Manga Time : Voyage au centre de la Terre tome 1

Manga - Voyage au Centre de la Terre

Résumé :
Hambourg, 1863. La vie d’Axel va changer du tout au tout lorsque son oncle, le professeur Lidenbrock, imminent géologue, trouve un étrange parchemin codé dans un vieux livre islandais. Le mystérieux message contient des indications pour se rendre au centre de la Terre ! Il n’en faut pas plus à l’impétueux professeur pour monter une expédition au grand désespoir de son neveu.

Disponible en numérique : 4.49€
en papier : 8.05€
Edité par Pika
Adpaté du roman de Jules Verne par KURAZONO Norihiko
Série en 4 tomes

Le 1er tome se compose de 228 pages avec quelques pages couleurs au début.

Phrase d’accroche (plutôt sympa) de MN : « Redécouvrez ce classique de Jules Verne en manga. Les ambiances créées par un des maîtres de l’anticipation et de la science-fiction se prêtent à merveille au trait et à l’univers sombre de Norihiko Kurazono. »

Fiche

Jules Verne
Un auteur connu qui nous a emmené voyagé : le tour du monde en 80 jours, 20 milles lieux sous les mers, Voyage au centre de la Terre, l’île mystérieuse ….

Mon avis/mes impressions :
Sans que cela soit un coup de coeur, j’ai beaucoup apprécié ma lecture et le voyage. N’oubliez pas non plus que nous sommes qu’au début du voyage. Un voyage qui paraît fou, insensé, et qui nous captive en même temps. J’ai aussi adhéré au graphisme, aux paysages, aux effets (ex bulles de texte comme un vieux parchemin à un moment donné), aux pages couleurs du départ.

Les 3 hommes sur la couverture sont ceux qui partent à l’aventure : le savant obnubilé et têtu le professeur Lidenbrock, son neveu Axel très attachant qui a plus pied sur terre et le guide Hans.

lesvoyagesdely - BY3Bk-QHetz

J’ai une mauvaise mémoire et ça date vraiment, je ne peux absolument pas comparé avec l’oeuvre d’origine !

Le premier tome commence au coeur de l’action sur de très belles pages couleurs, ils sont déjà sous terre et pas forcément en très bonne posture. On remonte ensuite en arrière pour comprendre comment ils en sont arrivés là, et on les quittera à l’endroit où on a commencé.

Le professeur Lidenbrock est un homme de science, un géologue, mais c’est aussi quelqu’un qui a focalisé sa vie là dessus, et qui est capable d’y passer des heures en oubliant tout le reste (quelque part je le comprends) mais il doit aussi avoir gardé une sacré foi pour arriver à agir ainsi, ce qui peut avoir ces dangers, mais ce qui lui donne également la force de braver tous les dangers. Homme de science, il sait quand même pas mal de choses.
Axel est son neveu, qui aime également beaucoup les sciences, qui a plus les pieds sur terre et s’inquiète également beaucoup plus. Il est fiancé secrètement à une belle jeune femme, qui elle aussi aime les sciences. Mon plus grand regret c’est qu’elle ne soit pas allée avec le groupe, par contre elle a encouragé Axel.
Le jour où le professeur Lidenbrock trouve un vieux livre, avec un code indéchiffrable au départ, il se fait des noeuds au cerveau, oublie tout le reste même de manger, dormir…il en perdrait la tête, la raison.
Par un hasard, comme beaucoup de fois un détail va faire mouche dans la tête d’Axel, mais il hésite à livrer ceci à son oncle, qui a même l’air d’un psychopathe par moment.
Mais quelle entreprise folle, comment savoir que c’est la vérité ? Un voyage au centre de la Terre. Est-ce seulement possible ?
Les voilà qui s’embarquent et gardent leur véritable projet secret prétextant des études de volcans et et de glaciers. Axel d’abord inquiet se rassure disant que ça va faire une promenade, puis à un moment il s’inquiète à nouveau.
Tous les 3 sont maintenant livrés à eux-même sous terre, avec leurs provisions qui s’amenuisent, la fatigue … Hans, leur guide restera-t-il fidèle ? Trouveront-ils le chemin ? Iront-ils vraiment jusqu’au centre de la Terre ? Quelles aventures les attend ?

