Manga : Oshi No Ko Tomes 1 & 2 – Ou comment se faire complètement retourner la tête ! (Fiche)

Couverture Oshi no Ko, tome 1 Couverture Oshi no Ko, tome 2

Edition : Kurokawa
Dessin : YOKOYARI Mengo
Scénario : AKASAKA Aka
Seinen : 2 tome en France. En cours avec 6 tomes au Japon.
Genre : Tranche de vie, Romance, Loufoque, Star-System
Prix papier : 7.65€
Prix numérique : 5.99€

Extrait

Histoire

Le docteur Gorô est obstétricien dans un hôpital de campagne. Il est loin du monde de paillettes dans lequel évolue Ai Hoshino, une chanteuse au succès grandissant dont il est “un fan absolu”. Ces deux-là vont peut-être se rencontrer dans des circonstances peu favorables, mais cet évènement changera leur vie à jamais !

Hello Livre

Je ne l’avais pas vraiment prévu, je ne savais pas vraiment ce que c’était, vous connaissez ma curiosité et affection pour les mangas, pas très envie qu’on m’en dise de trop non plus. Le résumé ? Je n’ai rien compris, ou plutôt comme Kimi Wa Pet pas été super à l’aise. Il faisait du bruit sur les réseaux sociaux, ah si vous voulez. Drôles de couvertures, la première on dirait qu’elle a perdu la tête, c’est un peu ce que nous fait cette série. On me parle de star system, ah ça m’intéresse.
Tourne et tourne encore en rond, puis saisis une occasion, allez on va en finir je vais me faire ma propre idée.

Mon avis / Mes impressions

Le manga est toujours en cours avec 6 tomes de paru. Il est né d’une association, au dessin nous avons YOKOYARI Mengo (No control, Scum’s Wish (à venir)) et au scénario AKASAKA Aka (Kaguya-sama – Love is War).

Tome 1

Une couverture un peu loufoque avec la jeune idole Aï dessus. Un résumé des plus perturbants. Et une allusion au monde du showbiz. Cette nouvelle série de Kurokawa a de quoi intriguer le lecteur, mais très troublante, ce sera peut être difficile de l’attirer totalement, pourtant le titre semble déjà avoir sa petite réputation sur les réseaux sociaux.
Le premier tome est en fait un long prologue, on vous révèle dès la première page quelque part ce qu’il va en être, mais vous n’y êtes pas forcément prêt. C’est assez dingue, mais également intéressant, et d’une certaine manière ça marche.
A plusieurs instants, vous ne saurez pas sur quel pied dansait, quoi ressentir, certaines situations peuvent être légèrement gênantes, mais pas plus que tout ce qui tourne autour d’avoir du succès, de vendre à tout prix, de faire face à ces détracteurs. La série offre une belle réflexion sur tout le star système, l’amour, le mensonge, le succès mais a également beaucoup d’autres cordes à son arc.
Nous découvrons petit à petit également l’histoire d’Aï, avec une chronologie un peu mélangée. De plus, nous sentons très vite qu’il va y avoir encore plus, alors qu’on a déjà été bien servis, vu les petites histoires entre les chapitres qui se concentrent sur un personnage différent à chaque fois, qui parle d’Aï et des jumeaux.
Un monde de strass et de paillettes étonnant, détonnant, sans pitié, un drôle de jeu grandeur nature, qui fait également réfléchir sur le fait d’être fan, mais aussi une façon innovante, originale d’aborder tout cela.

Si vous voulez conserver toute la saveur des découvertes vous pouvez vous arrêtez là, passer ce paragraphe, si au contraire vous avez besoin d’en savoir un peu plus, restez encore un moment avec moi.
Quand nous rencontrons Aï, 16 ans, elle est également enceinte, qui est le père reste un des mystères à résoudre. La question posée au début n’est pas si innocente que cela.
Et si le docteur Gorô est un grand fan de cette chanteuse, est sidéré de se retrouver à s’occuper d’elle, il est loin d’être prêt à ce qui va suivre.
Encore un peu plus ? Il est question d’une histoire de réincarnation. Si on nous a déjà fait ce genre de coup, c’est surtout dans des isekai, je crois n’avoir encore jamais vu cela en restant dans la réalité, et en étant enfant de star.

Le résultat est de haute voltige, plutôt savoureux, et assez drôle.
Un premier tome qui sait se démarquer et surprendre, il reste à voir comment tout va être géré maintenant, et quelle direction prendre, vu qu’on a déjà pas mal tout bousculer en un seul tome.
Il y a des éléments assez fous qui défient complètement notre sens rationnel, notamment sur les jumeaux.

