Lecture Time : La Faucheuse tome 1

Couverture La faucheuse, tome 1

Résumé :
Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu’en étant tué aléatoirement (« glané ») par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu’ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l’art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Ce premier tome de la trilogie La Faucheuse est déjà en cours d’adaptation par les studios Universal.

Fiche sur LA

par Neal Shusterman

Warning : J’ai ajouté la suite du résumé sur babelio, mais ne le relisait pas chez eux, à partir d’un moment ils vous spoilent quelque chose.

Cet auteur m’a bluffé, il faudra que je me penche sur ses autres livres.

Couverture et blabla :
Ce livre me fait de l’oeil depuis sa sortie, en même temps souvent CollectionR et Lumen me donnent souvent envie.
Dans des tons rouges, comme le sang, ce livre se présente à nous, avec comme quelqu’un comme enveloppé dans un vêtement rouge, avec le capuchon, mais qu’on ne voit pas, et une faux à la main. Inquiétant.
Et on a ce texte « Priez pour qu’elle ne vienne pas pour vous. »
La faucheuse qui viendrait ôter votre vie.
Qu’une adaptation d’un livre aussi excellent soit prévue me fait plaisir, mais j’espère qu’elle sera tout autant excellente !

Mon avis/mes impressions :
La faucheuse est un excellent livre, un coup de coeur magistral, qui nous fait également beaucoup réfléchir sur la vie, la mort, la soif de pouvoir.
L’auteur a un style très agréable et percutant !
Ce livre a été intéressant du début à la fin, avec des révélations, de l’inattendu, des rebondissements. Quelque part, on ne sait vraiment pas à quoi s’attendre, on redoute ce qui peut se passer, on découvre eu fur et à mesure la réalité de ce monde, son fonctionnement, et le clan à part des faucheurs.
Les faucheurs ont le droit de mort, de vraie mort, une lourde responsabilité avec laquelle vient des devoirs aussi. Mais le système est-il vraiment sain ? sans corruption ?
La mort devient toute relative dans cette société, sauf si vous êtes glané par un faucheur.

Dans ce monde, la mort est somme toute relative, la maladie n’existe plus. Votre vie est à peu près assurée. Les nanites vous guérissent vite. Vous ne connaissez pas tant que ça la douleur physique. Fini les gouvernements corrompus, la mesquinerie humaine, c’est le Thunderbird qui dirige, qui voit tout, qui sait tout…ou presque.
Les gens travaillent, mènent leur vie, construisent une famille.
On voit très vite qu’il n’y a pas de réelles nécessités, enjeux. Et on se retrouve vite dans quelque chose que j’avais remarqué chez les gens riches, la majeure partie des humains, ils s’ennuient…Quelque part c’est aberrant, ils pourraient vraiment en profiter, tester tant de choses, et pourtant non la vie n’est pas si rose.
Vous n’avez plus de problèmes de vieillissement non plus. Vous pouvez aller dans un endroit et demander un âge dans une certaine tranche. Comme ils disent, personne ne voudrait revivre son adolescence, donc pas redevenir aussi jeune XD.
Mais ça crée aussi des situations familiales compliquées, on voit déjà à l’heure actuelle de sacrées situations, alors imaginez avec cette possibilité et certains humains. Des tonnes de remariages, des tonnes d’enfants … chez certains.
Ca vous ouvre de nombreuses possibilités, si vous vous disiez contrairement à d’autres c’est dangereux de tenter cela. Là, vous pouvez vous lâcher, vous allez revenir, un centre de résurrection quelques jours si c’est vraiment mauvais et vous êtes conne neufs.
Aujourd’hui, il n’y a plus que dans une situation où vous risquez quand même de mourir vu que les nanites ne pourront pas aller assez vite (réfléchissez-y et découvrez-là pendant votre lecture).

Les faucheurs eux sont une communauté à part, on les a crée pour réguler la population. Il y a très peu de chances de se faire glâner mais ça existe.
Chacun a sa manière de faire, ils sont libres de leurs choix, mais sont censées suivre certaines règles.
J’ai envie de vous laisser découvrir, donc j’en donne juste une se baser sur les statistiques (tant de pourcentage mourraient de X à l’Âge de la mortalité comme ils disent). Ce qui n’est pas bête rationnellement.
On glâne donc une personne avec différents moyens. Il y a plein de méthodes pour mettre à mort : couteau, poison, pistolet, etc.
Comme une compensation, on offre alors à la famille du proche l’immunité pour un an.
Mais des gens doivent ainsi encore et toujours affronter la perte d’un être cher.
Les faucheurs peuvent accordé l’immunité pour un an à des gens dans certaines circonstances.
On accorde aussi à la famille des faucheurs l’immunité à vie pour service rendu à la nation. La vie une fois devenue faucheur n’est plus la même. Là aussi, je vous invite à y réfléchir quelques instants.

Le livre est ponctué d‘extraits du journal de bord de l’Honorable Dame Curie. C’est aussi intrigant qu’intéressant, et ça alimente notre réflexion sur ce monde et le système des faucheurs.
Je peux d’ors et déjà vous dire que leur nom est un nom pris de gens ayant existé durant l’âge de la mortalité et qu’ils le choisissent en devenant faucheur. Egalement que nous trouverons d’autres extraits de journaux de bord d’autres faucheurs. Même si c’est surtout Dame Curie qui nous apparaît et qui a l’air si proche et loin de nous en même temps. Mais nous aurons le privilège de la rencontrer.
je peux aussi vous dire que un des faucheurs a une manière particulière de faire, de voir, de glaner, qu’il vous mettra mal à l’aise, vous fera trembler, mais que tout ce qu’il dit n’est pas si faux que cela.

Dans notre histoire, nous feront d’abord la connaissance de maître Faraday. Il va repéré Citra et Rowan, et décidait d’en faire des apprentis faucheurs, en mettant en garde que seul un des 2 le deviendra. Il les met donc dans une position compliqué, proche et éloigné à la fois. Ils ne désirent pas vraiment le devenir, et c’est la première chose qui lui plaît. On apprend d’abord l’art du glanage avec lui, également tout ce qu’il faut apprendre, pratiquer. Avant de voir, que non, ils ne sont pas tous pareils.
Et jamais encore un faucheur n’avait pris 2 apprentis à la fois.
Les faucheurs ont des comités au cours desquels ils se réunissent.

Voilà, le début d’une aventure palpitante avec de nombreux rebondissements. Et beaucoup de réflexions.
L’univers est très riche et intéressant.
Il y a énormément à dire, mais je veux que vous conserviez le plaisir de la découverte.

La fin du tome 1 est tout à fait correcte et on en ressort wow quand même, sacré livre, sacré univers, sacrés rebondissements, bluffée. (ou pas, selon les gens, dites moi XD).

Publicités
Cet article, publié dans Livre, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Lecture Time : La Faucheuse tome 1

  1. mydearema dit :

    Il FAUT que je lise ce livre, j’en entends tellement de bien! 😍

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s