Pour l’histoire, c’est donc intéressant tout en étant les prémices, comment tout à commencer.

Au niveau du graphisme, je me suis aussi régalé du détail des maisons, des montagnes …

J’ai hâte de continuer cette expédition avec eux 🙂 !

Publicités

Manga Time : Your Name Tome 2

Manga - Manhwa - Your Name Vol.2

Fiche

Mon avis/mes impressions :

Makoto Shinkai est juste tellement fort pour atteindre mes émotions, dans ce tome plein de choses se dégagent, et je me retrouve au bord des larmes (oui même en étant au courant, ça me fait toujours quelque chose).
Il y a des plans, images de toute beauté, vraiment sublimes <3.
Je suis très contente que le manga arrive à retransmettre aussi fortement les émotions et ne perde rien de sa magie. Je peux m’attarder à loisir sur certains plans.
Taki du mal à se remettre de cet échange de corps, du manque de Mitsuha, il sent les traces qu’elle a laissé, il est à la fois si proche et si loin d’elle.
Alors il écoute son coeur, et part à sa recherche, avec très peu d’indications et l’aide de ses amis. Là, il va aller de surprise en surprise. Une terrible vérité se dévoile à lui, et il a beaucoup de mal à encaisser le choc et faire face à ses amis qui doivent le prendre pour un fou.
On en découvre aussi plus sur la famille de Mitsuha, et là aussi on est touché en plein coeur. Le père de Mitsuha nous dévoile une nouvelle facette de lui.
On découvre également le musubi, le cours du temps, le fil du temps. Ce temps qui passe inlassablement, ces liens qui se créent.

C’est beau de voir qu’à travers une relation lointaine quelque chose s’est crée, et tous les 2 aimeraient se voir pour de vrai :).

Il y a eu des travers, des maladresses après l’échange de corps, il y a aussi eu beaucoup de gentillesse, des petites attentions, une aide apporté à l’autre pour améliorer des choses dans sa vie.

Mentions spéciales à leurs amis à tous les 2 qui ne les laissent pas seuls, quelque soit la situation.

Entra campagne et ville, entre tradition et modernité, une très belle histoire dont on ne se relèvera pas indemne.

OMFG encore une couverture à tomber pour le tome 3 prévu pour le 18 octobre !

 

Manga Time : My Brother Tomes 1 & 2 (Fin)

Manga - My brotherManga - Manhwa - My brother Vol.2

Disponible en numérique

Résumé (remanié) :
La jeune lycéenne Kotono a toujours nourri un complexe d’infériorité vis-à-vis de Yûga, son grand frère bilingue, charmant, charmeur, à qui tout et tout le monde sourient…Kotono s’entend très bien à son pote Haru, mais aujourd’hui elle se rend compte qu’elle est en est probablement amoureuse, de peur de perdre son amitié, elle se contente de jouer les potes. Son grand-frère Yuga revient à la maison, et comme toujours son aura magnétique fonctionne sur tout le monde. Elle découvre quelque chose qui la surprend sur sa sexualité. Il la taquine, l’aide, s’intéresse de trop près à Haru, bref en tout cas la bouscule pour qu’elle avance et prenne conscience de ses sentiments.

Série en 2 tomes de Rize Shinba chez Pika.

My brother = mon frère.

Mon avis/mes impressions :

Tome 1 :

Le résumé n’est absolument pas vendeur et met même mal à l’aise, pourtant ce 1er tome est une très belle surprise. Le dessin est doux, beau et nous emporte. Tout comme le fait l’histoire.
La jeune fille est très touchante, adorable, intelligente, mais elle ne se démarque pas spécialement. Seulement, elle a un frère très doué qui se démarque totalement, il est parti à l’étranger mais le voilà de retour après 6 ans.
Elle a un très bon pote Haru, seulement maintenant elle aimerait plus mais elle a également peur de perdre son amitié. Pousée et inquiétée par son frère, elle va se bouger, prendre conscience de ses sentiments, avoir envie de plus, et surtout de ne pas le laisser à une autre.
Etre la « soeur de » peut être lourd parfois, toujours comparée, toujours ce frère adulé, alors elle est allée exprès dans un autre lycée, mais pas inadvertance, ces camarades de classe vont être au courant, et encore une fois ça recommence.

