toujours craints.

Fiche MN

Editeur : Koroji
Auteur : Aerinn
Sortie officielle du tome 1 le 15 Septembre 2017
A pu être en prévente lors de différentes conventions.

Pour celle qu’il aime, il va devenir ce qu’il craint le plus au monde …

Mon avis/mes impressions :
C’est un fait assez rare pour que je le souligne, mais c’est une des rares fois où je me retrouve à conseiller un manga français, qu’un manga français m’a autant enthousiasmé.
J’ai adoré découvrir l’univers qui est très intéressant. On a des bonus très sympa et intéressant à la fin.
A part de légers moments, de manière générale le graphisme est très agréable et entraînant, l’univers est riche, l’histoire est intéressante et bien construite. Je suis d’accord avec le fait qu’elle nous ai présenté le personnage dans ce premier tome, et pas nous le montrer de suite comme ce qu’il est destiné à devenir. L’injustice qu’il subit déjà quand on le rencontre nous met la rage au ventre.
Le manga est à 8,15€, mais bien épais (256 pages), et à la fin on en redemande. le plus dur sera d’attendre la suite, elle nous le promet en 6-7-8 tomes. Je lui adresse toutes mes félicitations et lui souhaite une bonne continuation.
J’aime l’idée du train qui conduit les gens après leur vie, moi j’ai eu une pensée pour le galaxy express 999. J’ai également eu une pensée pour les faucheurs de l’excellent livre la faucheuse que j’ai récemment lu.

Le premier tome est déjà très riche en événements, en péripétie. Tout va changer pour lui.
Elle a également semé avec brio quelques fausses pistes, faux-semblants. Quand on rencontre notre jeune homme (Alex), il est loin d’être en bonne position. Avec son caractère, sa manière d’agir, on ne s’imaginerait pas ce qu’il va arriver. Mais et si cette façon de faire était dû à quelque chose de précis ? Il arrive à parler à une chouette jeune femme, s’intéresse à elle, mais là aussi derrière le rideau se cache des choses.
Et pourquoi cet agent funeste lui a parlé à lui ? Joue-t-il à ses dépens, cherche-t-il quelque chose ? Pourquoi s’intéresser à lui ?
Les sentiments sont bien capturés, les dessins bien croqués, la tension palpable, les agents funestes avec un costume où on a de quoi les craindre vu qu’ils ont l’air inhumains, qu’on ne voit pas leurs visages.
Bref, vous allez en découvrir des choses, si l’histoire peut vous plaire, laissez lui une chance 😉

J’ai également beaucoup aimé la jaquette, regardez cette magnifique couverture ensorceleuse, intrigante. Et quand on retire c’est tout aussi beau et dans les mêmes tons *o*

Publicités

Manga Time : Assassins tome 3 (Fin)

Assassins, tome 3 par Sato

Mon avis/mes impressions :
Le manga bénéficie d’une bonne qualité d’édition et d’un beau graphisme. Sa thématique était originale et aurait pu être touchante, elle l’était en partie. Mais son côté WTF, vicieux, barré, n’importe quoi ne m’a pas plus, et ça était de pire en pire.
Oui, y a de sacrés malades mais bon c’est dur d’avaler la pilule avec ce personnage.
Bref, essai raté alors qu’on avait un bon début.

Dans ce tome, on voit comment Suzuki, notre jeune tueuse est tombée là dedans, il y a aussi un côté vicieux là dedans, mais intéressant et touchant.
Un lien qu’elle n’aurait jamais pensé avoir la lie pour toujours et à jamais quoi qu’il arrive à ce garçon, Jinsuke, qu’elle a sauvé, même si aujourd’hui parfois elle se demande pourquoi.
Quel avenir pour eux 2 ?! Fin de l’histoire avec ce tome.

Encore ça allait, sauf quand justement le dit personnage était là.
En tout cas, vous aurez de quoi être surpris.

