Manga Time : Lonely World Tome 1 (Fiche)

Couverture Lonely World, tome 1

Edition : KiOon
Titre VO : Ningen no inai Kuni
Dessin : IWATOBINEKO / IWATOBI Neko
Scénario : IWATOBINEKO / IWATOBI Neko
Seinen : En cours avec un tome en France. En cours avec 2 tomes au Japon
Genre : Suspense, Science-Fiction
Prix papier : 7.90€
Pas d’édition numérique

Histoire

Les golems sont des robots autonomes, créés pour remplir toutes les fonctions nécessaires à la société. Même en l’absence d’humains, ils continuent leur travail inlassablement… Shii, une petite fille, erre seule dans une ville remplie de ces machines, où d’effrayants “cônes” la poursuivent sans qu’elle sache pourquoi. Dans sa fuite, elle ne croise aucun autre représentant de son espèce. Seuls des golems la fixent en silence…
Alors qu’elle est sur le point d’être capturée, l’un d’entre eux, Bulb, lui porte secours et l’invite à le suivre chez son maître. Or, celui-ci est décédé depuis longtemps… mais le robot n’en a pas conscience. Et lorsque Shii le lui apprend, il enclenche le mode auto-destruction ! La fillette panique. Cet automate est son unique soutien depuis qu’elle s’est réveillée le jour même, sans mémoire ni repère… Elle le convainc d’accepter une nouvelle mission : la protéger, elle, la dernière humaine ! Avec son aide, elle devra se faire une place dans ce monde étrange et résoudre le mystère de la disparition de ses créateurs…

Hello Livre

Je suis tombée sous le charme lors de son annonce, et j’en avais très envie. J’attendais donc impatiemment mais aussi sagement son arrivée entre mes mains.
A savoir : j’ai une affinité personnelle très forte avec ce type de série, ce qui fait que j’aime souvent énormément ce genre de série.
L’histoire, les quelques planches attisaient mon envie.

Mon avis / Mes impressions :

La couverture est très douce, c’est la première chose que j’ai noté en ayant mon manga entre les mains à part le sourire quand j’ai vu qu’il était arrivé.
La couverture met en avant le Golem Bulb et la jeune Shii. Sous la couverture, quelques surprises pour en savoir un peu plus sur les golems.

Vous allez me dire un golem et un enfant, vous avez déjà vu. Ok, mais ici c’est quand même différent. Oui, j’adore Somali et l’esprit de la forêt mais on n’aura pas la fin pour des raisons encore plus tristes, et c’est différent (dans Somali y a plein d’autres animaux, créatures vivantes, une toute autre ambiance).
Ici, nous sommes dans un monde peuplé de robots. Il n’y a plus un seul humain à part la jeune Shii. Il y a un côté aussi poétique que cruel, mais également très troublant.
De plus, se questionner sur les robots, les machines, et comment cohabiter avec les humains, oui on a plein de choses à ce sujet mais il y a aussi tant de possibilités, d’histoires, et depuis la révolution industrielle on a eu des questionnements là dessus. La machine pour remplacer l’homme, l’assister, aller plus vite, mais y a eu des dérives. Et nous allons retrouver ce questionnement progressivement au fil des pages. Mais qu’a encore fait l’être humain pour qu’il n’y en ait plus un seul ?

Nous allons rencontré la jeune Shii, d’ailleurs quand ces petites nattes ne sont pas sortie, on ne voit pas tout de suite que c’est une jeune demoiselle. Elle semble se réveiller, se souvenir de rien, et avoir des cônes qui la poursuivent. Mais qu’est-ce que c’est que ces « cônes » ? On dirait des sortes de robot soldat. Mais pourquoi la poursuivent-ils ou se fait-elle des illusions ? Surtout que les robots ne sont pas là pour s’en prendre aux êtres humains normalement.

Qui est Shii ? Pourquoi se réveille-t-elle tant d’année après ? Qu’est devenu l’humanité ? Tout aussi troublant qu’intéressant de se promener dans ce monde peuplé de plein de types de robots différents. Le graphisme m’a paru inégale par moment, à certains moments un peu bizarre, mais à d’autres il dégageait une certaine beauté. Sans doute est-il un peu particulier pour moi, et il y a un petit temps d’adaptation.

Bulb est lui un golem. Un golem c’est un être protecteur mais qui ne parle pas. Une relation étrange et fascinante semble se bâtir entre Shii et lui. Bulb est apparemment accusé d’être défaillant. Mais en quoi ? Une relation golem et enfant, c’est la seule chose qu’on peut trouver en commun avec Somali et l’esprit de la forêt et ce n’est pas dérangeant. 

Bulb est également accompagnée de Mui Mui, une sorte de robot caméra volant que nous verrons très vite et qui parle. Il ajoute une petite touche fort sympathique à l’histoire.

Chapitre après chapitre, nous découvrons petit à petit ce qu’est devenu le monde, tout comme nous voyons la relation de Shii et Bulb évoluait. J’étais sur une bonne lecture, et avec la gestion des révélations, et le dernier personnage introduit c’est comme si on montait de niveaux, les questionnements avec, tout en étant toujours quelques peu dans le brouillard, j’ai donc fini en très bonne lecture. Conquise et totalement intriguée par ce qu’est devenu le monde. Avec l’envie de retrouver Shii, Bulb, et Mui-Mui …

Un premier tome prometteur.
Un duo Bulb et Shii très attachant
De la poésie, du mystère, de la fascination
Mais aussi des questionnements très intéressants et prenants sur l’être humain, les robots, les machines, les évolutions, les sentiments.
Petit à petit, on en apprend plus
Ce n’est que le début !!!! Je vous tiendrais au courant de l’évolution si tout va bien. Et ça se révèle de plus en plus au fil de l’eau.

Merci à KiOon pour l’envoi de cette lecture et la confiance 🙂

Citations

« On appelait « Golems » les robots fabriqués par l’homme pour le servir et lui obéir. »
« Les golems sont conçus pour servir l’humanité ! Leur priorité est de préserver la vie des humains ! »
« Définition de « servir » : suivre à la lettre les directives selon lesquelles nous avons été programmées. »

Tweet

Graphisme

Très bonne lecture qui s’est de plus en plus révélé : Mon petit cœur a été conquis et touché. Shii est toute adorable, le golem Bulb aussi. Plus on avance, plus on se pose des questions, plus on est touché C’est tout doux et inquiétant en même temps.

Et vous ? Vous êtes tentés ? Vous aimez / êtes sensibles à ce genre de titre ?

6 commentaires sur « Manga Time : Lonely World Tome 1 (Fiche) »

  1. J’ai bien aimé la sensation de la couverture aussi.
    Même pensée pour Somali 😥
    Sinon pas surprise que ce côté doux mais cachant quelque chose de rude t’ait plu. J’ai besoin d’en voir un peu plus pour ma part pour me faire un vrai avis ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Cool
      -_-
      Hé hé tu me connais bien. De toute manière, il vaut mieux être assez avancé pour se faire un véritable avis (prise de recul, percevoir dans son ensemble …), mais c’est très bien parti, notamment grâce à des petites choses déjà amenées.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s