Les sentiments de tous les personnages sont doux, bien croqués, les choses ne traînent pas. On passe du rire aux larmes.
Le métier de Yuga est original et nous emmène ailleurs. Ce jeune homme a l’air sûr de lui et de très bien s’assumer.

Tome 2

Dans ce deuxième tome, une surprise nous attend au départ. Ce tome permet aussi à Kotono et Haru de se questionner réellement sur leur avenir, de réfléchir à leur futur autant sur leur relation que sur le métier à exercer. Ils prennent conscience de ce qu’ils aiment faire, et se renseigne autour de cela. Tout en ayant l’occasion de prendre des conseils de Yuga.
Le 2ème tome se finit à la moitié et nous laisse sur de l’espoir, de la positivité et le message que malgré tout ce qui se passe, nos succès comme nos échecs, il faut continuer à avancer.
On est un peu triste de déjà les quitter, l’histoire bonus reste très sympathique, c’est quand Yuga fût encore au lycée, et avait un rival, auquel il s’intéressait également. Puis à la fin, on fait le lien avec l’histoire qu’on a connu 🙂

Bilan :
Yuga est très ambigu, nous prête à questionnement. On se demande s’il l’aime vraiment ou taquine, sur plusieurs relations. Pour ce qui est de celle qu’il a avec sa soeur, il a sans doute voulu la pousser un peu, lui filer un coup de pouce. C’est une personne qui a très bien réussi, sûr d’elle, mais qui donne de bons conseils, garde de bonnes distances, jamais méchant tout en prenant garde. Il a une sacré aura, et même nous à travers les pages on tombe sous son charme et on l’admire.
L’histoire nous fait passer du rire aux larmes avec des traits fins, soignés, de toute beauté. Avec les scènes ambiguës, les fans de yaoi seront servis XD.
C’est une véritable pépite car il se dégage beaucoup de choses de cette histoire, de bons questionnement, de la fraîcheur, de la réalité, de la positivité.

L’édition est très soignée et très agréable, un véritable plaisir pour les yeux, également le jeu dans le texte sur la police et les caractères.

Yuga revient. Kotono est partagée, parce que ce n’est pas facile d’être vu comme la « soeur de », ce n’est jamais facile d’être vu comme un quelque chose « de », car la personne aussi à son histoire, ses envies, son identité propre. On est loin d’être tous égaux.
Quel est le métier de Yuga ? Que va-t-il faire ? Va-t-il rester ? Comment Kotono va progresser ?
Venez vite le découvrir 😉

Une très belle découverte que je recommande.

Manga Time : Your Name tome 1

Manga - Your Name

Disponible en numérique

Résumé :
Taki est Mitsuha, et Mitsuha est Taki. Le lycéen tokyoïte et la jeune fille de la campagne échangent mystérieusement, à plusieurs reprises, leurs corps durant leur sommeil, et vivent chacun la vie de l’autre. Voici l’histoire de deux destins entremêlés qui défient l’espace et le temps, dans laquelle la tragédie se mêle à la romance…

La série sera en 3 tomes.
Elle est édité par Pika, le dessin est de KOTONE Ranmaru et le scénario de SHINKAI Makoto.
On a également un film d’animation et un light novel/roman.

Mon avis/mes impressions :
Dès la sublime couverture et les premières pages tout en couleurs, la magie de Makoto Shinkai opère. On est emporté dans une histoire d’échanges de corps qui ressemble à un rêve. On a plein de différences classiques : campagne/ville, homme/femme. Il leur faut également accepté que ça se produit vraiment, et c’est qu’en voyant le résultat, la réaction des proches qu’ils y arrivent. Ils trouvent alors des astuces pour communiquer entre eux. Du rire vu les situations et plein d’autres sentiments s’entremêlent

C’est assez étrange. Quand je le feuilletais en librairie, j’étais déjà sous le charme de la couverture, mais moins de l’édition papier et du graphisme. Et là, c’est allé tout seul *o*. Je le fais en numérique celui-ci, et j’attendais avec grande impatience sa sortie <3.

