Manga Time : Blue Lock Tome 1 (Fiche)

Couverture Blue Lock, tome 1 

Edition : Pika
Dessin : NOMURA Yûsuke
Scénario : KANESHIRO Muneyuki
Shonen : En cours avec deux tomes en France. En cours avec 14 tomes au Japon
Genre : Sport, Suspense
Prix papier : 7.20€
Prix numérique : 4.49€

Histoire

Coupe du monde 2018, l’équipe de football du Japon est éliminée en huitièmes de finale… Ce nouvel échec incite l’Union japonaise de football à fonder le “Blue Lock” : un centre de formation révolutionnaire rassemblant les 300 meilleurs attaquants lycéens du pays.
L’objectif du coach du Blue Lock, Jinpachi Ego, est clair : détecter l’unique attaquant qui écrasera tous ses rivaux par son talent et son hyper-individualisme ! Pour Yoichi Isagi, joueur bouillonnant encore inconnu, il n’y a pas d’alternative… S’il veut survivre au programme hautement sélectif qui l’attend, il devra abandonner le jeu collectif et se transcender pour devenir l’attaquant ultime !

Hello Livre

La seule chose qui a fait la différence c’est d’avoir pu le découvrir tout de suite du coup, et ma curiosité légendaire. Le fait que ça fasse beaucoup de bruit aurait plutôt tendance à me faire fuir XD

Un battle royal footballistique, analytiquement ça pouvait être intéressant. J’ai lu/vu battle royale y a longtemps. Lu des mangas comme Area D, etc. Comme vous le savez je lis et regarde des choses très variés. Et en plus, les mangas c’est magique, parce que bon le sport IRL et d’autant plus le football j’en ai rien à faire (après je pense que c’est lié aussi à mon passé, expérience, ainsi que des choses qui m’horripilent, des fonctionnements …)

Pika semble avoir mis les petits plats dans les grands, mais quand on n’est pas avec eux, c’est plus frustrant qu’autre chose. Après moi je fuis les avis. Je veux juste lire mes bouquins, voire avoir un mini avis d’une personne de confiance, mais jamais d’avis complet. Mais bon je fonctionne de manière particulière. Y a des choses qui ne vont pas marcher sur moi, voire produire l’effet contraire.

Mon avis / Mes impressions

« Blue Lock » est une nouveau manga qui sort chez Pika, et qui est annoncé comme un battle royale footballistique et qui semble déjà déchaîner les foules sur les réseaux sociaux (j’en avais jamais entendu parler avant l’annonce). Pika a sorti les 2 premiers tomes en même temps, au Japon il est en cours avec 14 tomes de paru.
Les mangas ont également une forme de magie car parfois même si dans la vraie vie, on ne s’intéresse pas d’un iota au domaine ciblé, cela peut quand même marcher. Le duo de mangaka NOMURA Yûsuke et KANESHIRO Muneyuki est aux commandes.
Blue Lock semble avoir une construction très intéressante, et sait nous prendre aux tripes quoi qu’on puisse personnellement penser de l’initiative, vu qu’il y a une forme de cruauté, qu’on prône l’individualisme et le fait de gagner à tout prix.
Mais justement nous voyons les différents points de vue, que ce soit la remise en question, ou l’explication du projet.
Vous verrez aussi que les jeunes n’étaient pas forcément très chaud au départ, et en plus, on ne leur avait pas donné toutes les informations.
Quand nous commençons l’histoire, nous sommes en plein dans le football japonais. Nous entendons des discussion houleuses sur le sport. Il y a entre autre une jeune femme Anri Teiri qui veut changer les choses, qui dit ce qui ne va pas dans comment il est pratiqué actuellement, et qu’il leur faut absolument formé le meilleur butteur au monde. Elle va faire appelle à Jinpachi Ego qui va cultiver l’égo de nos jeunes joueurs. Vous voyez l’ironie.
Et également les entraîner.
Le graphisme dégage immédiatement quelque chose, il est très prenant, immersif, surtout dans les scènes d’action. Le lecteur est immédiatement pris dans le jeu.
Nous avons également des références à de vrais joueurs.
Nous allons découvrir cette sorte de prison très spéciale, avec des règles percutantes, incisives. Comme toujours dans ce genre d’activité, tout le monde ne peut pas gagner. Et tout est conditionné.
Dans la sélection, on suit immédiatement Yoichi Isagi, qui n’est pas le mieux côté, mais a la passion. Il va se retrouver à remettre en question tout ce qu’on lui a été enseigné.
Les réflexions sont assez énormes et intéressantes. Et à certains moments, nous y ajoutons de l’intérêt en décortiquant une prise de décision, qui rationnellement du coup prend quand même un certain sens.
De plus, ce que défend Anri, d’autres le pensent, comme le joueur que nous croisons vers la fin.
L’air de rien, cela semble très prometteur, et très travaillé. En tout cas, le lecteur est pris aux tripes, surpris, en plein dedans, il va avoir des sueurs froides, réfléchir aux différents points de vue, transporté, et s’interroger.
Cela devrait parler aux amateurs de football, mais même à ceux qui n’aiment pas spécialement. Par contre évidemment, y a des foot, des match, c’est vous qui voyez si ça passe ou pas. Mais aussi de la psychologie, un graphisme dingue, des réflexions intéressantes, des idées, et ça vous happe.

