Manga Time : Point La Maison du Soleil (tomes 1 à 3)

Couverture La maison du soleil, tome 01Couverture La maison du soleil, tome 02Couverture La maison du soleil, tome 03

Résumé :
Petite, Mao passait ses journées dans la famille Nakamura. La vie y était joyeuse et insouciante et comblait le vide laissé par l’absence de sa mère, partie avec un autre homme, et celle de son père, travailleur acharné. Plusieurs années ont passé… Le père de Mao s’est remarié et construit une nouvelle vie de famille à laquelle la jeune fille se sent étrangère. Hiro, l’aîné des Nakamura, vit seul dans la maison familiale depuis le décès de ses parents. Face à la détresse de la jeune fille, il lui propose d’emménager chez lui…

Série terminée en 13 tomes
Fiche du manga sur MN

Pika

Disponible en numérique et en papier.

Mon avis/mes impressions sur ces 3 tomes :
La maison du soleil est un titre tout doux, tout mignon, on laisse rentrer le soleil dans notre vie, et tellement plus.
La maison du soleil c’est une maison où on se sent bien, où on apprend à vivre, à profiter, à participer … C’est important de pouvoir vivre dans un endroit où on se sent bien, comme dans un cocon.
Il est intéressant de voir ce jeune homme qui a un métier correct, intéressant, dans la vie active, à devoir tout assurer : ménage, coût, etc. Il vit tout seul à la base.
Il est mignon et intéressant de voir la relation se développer entre Hiro et Mao, et les animaux, de voir ce que chacun apporte, et sa contribution au bien être du foyer.

On n’empêche guère des écueils du shojo manga et quelque part de l’amour, des relations humaines : non dit, trio, secrets, malentendus, … Mais il y a tellement plus à en retirer, puis il fait du bien au moral. On est contente que Mao se soit trouvé un endroit digne d’être appelé maison.
Il y a aussi pas mal d’ironie, car Mao a été recueilli par Hiro, mais avec ses propres frères et soeurs, la relation n’est pas toujours évidente, et si un jour ils reviennent quelle serait la place de Mao ?
Mao nous touche avec ses différences, son caractère, sa volonté de ne pas être un poids…

Tome 1 :
Ce premier tome avait été une très jolie découverte, douce, intéressante, de jolis dessins et sentiments bien croqués, une situation familiale bien compliquée pour Mao et bien triste pour Hiro.
Ce tome met les choses en place, aussi beau que triste, et parfois on est mal à l’aise.

Tome 2 :
Ce deuxième tome confirme pour l’instant le bien que je pense de la série, même si les travers du shojo reste, et que vraiment le monde est petit parfois.
Je me retrouvais comme ma précédente lecture dans la thématique de la chaleur d’un foyer. Les paroles que dit Mao par moment font mal, sont bien tristes quelque part, et c’est bien comme cela qu’elle ressent les choses, sa vérité. Cela explique les difficultés, les peurs qu’elle peut avoir par moment.
Mao est également pleine de surprises vu qu’elle écrit un roman sur mobile et qu’en plus elle rencontre du succès, se posant des questions sur ses sentiments pour Hiro, elle bloque, et un de ses fans la joint, l’encourage et lui propose une rencontre.
Mao se demande si son père va tenir sa promesse envers Hiro, s’il se soucie vraiment d’elle.
Daiki va faire une réapparition, le frère d’Hiro. C’est intéressant.
Mao est partagé, elle a peur que si la famille d’Hiro se réunit, elle ne trouve plus sa place ici non plus.

Tome 3 :
Une fois encore, un tome tout doux, tout chou, tout mignon. Mettons un peu de soleil dans nos vies.
Le chien Croquette apporte une présence agréable en plus, c’est doux de s’amuser avec lui, quand il vient quand Hiro rentre le soir d’une journée harassante. Mais c’est aussi un coût, des soucis, il faut l’élever.
Le père de Mao nous met mal à l’aise, nous fait nous poser des questions, d’ailleurs Hiro aussi et il le confronte, le pousse à continuer à venir en personne, et que sa fille et lui parlent.
Mao est différente, elle a des goûts pas communs, ce qui lui a valu des difficultés relationnelles. Mais un jour, elle rencontre son amie Chii-san, et tout change pour elle. Elle est acceptée comme elle est, c’est quelqu’un avec qui elle peut bien discuter, d’ailleurs elle va enfin pouvoir vider son sac.
Par ailleurs, on voit que son ami qui a toujours eu du succès auprès de la gente féminine s’en méfie avec l’expérience de ses soeurs, mais Mao qui a des réactions différentes a su le toucher.
C’est intéressant de voir comment ces 3 là se sont rencontrés.
Mao n’a jamais vraiment appris les tâches ménagères, et fait pas mal de choses de travers, en plus comme elle est maladroite. Une fois que Hiro comprend la raison, il pourra l’aider, ainsi que Chii-san (maintenant qu’elle est au courant de la situation) comme ça ils seront 2 pour participer.
Et devinez qui vient à la fin ?

La maison du soleil avec ses dessins doux, sa maison bienveillante fait entrer le soleil également dans nos vies, dans nos coeurs. Cette série en 13 tomes est pour le moment un grand coup de coeur, et on sent bien à sa lecture. Malgré les travers de la vie, des situations, on a le sourire aux lèvres. Il croque également plein de moments, d’instants de vie. Il y a également des situations amusantes.
J’attends chaque tome avec impatience ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s