Mitsuha est une jeune fille de la campagne, elle perpétue également une tradition, aussi belle que lourde. Elle rêve d’aller à Tokyo, de quitter cette campagne où il n’y a pas grand chose à faire.
Taki, lui vit à Tokyo.
Chacun se réveille dans le corps de l’autre, croyant à un rêve, mais si réaliste, ils ne savent pas qui ils sont, où allés, qui sont les gens qu’ils rencontrent, ils ne connaissent pas le corps de l’autre sexe. Tous deux ont de très chouettes amis sur qui compter :), mais qui sont très déboussolés par ce drôle de comportement d’un jour de temps en temps.
Quand ils en prennent vraiment conscience surtout par les autres, ils tentent de mettre des règles en place, de se dire ce qu’ils ont fait.
Chacun expérimente la vie de l’autre, ce qui est très intéressant, aussi comme ils peuvent faire bouger les choses (même si c’est aussi quelque chose à craindre). Ils ouvrent leurs horizons.
Evidemment, cela donne aussi des situations cocasses et de belles scènes de rire (ne pas aller dans les bonnes toilettes, etc).

Tout le tome 1 nous entraîne dans cet échange de corps, cette prise de conscience, de tenter de profiter ce que l’autre à a offrir (ça peut être très simple comme pour Mitsuha aller dans un café …), de faire au mieux pour ne pas tout dérégler non plus dans la vie de l’autre, de respecter son intimité, … Ils y prennent même goût mais que va-t-il se passer ? quelque chose change lors du final.

IMG_1972IMG_1973

 

Manga Time : To Your Eternity tome 2

Manga - Manhwa - To Your Eternity Vol.2

Cette couverture est si belle et nous invite au voyage, en fait un voyage comme aucun autre. Maintenant que j’ai fini mon tome et que je la revois, elle prend tout son sens.

Je suis doublement secouée par ce tome de To Your Eternity d’un côté l’histoire prenante, intéressante, à la fois beaucoup de beauté et de cruauté. D’un autre ces dernières pages…

Il y a du mystère, de la poésie, il y a de belles choses, de belles paroles à méditer, mais aussi beaucoup de cruauté, de tristesse. C’est une lecture originale et surprenante, elle ne peut laisser indifférent.

March est une fillette vraiment adorable (ça fait vraiment plaisir de voir une enfant comme elle), elle a de l’innocence, et plein de belles volontés, elle nous fait sourire. Elle décide de prendre Imm sous sa protection, d’être un peu sa maman, de lui apprendre les choses qu’il ne sait point et qu’elle connaît.
Imm peut prendre toutes ses formes rencontrées, il apprend beaucoup au contact de March et Palona. Il acquiert des sentiments et des souvenirs pour la 1ère fois.

Quand le tome débute, on va dans une ville de promesse d’un monde meilleur. March découvre qu’elle ne sait pas écrire et de nouvelles possibilités. Mais bien vite le doux rêve prend fin car ils se retrouvent tous prisonniers. Que veulent-ils d’eux ? Quel avenir ? Y a-t-il un espoir de s’échapper ?

On découvre par flashback, comment la relation de Palona et March commence, se fait de plus en plus forte, comment ces 2 femmes sont liées. Palona ne l’entend pas de cette oreille et met en place un plan pour s’échapper et montrer la vérité au village. Elle a peur que sans preuve, cela ne serve à rien.

Dans cette prison, ils rencontrent une vieille femme qui nous fera rire, sourire, tout en nous inquiétant un peu par moment.

Quel espoir ? Vont-ils réussir ? Ce sera à vous le découvrir dans votre tome.

Mais alors que déjà plein de choses se dégagent, qu’on est en plein dans l’histoire, avec des sentiments emmêlés, des questionnements, les dernières pages nous apporte encore de la nouveauté, des interrogations.

Un voyage à faire, dont on ne ressortira pas indemne.

Si on devait comparer, à l’heure actuelle l’envie de continuer le voyage est totalement confirmée avec ce second tome, et la série me fait plus d’effet que l’enfant et le maudit.

Pour rappel : mon avis sur le tome 1 (avec fiche de présentation)

Manga Time : Point La Maison du Soleil (tomes 1 à 3)

Couverture La maison du soleil, tome 01Couverture La maison du soleil, tome 02Couverture La maison du soleil, tome 03

Résumé :
Petite, Mao passait ses journées dans la famille Nakamura. La vie y était joyeuse et insouciante et comblait le vide laissé par l’absence de sa mère, partie avec un autre homme, et celle de son père, travailleur acharné. Plusieurs années ont passé… Le père de Mao s’est remarié et construit une nouvelle vie de famille à laquelle la jeune fille se sent étrangère. Hiro, l’aîné des Nakamura, vit seul dans la maison familiale depuis le décès de ses parents. Face à la détresse de la jeune fille, il lui propose d’emménager chez lui…

Série terminée en 13 tomes
Fiche du manga sur MN

Pika

Disponible en numérique et en papier.