Manga Time : ReLife Tome 5

ReLIFE T05 (05) par Yayoiso

J’adore ce manga, cette histoire, touchante et drôle à la fois. A chaque fois, j’ai la boule au ventre, en me remémorant ou en voyant les souvenirs de notre jeune homme de son taf. Hoshiro me touche toujours autant aussi, c’est une fille super, si on se prend la peine de la connaître, elle sent que quelque chose ne va pas mais ne sait pas comment faire avec ses 2 amies, elle demande alors conseil. C’est beau l’amitié, les non-dits tuent eux. Et j’aime aussi les 2 jeunes amis qui sont avec une des filles, amis d’enfance, on en découvre un peu plus sur la dernière histoire.
J’ai juste été surprise qu’on ait passé tout le tome là dessus, et même pas vraiment dépassé l’anime, et j’espère qu’on ne perd pas de gens en chemin, car vous n’avez pas encore tout vu.

Manga Time : Perfect crime tomes 1 à 3

 

Manga - Perfect CrimeManga - Manhwa - Perfect Crime Vol.2Manga - Manhwa - Perfect Crime Vol.3

Résumé :

Un homme, Tadashi Usobuki, est repéré à plusieurs reprises sur le lieu de crimes étranges. Toutefois, personne n’arrive à prouver sa culpabilité. Tout le monde l’appelle depuis «l’homme aux crimes parfaits ». Haine… Jalousie… Désir… et amour. Usobuki est capable de répondre à toutes les demandes de meurtre de ses clients. Et méfiez-vous, il ne rôde jamais très loin de vous…

Mon avis/mes impressions :

Tome 1 : 
Désolé, mais malheureusement je ne l’ai pas écrite.

Tome 2 :
C’est un thriller psychologique intéressant, intriguant, et qui met très mal à l’aise.
Notre assassin a l’air de se détacher du commun des mortels, de trouver les humains vils et stupides. Pourtant il a aussi un loyer à payer, et a l’air de plus apprécier la compagnie des chats.
Il a une sacré capacité pour créer des illusions auxquelles les gens croient.
Même si on sait que ce sera plus compliqué que ce qu’on nous montre à la base, on ignore totalement en quoi, dans quel sens.
Cela peut très bien être la personne elle-même qui a demandé, il peut y avoir eu une autre requête avant.
La seule façon de l’arrêter est soit sa mort à lui soit celle du commanditaire.
On ne sait pas qui est le vrai commanditaire dans certains cas.
Parfois, cela ressemble à un gâchis total, il ne se mêle pas de la vie des gens, ne les conseille pas, il fait ce qu’on lui dit.
Les situations restent pleine de surprises !
Dans ce tome, on rencontre
Une jeune femme qui vend son corps pour être entretenu, mais son prétendu ange gardien s’avère un désaxé avec des requêtes dures.
Des employés de bureau et une histoire de promotion
Un homme qui veut profiter des plaisirs de la vie sans s’encombre d’une famille a un bon poste.
Une jeune femme sur le point de se marier qui cache son passé
Une jeune femme qui vient de perdre son mec, un host qu’elle entretenait.
2 amis d’enfance un garçon et une fille qui le défendait qui ont grandit et un professeur qui fait des choses avec la fille.
Mais tout est-il vraiment comme il paraît ?!
La vraie histoire se dévoile page après page.
L’inspecteur Toda a Usobuki dans son colimateur, et il l’a fait s’interroger sur la justice.

Tome 3 :
Cette série reste toujours aussi intéressante à lire et glaçante.
Usobuki joue toujours avec les humains, exécute les requêtes. C’est hallucinant de voir ce qu’il provoque, parfois c’est un véritable gâchis, un malentendu des gens. On ne sait pas la plupart du temps à quelle sauce on va être mangé, qui est vraiment le client ? quelle est la vraie histoire ? Même si certaines choses, certaines personnes on les soupçonne.
Pour Usobuki, les humains sont des idiots. Il s’amuse à observer leur réaction, leurs comportements. Les gens ont une vision faussée, et parfois ils deviennent horribles, ne sont plus eux mêmes.
Usobuki met en garde l’inspecteur Tada, sur sa vision de la justice. Il est toujours après Usobuki, mais il va aussi avoir à faire à lui de beaucoup plus près, il se questionne beaucoup.

Dans le tome 3, il est question
– d’une fille qui a mal tourné et est devenue voleuse,
– de gain au loto,
– de sculpture, de créer une oeuvre,
– de jeunes filles avec des difficultés sociales, isolées,
– d’une aide à domicile d’une personne âgée riche,
– d’une femme à qui il est arrivé plein de malheurs,
– d’un détective qui enquête sur un adultère.

