Manga Time : Arslan tomes 6 & 7

Fiche

Manga - Manhwa - Heroic Legend of Arslân (The) Vol.6

Retrouver Arslan c’est toujours un plaisir. Par contre, les mois d’attente entre les sorties sont compliquées.
Ils sont vraiment doués pour arriver à nous mettre de l’humour entre autre avec un nouveau personnage haut en couleur qui s’intéresse à Narsus.
On en apprend enfin plus sur l’homme masqué, et cela remet pas mal de choses en perspective, y compris par rapport à Arslan. Malgré l’essai de protection de Narsus, il va avoir un début de vérité en plein visage sans filtre. Mais comme Narsus, on a envie de suivre Arslan pour ces nobles idées. Qu’est ce qui fait un bon roi finalement ? Juste le sang bleu ?
On découvre aussi Sindhora et ces rivalités internes. Comme toujours Narsus nous bluffe par ses connaissances et sa stratégie, et nous persuade si on ne l’est déjà qu’avoir la connaissance est un bien précieux.
Rien de nouveau pour moi, ayant vu l’anime, mais toujours un plaisir de retrouver le groupe. Et quelle belle couverture !

Manga - Manhwa - Heroic Legend of Arslân (The) Vol.7

Chaque tome d’Arslan est un plaisir mais l’attente entre chaque tome est terriblement longue.
Un tome rempli de stratégies, d’actions, de trahisons (il est dur de savoir à qui se fier), d’alliances, de rebondissements mais également de bons moments et de rires.
Le trait de la mangaka est également toujours un plaisir à retrouver.
Ici, nous avons surtout à faire à 2 frères qui se battent pour leur pays. L’un n’a pas l’air de valoir mieux que l’autre. Arslan qui représente la Parse décide d’en soutenir un, ils tentent le coup sans être sûr que la parole sera respectée. le jeune qu’ils aident n’est pas très fûté, il met des choses clinquantes et pas très discrète quand il combat, il se la joue tout le temps, il pense qu’il est le chef et que tout ce qu’il dit doit être parole d’Evangile, suivi sans discussion. Bref, un jeune prétentieux et assez bête, mais qui nous fait bien rire.
On voit qu’Arslan a appris de ses précédentes expériences, et prend en compte certains faits maintenant.
On s’allie, mais on se méfie en même temps, on reste sur les gardes. On se sépare pour mieux se retrouver plus tard…
Vivement la suite

Manga Time : Le Comte de Monte Cristo

Le comte de Monte Cristo par Moriyama

Résumé :
Tout commença en France à Marseille en l’année 1815.
Le jour de son mariage, Edmond Dantès, capitaine de vaisseau plein de promesses se fait enfermer injustement au Château d’If, une prison pour criminels politiques. Pendant son long emprisonnement il apprend qu’il a été victime d’une impardonnable trahison. Débutera ensuite une tragédie de vengeance dans laquelle Dantès jouera ses années perdues en prison ainsi que celles qu’il lui reste à vivre en liberté.

One Shot (tome assez épais).

Fiche du manga MN

Mon avis/mes impressions :
C’est un réel plaisir que de retrouver cette oeuvre, cette histoire qui m’avait marqué il y a quelques années.
Je ne me rappelle pas de tout ce qui se passe, sauf des grandes lignes, d’une évasion et d’une vengeance. L’auteur explique à la fin qu’il a fallu faire des coupures, mais a réussi à avoir le droit à un gros manga, assez épais, et je ne me suis pas sentie gênée pendant ma lecture, j’avais toutes les informations importantes.
Le trait graphique est très plaisant, très joli.
Ce fût avec un grand plaisir que je me suis replongée dans cette histoire intéressante, tragique, qui fait réfléchir. Dans cette vengeance où il a fallut laisser passer des années, exécuté de main de maître, avec style, avec élégance, mais risque de s’y perdre, d’entraîner des innocents.

Quand l’histoire commence, on est avec Edmond Dantès. Il a eu énormément de chance, tout lui sourit. A priori c’est quelqu’un de bien, il a aussi une grande confiance dans les autres, et ne pense pas qu’on pourrait lui vouloir du mal, le jalouser au point de vouloir le faire tomber. Mais déjà là, quand le masque tombe et le visage change de forme, on voit que certains de ces compagnons ne sont pas si ravis que cela pour lui.
Il est choqué mais pense à une erreur, et pense être vite libéré. Mais un dernier piège se referme sur lui. Et le voilà seul livré à lui même, tout ce qu’il avait avant ne compte tellement plus. Il y a de quoi devenir fou dans cette prison d’If réputée, d’où personne ne s’est jamais enfui. De jour en jour, son physique et son moral se dégradent.