Mon avis/mes impressions sur ces 3 tomes :
La maison du soleil est un titre tout doux, tout mignon, on laisse rentrer le soleil dans notre vie, et tellement plus.
La maison du soleil c’est une maison où on se sent bien, où on apprend à vivre, à profiter, à participer … C’est important de pouvoir vivre dans un endroit où on se sent bien, comme dans un cocon.
Il est intéressant de voir ce jeune homme qui a un métier correct, intéressant, dans la vie active, à devoir tout assurer : ménage, coût, etc. Il vit tout seul à la base.
Il est mignon et intéressant de voir la relation se développer entre Hiro et Mao, et les animaux, de voir ce que chacun apporte, et sa contribution au bien être du foyer.

On n’empêche guère des écueils du shojo manga et quelque part de l’amour, des relations humaines : non dit, trio, secrets, malentendus, … Mais il y a tellement plus à en retirer, puis il fait du bien au moral. On est contente que Mao se soit trouvé un endroit digne d’être appelé maison.
Il y a aussi pas mal d’ironie, car Mao a été recueilli par Hiro, mais avec ses propres frères et soeurs, la relation n’est pas toujours évidente, et si un jour ils reviennent quelle serait la place de Mao ?
Mao nous touche avec ses différences, son caractère, sa volonté de ne pas être un poids…

Tome 1 :
Ce premier tome avait été une très jolie découverte, douce, intéressante, de jolis dessins et sentiments bien croqués, une situation familiale bien compliquée pour Mao et bien triste pour Hiro.
Ce tome met les choses en place, aussi beau que triste, et parfois on est mal à l’aise.

Tome 2 :
Ce deuxième tome confirme pour l’instant le bien que je pense de la série, même si les travers du shojo reste, et que vraiment le monde est petit parfois.
Je me retrouvais comme ma précédente lecture dans la thématique de la chaleur d’un foyer. Les paroles que dit Mao par moment font mal, sont bien tristes quelque part, et c’est bien comme cela qu’elle ressent les choses, sa vérité. Cela explique les difficultés, les peurs qu’elle peut avoir par moment.
Mao est également pleine de surprises vu qu’elle écrit un roman sur mobile et qu’en plus elle rencontre du succès, se posant des questions sur ses sentiments pour Hiro, elle bloque, et un de ses fans la joint, l’encourage et lui propose une rencontre.
Mao se demande si son père va tenir sa promesse envers Hiro, s’il se soucie vraiment d’elle.
Daiki va faire une réapparition, le frère d’Hiro. C’est intéressant.
Mao est partagé, elle a peur que si la famille d’Hiro se réunit, elle ne trouve plus sa place ici non plus.

Tome 3 :
Une fois encore, un tome tout doux, tout chou, tout mignon. Mettons un peu de soleil dans nos vies.
Le chien Croquette apporte une présence agréable en plus, c’est doux de s’amuser avec lui, quand il vient quand Hiro rentre le soir d’une journée harassante. Mais c’est aussi un coût, des soucis, il faut l’élever.
Le père de Mao nous met mal à l’aise, nous fait nous poser des questions, d’ailleurs Hiro aussi et il le confronte, le pousse à continuer à venir en personne, et que sa fille et lui parlent.
Mao est différente, elle a des goûts pas communs, ce qui lui a valu des difficultés relationnelles. Mais un jour, elle rencontre son amie Chii-san, et tout change pour elle. Elle est acceptée comme elle est, c’est quelqu’un avec qui elle peut bien discuter, d’ailleurs elle va enfin pouvoir vider son sac.
Par ailleurs, on voit que son ami qui a toujours eu du succès auprès de la gente féminine s’en méfie avec l’expérience de ses soeurs, mais Mao qui a des réactions différentes a su le toucher.
C’est intéressant de voir comment ces 3 là se sont rencontrés.
Mao n’a jamais vraiment appris les tâches ménagères, et fait pas mal de choses de travers, en plus comme elle est maladroite. Une fois que Hiro comprend la raison, il pourra l’aider, ainsi que Chii-san (maintenant qu’elle est au courant de la situation) comme ça ils seront 2 pour participer.
Et devinez qui vient à la fin ?