Le dessin est bien :), agréable, de bonne facture.
Déconseillé aux âmes sensibles, un côté dérangeant et tarabiscoté.

Notre assassin Usobuki fait toutes les couvertures sur un fond noir, ça met dans l’ambiance. Le titre et sa chemise sont en rouge, une couleur qui fait penser au sang. En noir et rouge XD.

Il commet le crime parfait, car il n’assassine jamais directement ses proies.

Manga Time : Man in the window tome 1

Man in the Window, tome 1 par Anajiro

Résumé :

Quand Shuhei, 17 ans, reçoit un mot de la fille qu’il aime en secret, il n’en croit pas ses yeux. Sans se faire trop d’espoir, il se rend au lieu de rendez-vous, une ruelle sordide finissant en cul-de-sac. Comme indiqué, il frappe à la dernière fenêtre… et c’est une voix masculine qui lui répond ! Shuhei s’enfuit, mais lorsque l’inconnu l’appelle par son nom, il se retourne, interloqué. L’homme connaît son identité, ainsi que toutes sortes de détails intimes sur sa vie. Et pour cause : c’est son moi de 20 ans qui se tient devant lui !
L’adolescent a du mal à y croire, face à cette antithèse de son idéal de jeunesse. Hirsute, mal rasé, l’air blasé, le Shuhei adulte habite une chambre sombre et sale… De toute évidence, il a raté sa vie. Ses rêves d’avenir se sont écroulés, et il a sombré dans le désespoir. C’était compter sans la découverte de cette fenêtre, qui change la donne : tricher aux examens, gagner au loto, tout est possible à présent ! Le Shuhei du futur n’a plus rien à perdre, il est prêt à tout pour réécrire son passé. La tentation est forte, mais jouer avec les rouages de la destinée a un prix…

Fiche du manga sur MN

Couverture :

On voit un homme avec une mine terrible, c’est le lui de 20 ans, il a sa main comme posé sur une fenêtre. Le bout des doigts a l’air de laisser des empreintes.
Le N de window (qui signifie) fenêtre a un effet miroir.
Des tons roses.
Il s’en dégage une impression de mal être (quand on pense que c’est ce qu’il devient).

Mon avis/mes impressions :

Ce premier tome est très prenant, le graphisme très agréable.
Certes l’idée est connue, mais on n’a encore jamais vu à travers une fenêtre.
D’ailleurs ça ne marche que d’une façon précise.
De plus, la série sera en 3 tomes, pas le temps de s’endormir XD.
Il faut le temps d’accepter que c’est la vérité, mais comment le « lui » du futur a réussi à la faire venir, et comment convaincre son « lui » de 17 ans ?
De plus, comment est-il devenu une loque pareil ? rien ne laisser présager une tournure pareille, il a de quoi avoir mal au coeur.
Il s’agit de voir si le « lui » de 17 ans agit, est-ce que ça change quelque chose pour sur le « lui » de 20 ans, par de petites actions, on voit que c’est possible, seulement le problème le plus profond est loin d’être réglé mais pourquoi ?
Le « lui » de 17 ans est adorable, plein d’entrain, et il veut réussir par lui même, le « lui » de 20 ans est comme une loque humaine, désabusé par la vie.
« Lui » a 17 ans a toute la vie devant lui, bon élève, amoureux de sa camarade Ayaka, le « lui » de 20 ans il ne le reconnaît point.
Doit-il accepter son aide ? Peut-il tricher ? Il pourrait avoir les numéros du loto, les réponses des examens ? Qu’ignore-t-il ?
Est ce que cela peut suffire ? Tout dépend de la volonté et l’état des gens aussi.
Alors pourquoi ce jeune homme a mis sa vie en lambeaux ainsi, alors qu’un « bel » avenir lui était promis ? Il a visé trop haut ? Mais apparemment il a le niveau.

Pour l’instant le « lui » de 17 ans et le « lui » de 20 ans interagissent, essayent de petites choses voire par si petites. C’est passionnant à suivre, intéressant, également toute la réflexion derrière, ou les choses qu’on ne prévoit pas.
Et à la fin, on apprend un autre fait important et horrible.

