Film : Un espion ordinaire & Finch

Hello,

Si on parlait de deux films ?
Let’s go !

Un espion ordinaire

Idée osée mais aussi géniale, utiliser un homme ordinaire, un commerçant, pour devenir leur espion et déjouer les pièges. La période tendue de la guerre froide est bien rendue, agrémentée même de quelques images et vidéos d’archive. Oui, c’est tiré d’une histoire vraie. Merveilleux Benedict Cumberbatch qu’on retrouve avec grand plaisir. C’est quand même quelque chose de faire des affaires, de négocier, de paraître sympathique avec les autres. Les attitudes me rappellent pourquoi je suis mal à l’aise avec le commerce, trop de faux semblant, pourtant les échanges entre ces deux hommes, la culture, parler de leurs familles, travailler ensemble sur différents plans finit par nous toucher. Il n’y a pas peut être alors pas que des faux semblant.
J’ai aimé une des phrases du russe, qu’à 2 ils commencent à œuvrer pour un monde meilleur.
C’est une valse effrénée qui commence alors. Greville Wynne fait bien transparaître les peurs, les doutes quand ils rencontrent les espions, quand il commence. Il faut dire que tout ce qui est mis en place en Russie n’est pas des plus accueillants. De la même manière, sa femme voit qu’il y a quelque chose, elle le connait. Il a beau être doué pour raconter des histoires, difficile de faire taire son corps
par moment. Nous sommes sous tension parfois, même si le rythme est lent, il vaut le coup. La deuxième partie est encore plus difficile et sous tension.

Une personne ordinaire mais qui a l’habitude de mentir, d’enjoliver, de broder, vu qu’il est commerçant, avec un destin extraordinaire.

Bon à très bon visionnage

Finch

Le monde est tombé en poussière et il est dangereux. Il ne faut pas chercher de la grande action, le film est assez calme même si on voit en toile de fond que c’est compliqué. Il est touchant, émouvant, et se concentre sur la relation entre Finch, le chien et ses robots/intelligence artificiels, entre autre son petit dernier trop adorable qui a tout à apprendre du monde.
Nous voyons de temps en temps le danger représenté par le monde, brièvement ce qui s’est passé, la folie des hommes.
Finch doit par moment porter une combinaison pour se protéger.
Y a-t-il d’autres humains ? Qu’est-ce qui s’est encore passé ? Que va-t-il arriver ? Le monde est-il en décrépitude partout ? Je vous laisse découvrir cela par vous-même
La musique nous entraine elle aussi à sa manière.

Bon visionnage dans son genre, ne pas y chercher ce qu’il n’est pas.
Pas de grande action, se concentrer sur les relations : Finch, chien et IA.

Et vous ? Vous les avez vu ?

2 commentaires sur « Film : Un espion ordinaire & Finch »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s