Si vous voulez du sombre, de la cruauté, du sans pitié, vous allez être servi aussi.
En même temps, il faut être le meilleur mais parfois jouer en équipe quand même. Oups.
Il est assez intéressant de voir aussi que ce soit une jeune femme Anri qui se bat au départ pour changer les choses, redorer le football japonais.
Les idées sont intéressantes, percutantes.
Le tome 1 est très bon car il a une bonne vision d’ensemble et prise de recul, il est assez énorme.
La série est addictive et prend facilement dans ses filets, le graphisme nous happe totalement dedans, c’est presque magique.
Si vous avez les deux tomes devant vous, à la fin du 1, vous avez envie de vous jeter sur le 2, qui est bon, toujours de bonnes idées, voire glaçantes, mais n’a pas non l’impact démentiel du tome 1.
Vous avez envie d’un shonen sportif différent et pas peur de vous faire percuter de plein fouet ? Vous êtes au bon endroit.

Et sinon s’il est bien réalisé, je serai partante pour un anime aussi 🙂

Graphisme

Vous remarquerez quand même la tête de psychopathe d’Ego par moment. (Voire même des autres XD)

Lu avec Izneo
Merci pour cette lecture explosive.

Rappel ce que j’ai dis dans le Ly’s week pour aller à l’essentiel sur les deux premiers tomes : Bonne à très bonne lecture. On vous l’a vendu comme un battle royal footballistique, c’est tout à fait cela. On va cultiver l’ego, les scènes ont un réel impact visuel. Et j’ai mis le 1er tome en très bon car il a un très bel ensemble, une confrontation des opinions, bref il va plus loin. Le 2ème est bon, mais il se concentre essentiellement sur les matchs et perd en force d’impact et de recul par rapport au tome 1. C’est possible d’aimer même en aimant pas le foot IRL ? Oui à condition d’être prêt(e)s justement pour ce battle royal footballistique avec des réflexions intéressantes, de la stratégie, un graphisme qui le sert totalement. Niveau shonen sportif, c’est une belle innovation qui sait nous prendre dans ces filets.

Et vous ? Tentés ? Qu’avez-vous déjà lu/vu comme shonen sportif ? 

7 commentaires sur « Manga Time : Blue Lock Tome 1 (Fiche) »

  1. Hum cela a beau être innovant, je suis un peu sceptique de voir le concept me séduire… Le premier chapitre ne m’a pas du tout convaincue. Je pense que je suis plus classique en ce qui concerne les shonen sportifs ^^!

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne sais pas trop si ça va marche avec toi effectivement. Pour l’instant j’aurai plus envie de t’encourager à tenter plus sérieusement Shadows House (3 tomes au moins) sans être sûre non plus.
      Moi je lis des survival game et/ou des trucs qui peuvent être dur et mettre en avant les mécanismes psychologiques, toi pas vraiment, mais normalement je pourrais tenir au courant de l’évolution de la série ^^’

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s