Manga : Kurosavoir – Marie-Antoinette & Cléopâtre

J’aime bien l’initiative de certains éditeurs, de remettre des classiques en avant, des idées, des personnages marquants, importants.
L’initiative est plus ou moins heureuse, car parfois il y a un souci de graphisme et d’arriver à s’immerger dedans, et cela même pour moi.

Ici, je suis heureuse d’annoncer que la partie historique m’a énormément plus.
Ceux qui traitent d’idées, de philosophie, sont intéressants, mais plus compliqués d’accès je dirais, y a pas d’attachement, et le graphisme pour moi ça ne va pas.

Marie-Antoinette, destin d’une reine de France

Kurosavoir - KOMAGATA

Résumé
Découvrez la vie de la dernière reine de l’Ancien Régime, de son accession au trône de France et de Navarre, à son exécution en pleine Révolution française ! Mariée à seulement quatorze ans au dauphin de France, l’archiduchesse d’Autriche Marie-Antoinette vit de beaux jours au château de Versailles. D’abord aimée du peuple pour sa beauté et son élégance, elle sera emportée par les vagues de la Révolution française… Découvrez la biographie de la dernière reine de l’Ancien Régime jusqu’au jour de sa mort sur l’échafaud, à trente-sept ans.

Avis/Impressions

Kurokawa avec sa collection Kurosavoir va permettre à des gens de tout âge de réviser leur Histoire. Ici, on nous présente le destin tragique d’une des reines les plus connues de l’histoire de France, qui a fait l’objet de moultes adaptations, films, et même déjà en manga.
Au niveau de la présentation, c’est très renseigné, documenté, avec même un peu d’humour : une galerie de personnages célèbres, plein d’informations de toutes sortes, également des détails, sur ses trésors, ses secrets, sur les lieux, comme une interview tournée de manière humoristique, un classement des soutiens, un retour sur la chronologie, ce qui s’est passé à son époque qui permet également de voir que dès le début rien n’est anodin, les personnages principaux et les relations, une carte des territoires, toute la documentation utilisée, et une note aux parents.
Nous débutons avec un très beau graphisme, qui va rendre tout ce qui a trait au luxe encore plus étincelant. De plus, nous commençons avec quelques pages couleurs.
Et ce n’est pas juste une ou deux, mais bien une dizaine, de quoi ravir nos pupilles.
Vu le côté très connue de l’histoire j’imagine, dès le départ on revient brièvement sur le fait que tout va finir tragiquement, c’est également superbement restituée.
Ensuite, nous revenons au début, puis nous suivons son histoire. Nous voyons comment les choses petit à petit ont fini par exploser.
Le graphisme est très plaisant, et le tout est rendu assez fluide pour la lecture.
Marie Antoinette nous apparaît comme une jeune femme attachante, bien que pas très sérieuse en cours. Nous voyons d’abord sa vie en Autriche, sa mère, les conseils de celle-ci qui continueront par voie épistolaire. Nous voyons une jeune femme de 14 ans, à peine adolescente, portée un poids énorme, une très grande responsabilité et se retrouver également totalement seule, isolée des siens, avec un protocole suffoquant mais pleine de bonnes volontés, cherchant comment se rapprocher de son mari, et à cette époque pèse sur elle également le fait d’absolument lui donner un fils, un héritier.
On la voit aimer du peuple d’abord, mais celui-ci finira par la regarder de travers, alors que sa mère lui avait dit l’importance d’être aimée de son peuple.
Marie Antoinette étant connue pour ses dépenses excessives, mais n’en ayant pas pris la mesure, et cherchant également à tromper sa solitude, quoi faire, elle a fini haï du peuple.
Les faits et dates majeurs nous sont resitués, sans rentrer dans tous les détails. Parfois, certains évènements sont juste évoqués. Nous nous laissons prendre dans l’Histoire, une tragédie qui résulte de sommes de plusieurs faits, qui a bouleverser la monarchie, la France. Une colère du peuple, qui lui devait toujours payer plus, encore et encore des impôts, alors que les finances de la France allait mal, que la reine ne gérait pas bien, et que le Clergé et la Noblesse en était affranchi.
Prêt à découvrir ou redécouvrir l’histoire de Marie Antoinette ? Et bien plus encore. Entre autre la révolution française, la colère du peuple, et le déroulement qui a tout mis en place.
Si vous regardez au niveau des participants, vous voyez qu’on a KOMAGATA comme dessinateur et HASEGAWA Mayuho comme scénariste, qui est est professeure à l’université de Tokyo, elle est spécialisée dans la recherche en histoire française moderne.

Cléôpatre, destinée d’une reine d’Egypte

Kurosavoir - Hiroshi SAKAMOTO

Résumé 
Découvrez à travers cette biographie illustrée l’histoire tragique et romanesque de la mythique reine d’Egypte ! Cléopâtre est une princesse de famille royale en Égypte ancienne. Très curieuse, passionnée par l’étude de nombreuses langues étrangères et grande lectrice, elle devient une reine d’une grande beauté, très cultivée. Elle sera déterminée à protéger l’Égypte de Rome, la nation la plus puissante au monde, et ce jusqu’à sa mort.