La maison du soleil avec ses dessins doux, sa maison bienveillante fait entrer le soleil également dans nos vies, dans nos coeurs. Cette série en 13 tomes est pour le moment un grand coup de coeur, et on sent bien à sa lecture. Malgré les travers de la vie, des situations, on a le sourire aux lèvres. Il croque également plein de moments, d’instants de vie. Il y a également des situations amusantes.
J’attends chaque tome avec impatience ❤

Manga Time : To Your Eternity tome 1

Manga - To Your Eternity

Résumé:
“C’est à l’épreuve de la réalité que je saurai ce que je suis… Voilà pourquoi mon voyage commence.”
Un être immortel a été envoyé sur Terre. Il rencontre d’abord un loup puis un jeune garçon vivant seul au milieu d’un paysage enneigé. Ainsi commence le voyage de l’Immortel, un voyage fait d’expériences et de rencontres dans un monde implacable…

Couverture :
Très jolie, les teints aussi, un loup et un homme, un joli titre, mais on est loin de savoir ce qu’il nous réserve.

Mon avis/mes impressions :
Voilà une lecture originale, poétique, des plus troublantes, car on sous-entend l’indicible horreur aussi, car on est partagé.
On commence avec une étrange histoire, une étrange sphère, qui l’a jeté, que fait-elle sur Terre ? Elle est mousse, puis un loup très mal en point vient se lové autour d’elle, et elle prend cette nouvelle forme de vie, alors le loup est mort et elle le remplace. Cette forme découvre la vie, mais ne comprend rien aux nécessités et encore moins aux sentiments.
Ses pas ramènent ce loup naturellement vers ce jeune garçon, qui est si content de le revoir, mais ce n’est déjà plus lui. Ce garçon est seul, atrocement seul, il parle de fruits, de légumes auquel il n’a pas accès, il n’y a plus personne au village, où sont-ils ? ont-ils survécu ? est-ce un pur abandon ?
Cette première histoire est très blanche, tout le graphisme est comme immaculé, comme tout blanc.
Et elle sert notre coeur.
Puis on bascule comme dans un autre monde, avec une autre culture, et le noir apparaît dans le graphisme. On fait la connaissance de Macha, petite fille dynamique, et Palona, jeune femme adorable. On suit la vie. Mais là, on nous parle de sacrifice de fille, et une doit être choisit et à nouveau les ténèbres, l’horreur surgit.
Si ce n’est pas celle choisit, ce sera une autre, mais comment accepter un tel rituel ?

PS: C’est la même personne qui a fait A silent voice, thématique intéressante mais où certaines choses ne sont pas trop passées chez moi y compris le dessin (très gros frein). Mais qui est une série à lire ! Une thématique importante ! Je vous ai mis un lien vers l’article sur le 7ème et dernier tome qui fait le bilan de la série.
Alors qu’ici le dessin passe très bien !
L’histoire, elle, n’a rien à voir.

Lecture Time Présentation : Alice au pays des merveilles

Manga intégral inspiré du 1er film d’Alice au pays des merveilles de Tim Burton.
Je ne prévois pas de rentrer dans l’histoire, ce qui si tout se passe bien, je ferai plus tard, seulement dans la présentation de ce livre, de ce support pour cette histoire.

alice-pays-des-merveilles-integrale-pika_m

Résumé :

Malheureuse dans un monde d’adultes aux conventions étouffantes qui l’obligent à un mariage sans amour, Alice s’enfuit en courant et tombe dans un monde peuplé de créatures étranges et gouverné par la terrible Reine rouge ! Les habitants ont besoin d’aide pour renverser son pouvoir tyrannique, mais ils prétendent que la jeune fille n’est pas “la bonne Alice”… Avec l’aide du Chapelier fou parviendra-t-elle à vaincre la Reine rouge et son monstrueux Jabberwocky ?
Accompagne Alice dans son aventure en compagnie de tous les personnages du film de Tim Burton ! Un manga Disney plein de magie et de fantaisie !