Il va faire la rencontre d’un autre prisonnier, ce prisonnier va être pour lui son sauveur, déjà il a quelqu’un avec qui parler, mais aussi il lui donnera des choses qui n’ont pas de prix, et autre entre il cultivera son savoir et sa capacité de réfléchir, d’analyser par lui-même. Il lui apprendra beaucoup de choses, et sera également une agréable compagnie.
Jusqu’au jour où à nouveau tout bascule mais s’offre à Dantès une belle opportunité qu’il saisira. Que lui enseigne-t-il ? Comment veulent-ils fuir d’une telle prison ? Qui est cet autre prisonnier ? Pourquoi est-il enfermé ? Et pour quelle raison est enfermé notre ami Dantès ? Pour combien de temps ? Qui l’a trahi ? Et pourquoi ? …

La patience est une vertue. La vengeance est un plat qui se mange froid. C’est ce qu’on dit, et des années passent avant qu’il se retrouve à nouveau confronté aux gens qui ont ruiné sa vie.
Dantès devient le comte de Monte-Cristo. Un homme de pouvoir, d’élégance, classe, redoutable, intelligent. Il réunit ses pièces et va se livrer à une gigantesque partie d’échec grandeur nature où le but ultime est de le faire payer leur trahison ! Comment est-il devenu le comte de Monte Cristo ? Personne ne le reconnaît ? Que met-il en place ? …
Et lui même ne risque-t-il pas d’y perdre quelque chose ? Mais peut-il juste renoncer, ne pas faire payer ? Est-ce que ça vaut la peine ? Il risque également d’entraîner des innocents dans l’histoire. Mercédès l’a-t-elle vraiment si facilement oublié ?
La jeune fille de la couverture fait partie de ces pièces, mais qui est-elle ? Et une relation finit par se créer entre eux deux. Quelle genre ?  Où l’a-t-il cherché ? …

Ce qu’il a concocté est réfléchi, jouissif et bien vu.

Ce que j’ai beaucoup aimé aussi, c’est qu’il a récompensé les justes. Il a aidé et sauvé quelqu’un et sa famille qui lui a toujours été fidèle <3.

Je vous laisse découvrir ou redécouvrir cette histoire marquante.
D’ailleurs, ce n’est pas Ems (Revenge) qui dira le contraire c’est bien plus facile avec beaucoup d’argent, de la stratégie et de l’intelligence.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Manga Time : Sherlock Tome 1 – Une étude en rose

Manga - Sherlock

Résumé :
Rapatrié d’Afghanistan à cause d’une blessure et de troubles psychologiques, le Dr Watson se retrouve à Londres à partager son logement avec un homme des plus étranges. D’un seul coup d’œil, son colocataire devine son passé, la thérapie qu’il a suivie et l’alcoolisme de son frère. Qui est-il ? Sherlock Holmes.
Dans une ville à la pointe de la technologie, plus rien ne pourra lui échapper.

Mon avis/mes impressions :
C’est l’occasion de retrouver le grand Sherlock Holmes dans le Londres moderne du 21ème siècle. Toujours égal à lui-même, résolvant des affaires où la police s’enlise.

Sherlock Holmes est un personnage très connu, un détective hors pair, mais pas une personne des plus agréables à fréquenter. Ce n’est pas non plus un exemple : drogue, alcool, content quand il y a des affaires sordides de meurtres et si possible compliquées, … mais très fascinant.
Kurokawa pour notre plus grand plaisir reprend la version moderne de la BBC où Sherlock est incarné par le superbe Benedict Cumberbatch. Sherlock et Watson, dans le Londres moderne du XXIème siècle, c’est le truc en plus que la BBC nous a offert. Alors Sherlock peut utiliser également tous les appareils modernes mis à sa disposition.

Le manga en lui-même a un grand format, pour mieux en profiter, il coûte aussi du coup plus cher, mais il y a encore pire. Il y a de l’argenté qui ressort de la couverture.
De mon côté, je suis assez frustrée car mon tome a une page complètement cornée *toute choquée* et si je la déplie, il s’avère qu’elle dépasse. Horreur malheur !

