Manga Time : Peleliu Tome 1 (Fiche)

Peleliu - Manga

Manga - Peleliu

Edition : Vega
Dessin : TAKEDA Kazuyoshi
Scénario : TAKEDA Kazuyoshi
Titre original : Peleliu – Rakuen no Guernica
Seinen : 4 tome parus en France. 7 tomes parus au Japon. En cours.
Genre : Drame, Historique
Prix papier : 8€
Pas d’édition numérique

Résumé :
La bataille de Peleliu, nom de code Operation Stalemate II (« impasse » en français), s’est déroulée durant la Seconde Guerre mondiale entre les États-Unis et le Japon dans le Pacifique entre septembre et novembre 1944 sur l’île de Peleliu, dans l’archipel des Palaos.
Le général américain avait prévu que l’île serait sécurisée en quatre jours, mais en raison de fortifications bien installées et de la forte résistance japonaise, les combats ont duré plus de deux mois. Cette bataille est sûrement la plus controversée de la guerre, en raison de la valeur stratégique douteuse de l’île et du grand nombre de morts. En effet, après la victoire américaine décisive dans la bataille de la mer des Philippines, l’aviation japonaise ne représentait plus une menace aussi sérieuse et l’objectif de Peleliu apparaissait donc non stratégique

Il y a quelques jours, j’ai enfin me procurer le tome 1, du coup nous allons enfin pouvoir en parler. Les tomes 2 et 3 m’attendent eux déjà.
Ma curiosité légendaire a eu raison de moi, le propos du manga était intéressant, malgré le dessin qui ne donne pas trop envie, je savais que je voulais le lire au moins une fois. J’ai d’ailleurs pris un risque vu que je me suis procurée les 2 autres avant de lire le tome 1.

Mon avis/Mes impressions :

Cela vaut clairement le coup de le lire, c’est intéressant, prenant. Je ne peux qu’encourager à le lire une fois, si vous en avez le courage. C’est une période difficile et sombre, nous sommes tout de même en pleine guerre. En plein seconde guerre mondiale, quand vous pouvez vous faire autant bombarder que mitrailler, que prendre une grenade, etc.

Je vous encourage également à lire l’avis de mon collègue blogueur et pote Xander.
Comme il dit, et pour cause, le fait que les personnages aient cette allure permet d’atténuer l’horreur de la guerre.

Cette guerre a vraiment eu lieu, nous pouvons apprécier d’ailleurs tant les bonus mis au fil du tome pour une meilleure immersion et compréhension, que le bonus du mangaka à la fin qui nous explique certaines autres réalités, et les compromis qu’il a dû faire.

La guerre opposant les USA et le Japon, c’est sans doute un pan de l’Histoire moins connu, que nous n’avons pas étudié véritablement dans nos cours. Personnellement, ça me disait rien le nom de Peleliu.

La terrible ironie sont qu’ils sont sur une belle île, où il y a tant à découvrir, mais elle se confronte à l’horreur de la guerre.

Les questionnements et le fait de montrer la vie de ces soldats sont très intéressants et bien amenés. Rien n’est vraiment édulcoré. Les éditions Vega ont précisé qu’il est réservé à un public averti, et j’insiste également sur ce point. Si vous ne pouvez pas voir un film de guerre, cela risque d’être trop éprouvant pour vous.

Nous allons majoritairement y suivre Tamaru qui se destinait à être mangaka, aime dessiné. C’est un jeune homme à mille lieux de la guerre, de la stratégie. Et pourtant, il est là, sans vraiment savoir pourquoi, sans vraiment encore comprendre ce que signifie la guerre, mais il va comprendre au fur et à mesure. Mais comme tous ces compatriotes, il veut que son pays le Japon gagne, à bas les ricains (les américains). Pourtant, en voir un en vrai ce n’est pas pareil.

Voir quelqu’un avec qui on a sympathisé mourir devant soit non plus, risquer sa vie en permanence non plus, puis il y a toutes sortes de restrictions. ce n’est pas facile. Au début, il pense qu’il va revenir et cela l’aide à tenir, mais certains ne sont pas de cet avis.

En tout cas, les japonais ont un semblant de stratégie. Si certains préfèrent dire au soldat de base de suivre les ordres sans poser de questions, d’autres expliquent quand même la situation.
Si certains sont prêt à sacrifier les soldats comme chair humaine, chair à canons, d’autres pensent aussi à la survie.

La réalité de la guerre va lui sauter de plus en plus aux yeux. Et vu qu’ils ont un dossier sur chacun, il va également lui être proposé un travail important et de valeur qu’ils ont sombrement appelé « attaché au mérite », mais qui questionne également la légitimité de ne pas dire la vérité.

Autre ironie bien connue : Tamura a tendance à part le côté guerre a considéré Peleliu comme un paradis, alors que l’autochtone lui considère le Japon comme le paradis, ce qui surprend notre jeune Tamura.

Ce n’est pas une histoire adaptée pour tout le monde, ni dont vous vous relèverez facilement, mais elle est intéressante, pose des questions intéressantes, il y a de la réflexion, et nous nous demandons vraiment comment le pauvre Tamura va s’en sortir.

L’édition est correcte, la qualité des pages aussi (même si je préfère des pages vraiment blanches personnellement).
Nous avons le droit à une page couleur pour commencer, cela fait plaisir.
Quand Tamura est plus dans ses pensées ou nous explique ce qu’il vit, le texte est en italique.

2 commentaires sur « Manga Time : Peleliu Tome 1 (Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s