Manga Time : Tombée du ciel Tomes 1 & 2 (Fiche)

Edition : Meian
Titre japonais : Sora no Otoshimono
Dessin : MINAZUKI Sû
Scénario : MINAZUKI Sû
Shonen : 3 tomes en France, 20 au Japon. Terminée au Japon.
Genre :  Aventure, Comédie
Prix papier : 6.95€
Pas d’édition numérique

Fiche produit Meian

Il existe un anime non diffusé en France (Sora no Otoshimono/Un ange tombée du ciel)

Résumé :
Je m’appelle Tomoki Sakurai et ma devise est la suivante : vive la tranquillité !. Vous ne pensez pas que rien ne vaut une vie normale ? D’ailleurs, il y a un truc qui sort de l’ordinaire… Je fais souvent le même rêve, où je vois une jeune fille dont je ne me rappelle même pas le visage. Ce n’est rien de plus qu’un rêve et je ferais mieux de ne pas y penser…
Mais ce jour-là, un ange est tombé du ciel !
Au fil de cette série longue de vingt tomes, Suu Minazuki propose une histoire complètement déjantée où l’extraordinaire se mêle à l’ordinaire avec beaucoup d’humour. Tombée du Ciel a fait l’objet de plusieurs adaptations en série animée et en long métrage, et une autre des séries à succès de l’auteur, Plunderer, est d’ailleurs actuellement en cours de diffusion sur Wakanim.

Edition :
L’édition est un plaisir pour les yeux, la main (le toucher), elle mérite qu’on s’y attarde.
Les couvertures sont hyper douces, avec du relief sur le titre, et le détail de l’aile d’ange qu’on retrouve tout au long du manga, notamment à chaque chapitre.
Elles représentent toutes les deux l’ange, mais la chaîne et les yeux vides présentent un côté inquiétant.
De la même manière, le dos est joliment travaillé, titre en relief, et le beau symbole du ying et du yan de Meian.
Pour notre plus grand plaisir, chaque tome commence par des pages couleurs sur papier glacé.
Le papier a une bonne épaisseur, une belle couleur.
Autant dire que c’est une édition de qualité qui me fait bien plaisir.
Le marque page que j’ai avec la série est lui aussi très agréable au toucher, très doux

Mon avis/Mes impressions :

Si vous ne voulez pas trop en savoir avant de commencer

Et permettez moi, ça trotte dans ma tête, et on m’a déjà dit de poser, dire les choses comme ça qui reste dans la tête, donc une petite chanson.
Ensuite vous devez bien savoir que nous sommes dans un shonen, avec un jeune homme qui a ses hormones en ébullition, et un brin pervers, donc il y a pas mal de fanservice, des scènes olé olé, des petites culottes qui volent, etc.
Il m’a un peu rappelé un temps plus ancien, et des séries plus anciennes, comme « Ah my goddess » pour le côté comédie, fantastique, personnages venant du ciel (ce sont des déesses), ainsi que City Hunter / Nicky Larson » pour le côté très pervers de Tomoki, y compris le fait que son ami d’enfance Sohara le redresse plus d’une fois et lui donne des coups pour le punir XD, et enfin qu’il allie un côté comédie et un côté sérieux. Je commence également à avoir une petite pensée pour Chobits, vu la méconnaissance de notre monde et des sentiments humains de l’ange Ikaros.
Nous allons finir par avoir une alliance haute en couleur entre trois personnages humains : Tomoki qui devient le maître de l’ange, Sohara voisine et amie d’enfance de Tomoki (dit Tomo), et Eishirô, un autre camarade assez intelligent, qui parle d’un autre monde, et fait des essais de vols.
Et enfin il y a l’ange Ikaros, qui ne comprend pas vraiment les humains, prend un peu trop les choses au pied de la lettre, et dit être au service de son maître et exaucer tous ces désirs. Mais attention, on vous l’a toujours dit : méfiez-vous de vos désirs et faites attention à vos formulations.
Bien sûr, au fur et à mesure, nous faisons de nouvelles rencontres.
Le graphisme est plutôt agréable, d’autant plus sur les décors.
Nous sommes en présence d’un manga déjanté, barré, mais qui intrigue sur certains points.
Voilà, pour l’essentiel sur ces deux premiers tomes 🙂

Pour en savoir un peu plus, c’est par ici, on continue :

Le titre est drôle, léger, fun, barré, complètement fou par moment. Il n’y a pas du tout de manière de formuler son voeux. Tomo doit vraiment faire attention à ce qu’il dit, car il a eu quelques surprises de taille.
Ikaros est attachante, mais le lecteur se demande mais qui est-elle vraiment ? Au cours de simples instants de vie, elle a déployé des capacités étonnantes, totalement dingues, qui vont bien plus loin que le simple objet de divertissement qu’elle est censée être.
Sa présentation : « Je suis une angeloïd de compagnie de type alpha « Ikaros ». Je suis ici pour satisfaire tous vos désirs mon maître ! »

Ironiquement, Tomo se souhaitait rien d’autre qu’une vie tranquille, légère, sans souci, sans problème. Il dort en cours, il vit de manière simple, etc.
Par contre, il vit seul, ce qui a facilité l’arrivée de l’ange, et son installation dans sa maison, mais comment se fait-il qu’il vit seul ? Où sont ses parents ? Comment fait-il pour ses dépenses quotidiennes et le ménage ?

Et il y a ce rêve étrange, celui par lequel on commence. Qu’est-ce que ce rêve ? Pourquoi Ikaros a été envoyée à lui ?

Beaucoup de folles aventures nous attendent au cours de ces deux premiers tomes. Il y a une partie que vous ne verrez pas venir. Ni sur ce qui arrive ni sur les pouvoirs déployés, et leurs conséquences. Mais le mieux, ce sera de découvrir par vous-mêmes :).

Cette fin du tome 2 ne peut que encore plus nous intriguer et donner envie de découvrir la suite.

Graphisme :

Citations :

Tome 1

« Vive la tranquillité ! Telle est ma devise ! Des nouvelles inquiétantes sont relayées à la télévision mais rien de tel ne se produit ici. C’est bien pour ça que j’adore cette ville ! Regarder la télé, manger, jouer aux jeux vidéos et dormir…
Rien de tel que la tranquillité ! »

Tome 2

« Je m’appelle Tomoki Sakurai. Et je ne suis qu’un simple élève qui adore la tranquillité. Pourtant dans mon entourage, il y a une fille qui frappe aussi fort qu’une massue et un pervers qui peut voler. Je reçois même un appel au secours dans un rêve. Mais ce n’est pas tout ! Une créature non identifiée est tombée du ciel ! Voici l’histoire de ma vie pépère qui vole en éclats. »
« Pour le moment, je ne comprends toujours pas le sens du mot s’amuser mais quand je suis avec mon maître. Eh bien je me sens bien plus légère. »
« Depuis qu’Ikaros est là on s’amuse comme des fous ! Elle nous surprend tout le temps ! »
« Tu es à la fois parfaite et imparfaite. Qu’est-ce que tu es au juste ? »

Merci à Meian pour la lecture.

Ce titre vous intéresse-t-il ? Vous avez connu « Ah My Goddess » ? Si oui, aimé ? Vous avez connu Nicky Larson / City Hunter ? Si oui, aimez ? Aimez-vous les comédies fantastiques ? Vous avez connu Chobits ? Aimé ? Vous faites la nouvelle de Pika ? Que vaut-elle ?

4 commentaires sur « Manga Time : Tombée du ciel Tomes 1 & 2 (Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s