L’homme de 20 ans n’a plus rien à perdre. Mais comment a-t-il dérivé à ce point en 3 ans ? Le jeune homme de 17 ans s’est déjà mis en danger, il redoute de devenir ce qu’il voit à travers la fenêtre.
Ils n’ont pas bougé le destin de Shuhei mais ont déjà remué autre chose. Est ce que les effets collatéraux ne sont pas trop risqués ? Pourtant de ce qu’ils ont remué, ils vont pouvoir en tirer une leçon amère.
Ca a l’air d’une belle opportunité, mais on ne le sait que trop bien que ce n’est jamais si simple ce genre d’histoire, et risquée.

J’ai hâte de voir où on va nous emmener.

109CCDA3-1519-4D8D-A130-CF6B0EBD36CF36801EC3-CA0B-4774-95FE-F4D8480CCCD2

Manga Time : Innocent Rouge Tome 1

Manga - Innocent - Rouge

Résumé :
À l’aube de la Révolution, Charles-Henri Sanson, maître des hautes œuvres de Paris, règne sur la famille des exécuteurs de France. Sa jeune sœur Marie-Josèphe, en charge de l’office de Versailles, devient incontrôlable à la mort d’Alain, son premier amour. Elle se jure de le venger en éliminant son assassin et ne recule devant rien pour renverser le système injuste qui lui a coûté la vie.

La série Innocent est disponible dans toutes les bonnes librairies et se compose de 9 tomes. Elle est également disponible en numérique.
Sa suite Innocent rouge n’est pas encore disponible en numérique.

Fiche du manga MN

Mon avis/mes impressions :
Depuis, que je suis au courant j’ai toujours tendance à l’appeler Innocent rouge sang, bref pas si éloigné nop ?!
La couverture est magnifique, on dirait que Marie Josèphe Sanson a été posée par dessus, quand on enlève la jaquette le livre est tout rouge *o*

Innocent rouge est la suite directe de l’excellente série Innocent de Shin’ichi Sakamoto.
On retrouve le merveilleux trait graphique de l’auteur. Les beaux détails soignés.
Attention, elle reste seulement accessible à un public averti, mâture, pas trop sensible. Il y a des scènes, des évènements horribles, d’une grande atrocité.

Marie Josèphe et Charles Henri Sanson ont bien grandi. Il a épousé son destin se construit une famille, et impose le même destin à son jeune fils. Elle est restée une rebelle.
C’est aussi atroce qu’un coup de génie que de former son fils aussitôt, à un âge où il est malléable et très désireux de plaire à son père, de faire sa fierté.

L’époque est grandement troublée, et porte quelque part un écho particulier de nos jours. Le petit peuple est misérable, peut payer, toujours plus d’impôts, alors que les nobles et le clergé rien, ils sont au-dessus comme si la même loi ne s’appliquait pas à eux.
On y croise des figures historiques connues, et notamment Robespierre qui réfléchit, qui fait des études de droit et réfléchit à la situation de la France, du peuple.
La révolte gronde !

La mort d’un des personnages risque de passer aux oubliettes à cause de son statut. Mais Marie-Josèphe va avoir une idée lumineuse et jouissive.
Elle a très bien jouée et nous redonne de l’espoir sur la devise de la France : « Liberté, Egalité, Fraternité. »
Le petit de l’exécuteur apprend les ficelles du métier, il en voit l’horreur. Pourtant c’est aussi ce qui leur permet d’acquérir de meilleures connaissances médicales, de faire avancer la médecine, qui est a plutôt vocation à sauver des vies.
Une lueur d’espoir renaît avec l’exécuteur, et en plus un membre de la famille aide. Mais quand la situation exacte de la jeune femme, qui n’est certes pas née pauvre et a eu un destin atroce, se révèle, on a envie de vomir. Livrer en pâture ainsi sa fille, une honte !
Par ailleurs, le royaume prend des décisions honteuses, se soucier d’un tel collier pour une seule femme, sans parler de la légitimité, on se permet ce genre d’extravagance si on en a les moyens et non dans une situation économique tendue, d’une indécence et d’une honte ! Alors qu’il suffirait que les nobles participent pour améliorer la situation. Vous voyez comme nous aujourd’hui, les riches peuvent se permettre de participer et améliorer toute la situation, exit les privilèges, exit le n’importe quoi.