Le style de graphisme me paraît assez particulier, un côté épuré ?!
Avoir quelques pages couleurs et des illustrations de chapitres sur toute la page s’avère très plaisant.

Cela peut être l’occasion pour des gens ayant du mal à lire, de le découvrir de manière plaisante et actuelle.

Dans ce tome, Sherlock et Watson font connaissance, et quelque part se sont fort bien trouvés ! L’affaire est sombre, tortueuse, sordide et fait déjà ressortir de l’ombre son pire ennemi. Watson va de surprise en surprise, également quand il est convoqué impérativement et cavalièrement.
Pour ceux qui ne connaissent pas du tout l’univers, vous irez de surprise en surprise, ferez connaissance avec quelques personnages haut en couleur. Avec en toile de fond une affaire glaçante.
Ceux qui connaissent, au niveau des personnages pas de réelle surprise. Mais une vision différente, une replongée, voyez-vous les choses différemment alors ? Cela faisait bien longtemps, donc pour ma part j’ai redécouvert l’affaire, mais les personnages me sont fort connus.

Tome 2 prévu pour le 8 juin.

Manga Time : Red Eyes Sword Zero Tome 1

red-eyes-sword-akame-ga-kill-zero-1-kurokawa_m

Fiche du manga sur MN

Mon avis/mes impressions :
Akame Ga Kill Zéro ou la manipulation psychologique de dingue, cruelle, impitoyable.

Un tome prenant et intéressant permettant d’encore mieux aborder leur univers.
Cela fait également plaisir de revoir des têtes connues, enfin plus ou moins selon le personnage :p
Toujours de vrais moments de vie, de relationnel qui se forme alors que par ailleurs il faudra assurer et ne pas défaillir : tuer ou être tué !

Vous connaissez déjà Akame Ga Kill / Red Eyes Sword Zero, vous êtes curieux d’en savoir plus sur le passé d’Akame, ce qui l’a fait devenir la redoutable tueuse qu’elle est. Foncez retrouvé ce spin-off.

On débute dans un cirque, 2 nouvelles filles dont Akame qui se débrouillent bien. Qu’y font-elles ? Pourquoi elles y sont ? Mission ? Laquelle ?
Akame croyait se battre pour la bonne cause, la justice.

Le chef responsable d’Akame se fait appeler « père », les 2 soeurs sont séparées. Ils font tout pour rompre tout lien et leur bourrer le crâne.

Tome 2 prévu pour le 13 octobre.

Lecture Time : Red Eyes Sword Tome 7

red-eyes-sword-7-kurokawa_m

Fiche MN

Mon avis/Mes impressions:
L’impitoyable combat Jäger vs Night Raid commence, un combat d’armes impériales. Un combat pouvant aller jusqu’à la mort. Ils savaient à quoi ils s’engageaient, tout le monde ne pourra en réchapper.
Najenda y participe activement aussi.
Un tome prenant, avec beaucoup de combats, de nouvelles découvertes sur des passés et des armes impériales.

Najenda, la chef des Night Raid est à l’honneur sur la couverture.
Cette fois ci, ils font un tour dans arachnid, disponible en France également.
Une page couleur pour commencer, des précisons à la fin.

On commence par une note d’humour avec un piège tendu par le Night raid, les Jägers ne s’y laissent pas duper, surtout Esdeath, mais ils y vont en toute connaissance de cause. Il est temps de s’affronter !
Najenda se battra aussi, il faut bien qu’elle montre l’exemple !
L’occasion de retrouver la sœur d’Akame : Kurome. Elle contrôle des gens qu’elle a vaincu et tué grâce à son arme impériale, elle se régénère en mangeant des gâteaux. Pourront-ils lui faire face ? Savent-ils tout ce qu’ils ont à savoir ? Akame sera-t-elle obligée d’affronter sa propre sœur ? On replonge dans le passé de Kurome. Que ce soit par elle, ou Chelsea, ou d’autres, on voit le gouvernement pourri et cruel ! Et le manque échappatoires pour pas mal de monde !
Au milieu de toutes ces batailles, on y voit aussi que chaque groupe est très solidaire. Ils ont appris à s’apprécier l’air de rien.
La fin monte encore le niveau de cruauté d’un niveau.
Action et rebondissements garantis distillés de beaux moments et de rires !

J’ai quand même une préférence pour voir l’action dans l’anime, avec la musique et je la ressens mieux !

Tome 8 prévu pour février 2016.