Fiche du manga sur MN

Le livre reprend toute l’histoire du film Alice au pays des merveilles du Tim Burton, donc du 1er film.
Dans l’ensemble, les dialogues, situations c’est pratiquement totalement repris à quelques différences près, montrer un tout petit moins de choses dans le manga, mais aussi quelque part plus les scènes imaginées par la miss.

Ainsi une belle occasion si l’univers vous plait de vous replonger dedans.

La présentation du livre est très jolie, couverture rigide double, Alice et une porte d’où ma phrase d’intro en commençant la lecture, qui a été : « C’est parti. Ouvrons la porte du pays des merveilles. »

Environ 340 pages.

J’ai aussi trouvé très sympa de voir écrit toutes les choses, noms bizarres, inusuels qu’on a entendu dans le film.
Comme j’ai revu récemment le premier film, je pouvais très bien comparé 🙂

Quelques images pour vous faire une idée du graphisme 😉

Lecture Time : Last Notes tome 1

last-note-1-pika_m

Fiche MN

Aperçu

Résumé:
Le « bois de santal nécromantique ». Tel est le produit bien particulier qui se vend dans une petite boutique d’un quartier populaire de Tokyo. Lorsqu’on le brûle, l’âme du défunt que l’on souhaitait revoir apparaît dans les fumées. La boutique est tenue par Haru et Aki, deux jeunes hommes aux charmes troublants, dont les origines sont elles aussi bien mystérieuses. Un jour, Emiru, la petite fille de leur fournisseur de santal nécromantique, fait irruption dans la boutique, et bouleverse leur vie à tous les trois…

Mon avis/mes impressions:
Un graphisme beau et typiquement shojo. C’est l’auteur de Black Bird (pour ceux qui y attachent une importance). Ce n’est pas juste un trio, mais une histoire intéressante, prenante, touchante avec une dose de fantastique. Le tout en 3 tomes, pourquoi se priver ?!

On commence tout doucement, en voyant un graphisme plaisant. Et tout doucement on se laisse envoûter.
Petit à petit on découvre les personnages et leurs histoires.
Une jeune femme ayant vécu au Vietnam avec son grand père mais rejetée, isolée. Elle l’adore mais il meurt, la laisse seule sans explication et elle finit par se demander s’il l’aimait vraiment vu qu’ils sont restés au village. La raison nous ait donné à la fin.
Elle arrive dans cette drôle de boutique, et entend parler de l’encens des âmes. Ils l’accueillent mais très vite elle se dit que c’est juste pour avoir les informations qu’elle n’a pas.
Apparemment cet encens permettrait de revoir les morts, de pouvoir discuter avec eux mais il y a une autre condition qu’on soupçonne et qui est dévoilée à la fin. Justement on y découvre l’histoire intéressante et touchante d’une jeune actrice.
Quand l’encens se diffuse, il y a une dimension un poétique.
Avec un des frères sa rencontre est particulière de par son don et son comportement. Comme souvent ce don peut aussi être difficile. Pas que du bon !
Un beau mélange d’émotions et aussi du rire.
La fin est bien vue et touchante.
J’ai hâte de lire la suite.

Encore une fois, une série en 3 tomes. Pourquoi se priver ?!

 

Lecture Time : Yona Tome 9

Fiche MN

Disponible en numérique

Yona est un bon shojo à n’en point douter, et j’ai passé de bons moments en leur compagnie, mais là ils ont frisé l’inconscience, et ce tome n’a pas été terrible malheureusement.

Je pense que c’est quand même lui qui m’a posé le plus de problèmes dans mes dernières lectures.
La découverte du dernier dragon a été précipitée, bon admettons, et là mais que deviens la quête ? et ils se mettent en danger stupidement, bien sûr que ce à quoi ils ont à faire est révoltant, mais non quoi, ils ont quelque chose de plus grand à faire, admettons qu’ils fassent une pause, c’est de l’inconscience de s’exposer ainsi et tout risquer, de plus c’est quoi ce nom de bande ??? non, non et non…
On retrouve un personnage dans un drôle d’état qui pourrait bien les mettre dans l’embarras vu qu’il connaît Yona.
Reprenez vous !!!!
Heureusement, les illustrations sont un plaisir pour nos yeux.
Tome 10 prévu pour le 16 décembre