Tome 2

Kurokawa a eu la bonne idée de lancer les deux premiers tomes en même temps pour qu’on se fasse une idée du réel potentiel de la série. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle continue à avoir par moment ce côté déstabilisant, surprenant. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on ne perd pas de temps, elle joue également totalement sur l’ironie de la vie et la manipulation.
Pourtant, le lecteur se laisse quand même facilement prendre au jeu et a envie d’en savoir plus, de voire ce qu’ils vont faire, jusqu’où ils vont aller.
Nos jumeaux ont bien grandi, tous les deux ont des buts très différents, mais pourtant c’est un peu comme s’ils baignaient fatalement dans le milieu du show-business.

On va partir de l’idée que vous savez l’élément qui donne une certaine saveur à la série sinon passez au paragraphe suivant. Tous les deux sont réincarnés, et ils ont gardé la mémoire de leur passé, ce qui a donné dans leur jeunesse des situations très décalées. Aujourd’hui, c’est quelque part moins choquant, mais cela reste un élément intéressant à exploiter. Il continue à l’être dans les souvenirs ou quand Aquamarine, oui quel prénom, réfléchit à son avenir. Aucun des deux ne sait qui est l’autre, et pourtant il y a une certaine ironie là dedans. Peut-être que cela explosera à un moment donné comme une bombe.
Aquamarine souhaite se venger. Ruby de son côté souhaite briller, comme sa mère. Tous les deux vont se donner les moyens de réaliser leurs rêves. Aquamarine va même pour cela devoir aller contre certains de ses souhaits, il s’échine également à protéger sa sœur de ce monde.

A chaque fois, des petits éléments changent la donne, bousculent, et font en même temps réfléchir sur le star-system.
Tous les passionnés de mangas ne pourront qu’être à la fois touché mais également révolté par l’adaptation d’un manga en film.
Nous allons revoir un personnage qui a évolué avec les années, et fait face comme elle peut. Mais également, nous allons voir tant de jeunes avec leurs rêves d’artiste, de se démarquer, d’être célèbre et riche.
Le manga continue à nous intéresser, à nous prendre dans sa folie, nous intéresser, nous captiver. Qu’est-ce qui nous attend pour la suite ?

Le tout est quand même fort prometteur et entraînant.

J’espère pouvoir la continuer 🙂

Néanmoins je pense qu’il faut pouvoir lire/voir des choses clash, un zeste loufoque, barré, fou, avec des réflexions intéressantes mais qui vous prennent aux tripes par moment, du décalé mais intéressant, style Jagaaan, etc. pour que ça puisse fonctionner sur vous.

Ici, vous avez un sacré mélange très détonnant.
Le jeune homme, Aquamarine dit Aqua est particulièrement intéressant, surtout vu ce qu’il vise.

Lu avec Izneo
Merci de m’avoir permis de découvrir la série et du coup je vous fait découvrir cela aussi 🙂

Citations :

Tome 1
« Vous êtes-vous déjà imaginé enfant de star ?
Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemblerait votre vie si vous étiez né beau et entouré de personnes influentes ? »
« Voir de jolies choses est bon pour la santé. Voilà mon credo de professionnel de la santé ! »
« On invente. On exagère. On cache et on enjolive tout ce qui nous incommode. C’est évident les fans de pop-stars veulent qu’on leur serve de jolis mensonges !
Dans le monde du spectacle le mensonge est une arme ! »
« Plus tu auras peur, plus tu tomberas. Garde la tête haute. Tiens-toi droite, bombe la poitrine. Tout va bien se passer. »
« Un acteur qui se met à dos ses partenaires aura du mal à trouver du travail. Les débutants vaniteux qui se croient plus importants que les autres ne font pas long feu. »
Tome 2
« Ne mise pas ton avenir sur des suppositions hasardeuses ! »
« Voilà dans quel monde on vit, Kana. On est rarement appréciés à notre juste valeur. »
« Admire toutes les chanteuses que tu veux mais renonce à en devenir une ! Tu gagneras mal ta vie. Ta carrière s’arrêtera avant tes 30 ans et tes fans épieront tes moindres faits et gestes ! Tout ça pour finalement tomber dans l’oubli ! La plupart des filles sont obligées de se réorienter ! Il y a peu de métiers avec autant de décalage entre les efforts fournis et les avantages procurés ! »

Graphisme
J’ai apprécié les pages couleurs 🙂
Le graphisme est agréable

Et vous ? Tenté ? Ca marche ou pas avec vous et en général quelque chose d’un peu fou, décalé ?

5 commentaires sur « Manga : Oshi No Ko Tomes 1 & 2 – Ou comment se faire complètement retourner la tête ! (Fiche) »

  1. Je comprends ton point de vue, qui rejoint finalement les retours très positifs sur la série, mais comme tu le sais, de mon côté je n’ai pas réussi à apprécier. Je trouve tout le côté réincarnation très mal géré, et tout ce qui est dit sur le show biz et le star système me semble conforter beaucoup de clichés sur la question.

    Mais si tu y trouve ton plaisir, j’espère pour toi que la serie continuera à te plaire.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s