Avis/Impressions

Kurokawa avec sa collection Kurosavoir va permettre à des gens de tout âge de réviser leur Histoire. Ici, on nous présente le destin d’une grande reine, celle d’Egype : Cléopâtre, un personnage très connu, qui a fait l’objet de moultes adaptations, films, et même déjà en manga. Comme pour Marie-Antoinette.
De même, au niveau de la présentation, c’est très renseigné, documenté, avec même un peu d’humour : une galerie de photos de personnages célèbres, photos d’archives,  avec divers objets de Cléopâtre, à la découverte de trésors, un focus sur des lieux, sept secrets, quelques pages de journal revenant sur les faits avec un peu d’humour pour tout savoir sur Cléopâtre, un classement de ses soutiens, un top 3 des meilleures répliques, un retour sur la chronologie, des éléments sur l’époque de Cléopâtre permettent d’encore mieux cerner son temps, les enjeux, les personnages principaux et leurs liens relationnels, une carte des territoires, la biographie utilisée, sommaire et notes aux parents.
Nous débutons avec un très beau graphisme, qui ravit nos yeux, nous sommes au cœur de l’Egype, avec la reine Cléopâtre dans le prologue. Une dizaine de pages couleurs pour bien apprécier le début.
Au chapitre un, nous revenons en arrière et découvrons une jeune Cléopâtre, encouragée par son père. Déjà belle, mais surtout vive, énergique, volontaire, intelligente, éprise de savoir.
Son intelligence, sa soif de connaissance, et sa maitrise des langues, y compris le fait qu’elle se soit mise en avant et en danger par moment, font d’elle quelqu’un d’unique, à part, d’impossible à détester totalement. Nous voyons une jeune femme des plus attachante, avoir un fort poids à gérer par moment, ne même pas être en sécurité même au sein de sa famille. Elle rêve en grand, elle veut œuvrer pour son pays.
Et elle agit. Ce qui n’est pas toujours très bien vu, d’autant plus que c’est une femme.
On l’adule, on la craint, on la respecte, on la méprise. Elle aura une vie riche et tumultueuse, comme bien souvent impossible de contrôler, de savoir ce qui va se passer, comment cela va se dérouler.
Elle aura parfois de longues séparations avec des proches, avec son pays. Dès son jeune âge, elle écoutait le peuple, les conseils, voyait les réactions face à son père. L’empire romain ennemi ou allié, une affaire compliquée. Elle rêvera avec Jules César, puis Marc Antoine d’unifier Rome et l’Egypte, de diriger tous les pays du monde et bâtir un immense empire.
Elle prendra des décisions difficiles en tant que dirigeante, elle ira parfois loin, certains moments avec le faste nous éblouiront les yeux. Elle restera digne et fière jusqu’au bout. Elle rencontrera Jules César d’une manière marquante. Elle aura de véritables complicités qui se créent par moment. Mais jamais vraiment le temps de trop se relâcher, et certains de ses actes peuvent être pris de travers. Les faits et dates majeurs nous sont resitués, sans rentrer dans tous les détails. Nous avons l’occasion de rentrer et suivre la vie houleuse de Cléopâtre depuis son plus jeune âge.
C’est une reine, qui en ressort avec beaucoup de dignité, pour son affection pour les livres, le savoir, et le fait qu’elle fasse certaines choses par elle-même.
Nous prenons plaisir à la suivre, on s’attache à elle. Une belle façon de revisiter l’Histoire de la reine d’Egypte la plus connue et emblématique : Cléopâtre.
Si vous regardez au niveau des participants, vous voyez qu’on a YUKIHIRO Utako comme dessinatrice et SAKAMOTO Hiroshi comme scénariste, qui est est un professeur spécialisé dans l’histoire romaine et actuel président de l’Aoyama Gakuin University.

Citations
« Le savoir et la sagesse te sauveront »
« Tu sais, Cléopâtre, la musique a du bon. Sa mélodie apaise les cœurs, et contrairement aux gens, elle ne te trahit pas. »
« Le savoir est quelque chose de merveilleux Cléopâtre. Les richesses peuvent être dérobées. Et un jour, les gens mourront, et leur pays avec. Mais le savoir acquis par l’humanité, lui, ne peut être volé. »
« Eh bien, maîtriser les langues permet de parler directement avec les envoyés de chaque pays et d’éviter tout malentendu. Les méprises, les querelles, les guerres. Si le savoir me permet de les éviter, je ne me ménagerai pas. »

Lu avec Izneo
Merci pour ce rafraîchissement culturel.

Très bonnes lectures. Quand il s’est agi de destinées de femmes connues, c’est un beau travail qui a été fait dessus.

Et vous, vous êtes tentés ? Vous avez déjà essayé cette collection et comment la percevait vous ?

9 commentaires sur « Manga : Kurosavoir – Marie-Antoinette & Cléopâtre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s