Bref, si vous y êtes prêt, c’est une histoire à découvrir de toute urgence !

Manga Time : L’enfant et le maudit tome 1

Manga - Enfant et le maudit (l')

Fiche du manga sur MN

Résumé:
Il était une fois une enfant et un non-humain maudit, venus de deux mondes différents. Alors que l’étrange être veille sur la petite fille, celle-ci vit à ses côtés sans se rendre compte de la dangerosité du monde qui l’entoure. Candide, la jeune humaine attend qu’on vienne la chercher, tandis que la créature n’ose pas lui révéler la triste vérité et briser toutes ses espérances… Traversée par une douceur empreinte de tristesse, cette relation calme et sensible se construit par petites touches et soulève nombre de questions : que font-ils ensemble ? Pourquoi la protège-t-il ? Qu’adviendra-t-il d’eux ? Pourquoi les hommes s’en prennent-ils au « Maudit » ?… et bien plus encore !
Ce duo fonctionne à merveille et leur complicité est un rayon de lumière dans la noirceur du monde extérieur. Baigné dans une atmosphère prégnante, enivrante et poétique, le contraste entre ces deux individus que tout oppose transparaît à chaque instant. Ils sont aussi différents que le jour et la nuit… Et malgré tout ce qui les sépare, malgré les ténèbres qui les entourent, ils vont écrire petit à petit une fable tous les deux…
« Si jamais tu rencontres un être de l’extérieur, tu ne dois surtout pas le toucher… à cause de la malédiction. »

Mon avis/mes impressions :

Ce manga fait un effet étrange, quand je l’ouvre les dessins sont bizarres, pas attractifs. Quand une personnes des éditions Komikku partage des images du manga sur les réseaux sociaux, ça donne envie, intrigue, subjugue. Quand on se plonge dans la lecture, on est envoûté, subjugué.
Un premier tome qui donne envie de découvrir la suite !
J’ai envie de dire c’est merveilleusement étrange et ce n’est que le début !
On a la vie de tous les jours, mais attention sans se toucher, c’est très tendre, une relation très complice, la jeune fillette garde un espoir. Puis on sent des choses étranges, bizarres, on se pose des questions, on a peur pour la fillette. Mais que s’est il vraiment passé ?

Un tome, c’est un peu court, pour que je me fasse un véritable avis, mais bien assez surtout avec les dernières pages pour me donner envie de continuer cette étrange aventure.

J’ai lu dans un avis, une très jolie expression, elle en parle comme d’un conte. Voici le lien vers son très joli article.

Nous sommes donc dans un monde où il y a les êtres de l’intérieur, et ceux de l’extérieur. Une séparation criante de leurs jours. Maudit, une interdiction de toucher.
Comment se sont ils rencontrés ? Pourquoi l’aide-t-il ? Comment réussir à ne pas se toucher ? Et si ça arrivait ? Pourquoi l’aide-t-il ? Mais alors si des humains ont touché un maudit, ils deviennent ainsi ? change de camps ? Lui qui est avec la fillette a-t-il toujours été un maudit ? A quelle croyance se rattache la fillette ? Le sait-il ? Choisit-il de rien lui dire ? etc.
Tant de questions restent en suspens.

Ca a toujours quelque chose, de beau, de touchant, de porteur d’espoir quand 2 êtres différents apprennent à communiquer, à être ensemble. Et ici, aucune tension sexuel, ou désir de cet ordre.
Leur vie de tous les jours se déroule tant bien que mal, mais avec tendresse et gentillesse, ils trouvent même des façons originales de faire passer les choses. Vous allez découvrir entre autre une nouvelle utilisation du parapluie XD. Que s’est il passé dans ce village, où il ne semble plus qu’y avoir eux ?

On se laisse porter, le sourire de la fillette rayonne, puis on rencontre d’autres êtres humains, et on s’interroge encore plus. La fillette est totalement désarçonnée par leur comportement, alors qu’elle voulait juste poser une simple question.

Le maudit apparaît tout en noir, sa tête est bizarre, sombre, mais le reste du corps semble normal, et on est mal à l’aise. A quoi ressemblent les autres maudits ? Certains l’ont-ils toujours été ?

J’ai hâte d’en découvrir plus sur ce monde ! Et vous ?!
L’ombre et la lumière s’y oppose.

