Manga Time : La Maison du Soleil Tomes 6 & 7

Moment douceur ❤

Fiche

Tome 6

La maison du soleil, tome 6 par Taamo

Au début du tome, on les voit tous plus jeunes, c’est très sympa. Cela permet aussi de mieux appréhender leur relation, et de bien prendre compte qu’ils se connaissent depuis longtemps. Daiki n’a pas changé, il avait toujours cet air arrogant et supérieur. Il est intelligent, plutôt mature, un peu dur dans ses propos.
On voit aussi plus les tenants et les aboutissements de son choix d’antan. Il a également eu de la chance d’être bien accueilli par son oncle et sa tante.
Mao quand à elle culpabilise pas mal, elle est pourtant bien dans cette maison, mais elle se sent aussi redevable, elle a peur d’être une gêne, elle veut prendre un appartement pour elle toute seule.
Ces questions de légitimité de la maison, de sentir chez soi dans une endroit sont compliqués, et pèsent dans la balance. D’autant plus quand les sentiments amoureux ou le regard des autres s’en mêlent.
Tout le monde fait face aussi au fait d’avoir fait éclaté ses sentiments, de réussir à fréquenter l’autre personne sans être en couple, mais certains ne comprennent pas vraiment non plus.
Mao fait aussi un essai pour retourner chez elle, en douceur, quelques jours par ci par là. Malheureusement alors que sa belle-mère fait des efforts, son père a un comportement d’abruti !
Il est pourtant important de se sentir à un endroit chez soi, légitime.
Daiki va intégrer le lycée de Mao, même s’il est moins côté que son ancien. Daiki peut avoir des goûts plus insolites dans ces loisirs, mais qui lui ont toujours donné un lien fort avec Mao.

Tome 7

La maison du soleil - Taamo

Des voyages se préparent, du côté d’Hiro et Sugimoto c’est le voyage d’entreprise, et avec la destination choisie, ce serait également l’occasion de revoir sa soeur Hina. Du côté de Daiki, Mao et leurs camarades c’est un voyage scolaire qui se met en place. Le rêve d’Hiro devient de plus en plus à porter de main, et Mao ne cesse de questionner sa légitimité dans sa maison, alors qu’elle leur apporte aussi quelque chose. Ce tome est également l’occasion de voir les débuts de Melle Sugimoto dans l’entreprise, et combien elle se sentait mal à l’aise d’avoir que des collègues masculins. On peut aussi se poser la question de la légitimité de poser des questions personnelles au bureau. Mao est invitée à l’anniversaire de Yui, sa petite belle-soeur. Elle prend son courage à deux mains en y allant, et c’est l’occasion d’avoir le point de vue et les sentiments de cette petite fille prise dans le tumulte de la situation. On rit, on pleure, on sourit, à chaque fois les gens extérieurs à la relation voient bien plus clairement les sentiments amoureux naissants que quand ils sont directement concernés. Mais si quelqu’un leur dit directement, cela va quand même les faire réfléchir sur la question, après un moment de déni total. Les sentiments, les expressions avec un trait fin des plus agréables sont toujours bien capturés. On passe toujours de bons moments dans la maison du soleil, et mention spéciale au bonus avec le point de vue du chien, Croquette.

Merci à Izneo pour la lecture du tome 7
Un manga que j’aime énormément (et je suis au tome 12 lu)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s