Manga (Noël) : Père Fouettard Corporation Tomes 3 à 5

Fiche

C’est totalement de période n’est-ce pas ?
J’insiste sur une chose, même moi j’aime, même moi maintenant chaque année je me dis ouiii je vais avoir mon tome, et à la fin de chaque quoi quoi noooooonnnnn toute une année d’attente, oui c’est le seul risque et le jeu.
Et c’est que mon tome de l’année, le 5 que j’ai lu cette année, bien que je pourrais les relire. Bref, apparemment vous n’aviez pas encore les autres avis donc j’y remédie en même temps.

En bref, oui je vous conseille cette série de Noël, oui elle fonctionne même sur moi.
Décalé, réflexions (questionne la société de consommation…), surprenant, original, savoureux, piquant.

Tome 3

Couverture Père Fouettard Corporation, tome 3

C’est les retrouvailles avec ce manga de Noël vraiment pas comme les autres, mais qui vaut le coup d’œil. Il a un côté décalé très bien géré, tout en questionnant la société de consommation.
Miharu semble toujours vouloir protéger tout le monde, cela en fait un jeune homme très attachant.
C’est plutôt drôle, très irrévérencieux, et surprenant. Nous en apprenons toujours plus sur le fonctionnement du pôle Nord, nous ne sommes jamais au bout de nos surprises, que ce soit sur cette entreprise des plus insolite, tout comme les examens à passer, ou même les personnages, et leurs passés.

Ce tome 3 commence avec une belle page couleur, et Miharu a vu quelque chose qui le trouble fortement et lui donne envie de s’expliquer avec Knecht.
Nous allons aborder le papa Noël qui est souvent le père déguisé, mais alors que la majeure partie c’est pour le plaisir des enfants, faire rêver, il y a également ce père pas bien attentionné, qui utilise Noël comme une excuse, qui veut faire du profit à cette période charnière, et il utilise même ces enfants pour cela.

Ce qui nous fait revenir aussi sur les différentes situations familiales, les injustices, ceux qui se tuent à la tâche, ceux qui réparent les erreurs des autres, alors que certains ne font rien, ou jouent, enfin plutôt manipulent pour obtenir ce qu’ils veulent.

Miharu doit réussir, mais pas trop, je vous laisse découvrir la cause. Nous allons également revenir sur sa première rencontre avec Kaiser.
Et en même temps, nous avons pas mal de scènes enneigées, cela fait toujours plaisir à cette période.

Ils vont devoir passer des examens. Dans ce tome deux épreuves pratiquent les attendent, originales, surprenantes, qui vont mettre leurs nerfs à rudes épreuves.

Un manga toujours aussi décapant, que nous retrouverons de nouveau avec plaisir au prochain tome.

Tome 4

Couverture Père Fouettard Corporation, tome 4

L’examen Renne est fini. Il va maintenant falloir attendre fébrilement les résultats, avec en plus une épée de Damoclès qui pèse au-dessus de leur tête.
Enfin, maintenant tout est joué, il n’y a plus rien à faire. Mais comme l’entreprise respecte quand même les congés payés, il est temps de rentrer et d’en profiter.
Oui, ils ont le droit de rentrer chez eux, mais non cela ne veut pas dire qu’on ne va pas avoir des rebondissements.

C’est ainsi l’occasion de voir tout le monde chez soi, d’apprendre quel renne seront les sélectionnés, et quel pouvoir ils vont avoir. Knecht est décidemment un patron plein de surprises.
Certes à Noël, ils n’ont pas eu le temps de souffler, mais il leur réserve un certain nombre de cadeaux, avec des explications qui elles prennent le temps d’arriver.

Nous allons également plus découvrir Benjamin dit Ben dans ce tome, et son côté solaire, qui attire tout le monde. C’est toujours aussi fou de voir des gens comme lui, mais également ici ce qu’il ressent au fond de son cœur.

Miharu revoit sa maman et ils se font quelques frayeurs mutuelles. Teppei revoit ses frères. Et parfois, les comportements deviennent insolites. Tout peut changer en un instant, mais tant de mystères restent.

Un tome encore une fois plein de retournements, et cela jusqu’au bout des ongles. Je dois dire que la petite dernière c’est quand même un sacré truc, et là imaginez-vous à la place de Miharu.
C’est très drôle, même hilarant par moment. Quelques situations bien cocasses et des personnages qu’il ne faut pas chercher.

Au niveau thématique très intéressante, il y avait le fait de mettre en avant qu’on voit ce qu’on veut bien voir, avec déjà une certaine idée en tête, la vision est faussée d’entrée de jeu.
Cela donne lieu à des scènes mémorables.

Comme à chaque fois, il va falloir attendre un an, et que cette période revienne pour avoir le droit à la suite de leurs aventures dans une entreprise insolite.

Tome 5

Couverture Père Fouettard Corporation, tome 5

A l’approche de Noël, c’est le retour de cette fameuse série au tome annuel. La couverture de cette année est vraiment sublime, totalement d’ambiance et avec les rennes, d’ailleurs nous en avons sur chaque page entre les chapitres, une touche adorable.
Mais ne vous y trompez pas la série, elle ne l’est pas forcément, déjantée, avec de bonnes idées, même assez renversantes par moment, elle sait toujours se rafraîchir, nous réserver des surprises, et être cruelle, déjà vu qu’on se fait laisser en plan pendant toute une année.
D’ailleurs, si vous ne supportez pas les souris, cela pourrait être difficile pour vous, vous en verrez pas mal, ainsi que quelques scènes cauchemardesques.
Miharu a vraiment l’air très naïf par moment, et même une certaine innocence. Pourtant si l’on ne peut plus croire en rien ni personne, c’est aussi compliqué. Il nous fera bien rire en nous offrant un certain décalage, en comprenant des éléments de travers.
Une façon un peu différente, originale également de réfléchir sur les liens, voire d’autres choses.
La mère de Miharu apporte également une certaine touche et elle a quelque chose d’attachant.
Le tout rassemble plein de personnages à différents niveaux.
Un nouveau personnage décapant apparaît et focalise notre attention.
Des idées savoureuses, intéressantes, diaboliques. Le lecteur est pris dans l’histoire et la magie opère. En plus, elle sait également nous faire rire.
Les bonus ajoutent du piquant aussi.
Vous n’allez pas être déçu et enfin en savoir plus sur le renne Rudolphe, qui a un certain charme et sera très présent cette fois-ci. Par contre, il va falloir attendre la suite.

Citations Tome 5
« Je sais bien que je ne suis pas doué en communication ! Les relations humaines ça fait vingt ans que je galère avec ! »
« Le 25 décembre c’est le jour le plus court et le plus sombre de l’année où toute vie semble avoir déserté la surface de la Terre. Lui, il incarnait le retour à la vie. »

Lu avec Izneo
Merci pour la lecture de saison.

3 commentaires sur « Manga (Noël) : Père Fouettard Corporation Tomes 3 à 5 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s