Lecture Time : Red Eyes Sword Tome 6

red-eyes-sword-6-kurokawa_m

Fiche MN

NB: Ce qui s’est passé précédemment est considéré comme connu.

Mon avis/Mes impressions:
L’ambiance est lourde, les enjeux également, mais on a des notes d’humour. Quand on déshabille son manga également, ils vont toujours faire un tour dans une autre série.
J’aime le graphisme de la couverture, mais j’ai toujours du mal avec celui du manga.

Chelsea est sur la couverture de ce tome. Son pouvoir est bien cool et pratique : se transformer, par ex. en chat etc.
C’est bien utile pour se fondre dans le décor.
Une page couleur pour commencer 🙂
Et des petits bonus explicatifs sympas tout au long du tome.
Ils font un tour dans le manga Corpse Party – Blood covered, inconnu dans nos contrées.

Le tome commence de manière glaçante. Des gens se font massacrer par d’horribles créatures, mais d’où sortent elles ?
Que ce soit les Jäger ou le Night Raid, l’objectif est commun : éliminer ces créatures. Une association serait elle possible ? Vaut-il mieux laisser faire le Night Raid sans intervenir ?
La jeune femme avec son Koro ressemble à une grande psychopathe, ce qu’elle fait est-ce encore de la justice ?
Pourquoi un membre du Night Raid appelle la chef par son prénom : Najenda ?
Bols a une adorable famille, il est tout mielleux avec eux, il fait le bien mais les gens ont peur de lui, pourtant ça n’a pas toujours été le cas. L’opposition entre son apparence et ses actions est toujours aussi surprenante, on voit aussi combien elles sont trompeuses encore une fois.
Tatsumi revoit Esdeath, c’est l’occasion d’en découvrir mutuellement plus. A-t-il une chance de la faire changer de bord ? Esdeath a été lessivé au mantra : « Seuls les plus fort survivent ». S’il t’arrive malheur, c’est de ta faute, tu es trop faible.
Dans les pans de son passé, on voit aussi comment elle a acquis difficilement et dangereusement son arme impériale.
Tatsumi doit se rendre à l’évidence, la prochaine fois ils seront ennemis, ainsi qu’avec les membres avec lesquels il a sympathisé.
Quant au culte de la voie de la quiétude, cela ressemble à une redoutable secte laveuse de cerveaux. Un culte diabolique.
Un inéluctable combat est proche !

Lecture Time : Arsène Lupin Tome 2

arsene-lupin-2-kurokawa_m

Fiche MN

Résumé:
Le detective Herlock Sholmès reçoit un jour de la part d’un baron une demande d’enquête pour retrouver l’auteur d’un vol dont il a été victime. En parallèle, Lupin va user de tous les stratagèmes pour tenir Sholmès à distance de l’enquête. Les deux cerveaux vont ainsi s’affronter dans l’affaire de la lampe juive!

Vu que c’est des enquêtes, je pense que ce n’est pas un problème de mettre le résumé. D’habitude j’évite mais exprès.

Mon avis/Mes impressions:
Globalement mon avis reste le même, mais j’ai préféré ce tome qui est nettement moins prévisible. De plus, on a la confrontation de 2 grandes intelligences !
L’édition est toujours aussi soignée, avec quelques pages en couleur au début.
On prend du temps pour le lire et on a le plaisir de finir l’affaire !

Je ne m’habitue pas trop au Herlock Sholmès, et quelques trucs me font rire, mais plutôt rire jaune. Celui-ci a tout autant une tête de psychopathe.
Il y a bien son fidèle acolyte, qui se nomme Wilson (là j’ai pensé à Dr House). Il m’a d’ailleurs bien fait rire quand il partait dans ses délires.
Plein de petites choses distillées et sympathiques, la confrontation entre ces 2 grands noms est un régal.
On apprend que ce n’est pas leur 1ère confrontation, ce qui nous donne qu’une envie découvrir les autres. C’est en fait la 3ème, ceci est révélé dans le bonus à la fin, intéressant d’ailleurs.

Une jeune femme les attend à leur arrivée et tente de les dissuader de mener leur enquête. Qui est-elle et pourquoi ?
Est ce que révéler la vérité est toujours bon ? Est ce que Herlock Sholmès va toujours apporter le soulagement ? résoudre l’affaire ?
Venez le découvrir dans ce tome.

Bref, un bon moment à passer sans rien d’exceptionnel surtout si on connaît ces personnages.

Le tome 3 est prévu pour le 10 mars 2016.