Tome 2 prévu pour le 11 mai.

Citations :
« Tu vas rester tout seul. Alors je t’offre cette couronne de fleurs comme ça tu ne seras pas triste. Ca te fera un souvenir. »

la légende, l’histoire :
« Il était une fois deux divinités qui représentaient la lumière et les ténèbres. Le Dieu de la lumière apportait la joie autour de lui alors que le Dieu des ténèbres semait la malheur sur son passage. Un jour, le Dieu de la lumière se mit en colère contre celui des ténèbres et lui infligea un châtiment. Le Dieu des  ténèbres fut privé de tout ce qu’il possédait et fut transformé en un monstre hideux. Fou de rage, il changea son châtiment en une malédiction afin que tout le monde subisse le même sort. Catastrophé, le Dieu de la lumière décida de la bannir et érigea un mur très haut pour ne pas que la malédiction se propage. Par la suite, le Dieu des ténèbres fut appelé « être de l’extérieur » et le Dieu de la lumière, « être de l’intérieur ». C’est ainsi que naquirent les 2 pays. »

Manga Time : Pétales de réincarnation Tomes 3 & 4

Manga - Manhwa - Pétales de réincarnation Vol.3Manga - Manhwa - Pétales de réincarnation Vol.4

Fiche de la série MN

Mon avis/mes impressions :
Cette série avec sa belle couverture argentée est prenante, intéressante, surprenante, et même bonne pour la culture, pour découvrir et redécouvrir des personnes. Elle nous promet combat, stratégie, découverte, retournement de situation mais aussi humour, espoir et nous permet de nous questionner sur le talent.
Cette série est également très dur au niveau de tous les psychopathes qui ont pu exister, elle me fait penser à Esprit criminel, c’est très intéressant mais ça provoque comme un malaise.

J’avais lu le tome 3 quand j’étais très malade, je l’ai finalement relu et enchaîné avec le tome 4.

Tome 3 :
Même si Toya nous partage depuis un moment, il a un but, il est toujours humain. Il voit sa stratégie avorté en un rien de temps. Il essaye de ne pas trop sympathiser avec un membre de son groupe et d’en apprendre sur les pouvoirs, il ne sait pas qu’il est surveillé. Et pourtant une fois confronté, il ne peut s’empêcher de vouloir le sauver, d’interférer, et même d’en dire beaucoup, et d’avoir en retour une surprenante réaction. Autant lui que nous ne sommes pas au bout de nos surprises.
On découvre entre autre le pouvoir classe et cool du chat :).
Dans ce tome, confrontations, de nouvelles découvertes de pouvoirs étonnant et détonnant !

Tome 4 :
Il est très agréable au stade où on en est arrivé de directement enchaîné avec le tome 4. On dit bien de ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, de rester alerte jusqu’à la fin. Sombre stratégie mais efficace utilisée par l’ennemi entraîne un retournement de situation complet.
De plus, ils n’ont pas encore été confronté à l’élite, les plus forts, mais au vu de certains personnages c’est aussi là que le bât blesse et qu’on peut se poser des questions ! La lutte va être dure, intense, mais beaucoup son enfin contents d’avoir des ennemis à leur hauteur !
On va de surprise en surprise jusqu’au final qui en réserve une autre de taille !
Dans ce tome, de nouveaux combats, des retournements de situations, de nouveaux questionnements !
Même Einstein et Newton ont été mis à mal dans ce tome, et de nouvelles facettes se sont révélées à nous.

Leur pouvoir n’est pas choisi, il y en a des plus intéressants, forts que d’autres.
Et si une bonne personne tombe sur un mauvais pouvoir ?
Tout pouvoir a sa faiblesse. Ici, le niveau d’informations est crucial.
Peut on devenir un grand homme avec un talent ? Le talent suffit il à lui seul ? Un état d’esprit ? 
Ironiquement ceux qui se disent incomplet sont aussi ceux qui sont humains, savent encore leur vrai nom. Y a-t-il moyen de conserver cette humanité en évoluant ?

Tome 5 prévu pour le 27 avril.

 

Manga Time : Lockdown tomes 1 & 2

Manga - Manhwa - Lockdown Vol.1Manga - Manhwa - Lockdown Vol.2

Résumé :
Un combat sans merci éclate dans un laboratoire gardé par l’armée… Sous une pluie de balles, les assaillants s’enfuient tant bien que mal avec un échantillon d’une arme biologique ultra-secrète ! Pendant ce temps, c’est le début d’une journée comme les autres pour les élèves de la classe de 1re A du lycée Kaishin… jusqu’à ce que le groupe de voleurs en cavale débarque dans l’établissement ! Ils se barricadent à l’intérieur, prenant professeurs et élèves en otage. Qui sont ces terroristes armés jusqu’aux dents ? Pour quelle cause se battent-ils ? Mystère…
Leur leader, une jeune femme appelée Hozuki, arrive gravement blessée à l’infirmerie. C’est son bras droit, un soldat masqué, qui prend les rênes des opérations. Son message est clair : s’opposer à ses ordres signifie la mort ! Mais les terroristes sont joueurs et, plutôt que de fusiller les rebelles, ils préfèrent manipuler leurs victimes pour les monter les unes contre les autres et ainsi mieux les asservir… La situation dérape quand Hozuki décide de faire usage de l’arme biologique dérobée : le virus se répand, sans espoir de traitement ! Même pour des soldats entraînés, la situation échappe à tout contrôle…

Mon avis/mes impressions :
Le titre me semble réservé à un public mûr et averti (même si je ne vous montre pas les images concernés).  Il y a un côté dur, gore, et au milieu de la vie des images atroces, ou limite.
Lockdown est un titre qui se laisse lire au premier tome, mais en ce qui me concerne à élever le niveau au 2ème tome, et nous laisse totalement en plan. Arrivé à la fin du tome 2, on se lirait le tome 3.

Tome 1 :
Une journée comme une autre qui vire au cauchemar.
Les terroristes ne font pas de simples menaces, mais ils ont une exécution particulière par manipulation mentale.
Que de questions ?! Pourquoi s’être réfugié dans une école, la chef a une drôle de poupée. Pourquoi avoir tenté de prendre le virus ? Pourquoi agir ainsi ?
Où sont les 2 élèves manquant à l’appel ? etc.
Ce 1er tome s’est laissé lire.

Tome 2:
Le 2ème tome permet de retrouver les 2 jeunes qu’on a perdu et relève le niveau.
On se demande constamment ce qui va se passer !
Des jeux diaboliques, la nature humaine remise en question.
Tout le monde ne déçoit pas !
On finit en plein dedans et on a hâte de connaître la suite !

C’est un peu toujours la même chose, selon ce que vous avez déjà lu ou pas, vous n’allez pas ressentir la même chose.
Je ne crois pas néanmoins qu’on nous ai déjà fait le coup des terroristes qui prenne un lycée en otage. Certaines phrases nous laissent à penser que tout est plus grand que cela, car on se demande bien est-ce le hasard ? Pourquoi avoir choisi un lycée ? Surtout que Hozuki avait grand besoin d’un médecin voire une chirurgie.
Ce ne sont pas vraiment des terroristes très communs non plus, tout le monde n’a pas le même niveau d’informations, et leur façon de faire sans le faire directement, mais par manipulation mentale c’est quelque chose !
Ces lycéens qui sont censés être l’avenir de la nation, en pleine phase de mutation, de découverte de leur corps, avaient commencé cette journée comme une autre mais tout a viré au cauchemar.

La couverture du tome 1 est intrigante, voire flippante. En plus, il y a une drôle de poupée à côté, c’est exactement ce qu’Hozuki est. Une beauté glaçante. Mais que veut-elle ? A l’article de la mort, elle se remet finalement. Qui est-elle ? Quels seront les conséquences ? Pourquoi avoir tenté, pris le risque de prendre le virus ? On en a aucune idée pour le moment, on a juste l’occasion de faire un peu plus connaissance avec elle dans le tome 2.
Mask est très attaché à Hozuki, comme son second, d’ailleurs sans savoir, on aurait pu le prendre pour le leader.
Il y a également le pervers Kaneiki.
Ces 3 terroristes se détachent, ont des caractères différents.

La couverture du tome 2 laissent à penser que des lycéens ne vont pas se laisser faire, une arme pour se défendre, mais l’horreur en noir derrière qui surgit. Vu l’aspect, on a aussi une pensée pour un film de zombie.

On se retrouve aussi toujours un peu dans le même cas. C’est bien joli de dire de faire quelque chose, seulement qu’est ce qui nous assure qu’ils tiendront parole ? Est-ce qu’on peut accepter de faire n’importe quoi ? On dirait que le lycée élèves et profs y compris sont des rats de laboratoire, des sujets d’une étrange expérience.

Ainsi la nature humaine transparaît horriblement. Chacun pour soi, se ruer, faire des choses atroces pour s’en sortir. Mais il y a aussi des élèves surprenants qui ont réussi à jouer sur les mots, qui nous ont positivement étonnés, qui ne sont pas prêts à accepter tout et n’importe quoi. Et là, ça devient très intéressant avec un peu plus de positivité et d’espoir sur le futur des humains !

Un petit exemple pour finir, après une tentative d’évasion, les terroristes entame un jeu du dilemme du prisonnier. Un des jeux de la théorie des jeux les plus connus. Le plus ironique c’est que si tout le monde s’entend sans aucune trahison, tout le monde s’en serait sortis !

On a également l’occasion à travers des morceaux de passé de mieux connaître certains lycéens, de s’attacher à eux.

Le graphisme est très agréable. Un tout petit peu de page couleur au début.
Une très belle image avec un effet spécial quand on soulève la jaquette, noire et blanche. Le blanc ressort de manière particulière.

Manga Time : Sherlock Tome 1 – Une étude en rose

Manga - Sherlock

Résumé :
Rapatrié d’Afghanistan à cause d’une blessure et de troubles psychologiques, le Dr Watson se retrouve à Londres à partager son logement avec un homme des plus étranges. D’un seul coup d’œil, son colocataire devine son passé, la thérapie qu’il a suivie et l’alcoolisme de son frère. Qui est-il ? Sherlock Holmes.
Dans une ville à la pointe de la technologie, plus rien ne pourra lui échapper.

Mon avis/mes impressions :
C’est l’occasion de retrouver le grand Sherlock Holmes dans le Londres moderne du 21ème siècle. Toujours égal à lui-même, résolvant des affaires où la police s’enlise.

Sherlock Holmes est un personnage très connu, un détective hors pair, mais pas une personne des plus agréables à fréquenter. Ce n’est pas non plus un exemple : drogue, alcool, content quand il y a des affaires sordides de meurtres et si possible compliquées, … mais très fascinant.
Kurokawa pour notre plus grand plaisir reprend la version moderne de la BBC où Sherlock est incarné par le superbe Benedict Cumberbatch. Sherlock et Watson, dans le Londres moderne du XXIème siècle, c’est le truc en plus que la BBC nous a offert. Alors Sherlock peut utiliser également tous les appareils modernes mis à sa disposition.

Le manga en lui-même a un grand format, pour mieux en profiter, il coûte aussi du coup plus cher, mais il y a encore pire. Il y a de l’argenté qui ressort de la couverture.
De mon côté, je suis assez frustrée car mon tome a une page complètement cornée *toute choquée* et si je la déplie, il s’avère qu’elle dépasse. Horreur malheur !

Le style de graphisme me paraît assez particulier, un côté épuré ?!
Avoir quelques pages couleurs et des illustrations de chapitres sur toute la page s’avère très plaisant.

Cela peut être l’occasion pour des gens ayant du mal à lire, de le découvrir de manière plaisante et actuelle.

Dans ce tome, Sherlock et Watson font connaissance, et quelque part se sont fort bien trouvés ! L’affaire est sombre, tortueuse, sordide et fait déjà ressortir de l’ombre son pire ennemi. Watson va de surprise en surprise, également quand il est convoqué impérativement et cavalièrement.
Pour ceux qui ne connaissent pas du tout l’univers, vous irez de surprise en surprise, ferez connaissance avec quelques personnages haut en couleur. Avec en toile de fond une affaire glaçante.
Ceux qui connaissent, au niveau des personnages pas de réelle surprise. Mais une vision différente, une replongée, voyez-vous les choses différemment alors ? Cela faisait bien longtemps, donc pour ma part j’ai redécouvert l’affaire, mais les personnages me sont fort connus.

Tome 2 prévu pour le 8 juin.