Manga Time : @Ellie #JeNaiPasDePetitAmi Tome 1 (Fiche)

@Ellie #JeNaiPasDePetitAmi - Manga

Manga - @Ellie #JeNaiPasDePetitAmi

Edition : Kana
Dessin : FUJI Momo
Scénario : FUJI Momo
Shôjo : 1 tome paru en France de chaque. 7 au Japon. Série en cours.
Genre : Tranche de vie, Romance
Titre japonais : Koi wazurai no Ellie
Prix papier : 5.45€ grâce à la promotion actuelle jusque fin d’année 31/12/2018. 6.85€ ensuite.
Pas d’édition numérique à l’heure actuelle.

Histoire
Eriko Ichimura est une lycéenne discrète que l’on ne remarque pas. Son seul plaisir est d’admirer Akira Ômi, un beau jeune homme plein de fraîcheur, et de « murmurer » ses fantasmes quotidiens sur Internet. Mais, un jour, elle découvre par hasard la vraie nature d’Ômi. Et ce dernier prend connaissance des tweets embarrassants d’Ellie… !!

Fiche manga news

C’est la première fois que je croise la mangaka FUJI Momo.
L’originalité des tweets est vraiment le grand plus du manga et apporte de la fraîcheur.

Twitter japonais
Twitter français. On saluera la bonne initiative de Kana.

Il n’y a actuellement pas d’édition numérique, le premier tome est sorti le 31/08/2018. Il est quand même possible qu’il y en ait une. Les informations sur le sujet de manière générale restent très peu claires.
J’ai demandé, mais je n’ai pas repris contact, le responsable n’était pas là.
« Normalement tous nos titres sont disponibles en numériques avec un léger délais, sauf si l’auteur ne le souhaite pas. »
Ce qui est d’ailleurs le cas avec tout le catalogue Square Enix.

Mon avis/Mes impressions :

@ellie est un nouveau shojo des éditions Kana. Globalement je reste moins enthousiaste et convaincue que mes camarades/collègues, mais j’ai quand même passé un bon moment, et je veux bien tenter de croire en lui.

Un shôjo comme tant d’autres ? Oui, mais avec la bonne idée et fraîcheur des tweets.

@ellie reste un shojo comme tant d’autres, mais avec la spécificité sympathique que la jeune demoiselle Eriko utilise un compte twitter pour y exposer ses fantasmes. Les tweets sont très drôles et participent à la fraîcheur du manga. Tout le monde peut les lire ! Mais normalement personne ne sait qui est derrière.

On parle de perversité, mais rien de vraiment méchant, même si cela peut frôler la limite. Eriko a vraiment une imagination débordante et de drôles d’envies, en allant même un peu loin. Mais peut être compense-t-elle à sa manière aussi. Les autres filles qui tournent autour d’Omi sont souvent désagréables et j’ai toujours autant de mal avec ce côté chez eux, on dirait des hyènes, des folles enragées.

Réalité vs virtualité

Comme bien souvent, on va pouvoir questionner la réalité face à la virtualité. Ce que j’ai aimé, c’est qu’après avoir été déçue, être tombée de haut, mais en même temps, elle ne voulait pas vraiment entendre la vérité, elle apprend à vraiment le connaître. Et il peut être surprenant. il est agacé, mais paraît un charmant gentleman devant les autres, mais il peut aussi avoir des gestes tendres envers elle.

C’est assez drôle comme quand on n’a pas toutes les informations, on peut s’imaginer tout et n’importe quoi sur les gens, et se faire totalement des idées.
Elle finira par se nourrir de ce qu’elle vit pour alimenter son fil, elle prend une partie de la réalité ou des idées qu’on lui donne et fantasme dessus.
Et qui sait peut-être que cela peut aider.

Transparente, invisible ?

Eriko est une jeune femme effacée, transparente. Elle en a souffert, et elle est très marquée par cela, si bien qu’elle est plongée dans un cercle vicieux.
En gardant cette mentalité, il est difficile d’en sortir. Elle a des lacunes en communication, très différente par rapport à son compte.
Que pensez-vous de son côté transparente ? C’est de sa faute ? Elle pourra en sortir ?
On nous montre des éléments de son enfance, combien les gens l’oubliaient, ne se rappelaient pas de son prénom, …
Elle n’a jamais eu vraiment d’ami(e).

Ainsi fréquenter Akira va lui faire du bien, et la booster dans le monde réel. De même, elle sympathise avec une jeune fille qui est aussi une grande originale.
On se trompe sur elle avant d’avoir les informations. Tout cela ne pourra que l’aider à avancer, et travailler sa communication, voire se sentir mieux dans sa peau ?

Le côté utilitariste des gens est aussi visible, et des personnages en ont conscience. Après il faudra faire la part des choses.
J’espère en tout cas qu’elle apprendra à s’affirmer et sera moins invisible.

Le tome se finit aussi en nous laissant totalement en plan. D’abord une scène bien mignonne, avant de se rendre compte d’un problème.
Quand on est dans son monde, on en oublie la réalité et ce qui se passe autour de nous XD.

Affaire à suivre !

6 commentaires sur « Manga Time : @Ellie #JeNaiPasDePetitAmi Tome 1 (Fiche) »

  1. Un premier tome qui se laisse lire oui, mais comme toi j’espère que le ton sera gardé et surtout le côté connecté. J’ai un peu peur que cela ne serve de prétexte pour lancer le manga, et que ça finisse par disparaître petit à petit… Le personnage masculin est sympathique, mais j’attends de voir ce qu’il cache derrière sa froideur…. Ellie est vraiment « fraîche » avec son côté pervers assumé, ça fait très plaisir ! C’est l’une des bonnes surprises de ce titre.

    Aimé par 1 personne

    1. Ce serait dommage car c’est le majeur intérêt du titre.
      Ne pas nous lire si vous n’avez pas lu votre tome ou à vos risques et périls [Spoiler]
      C’est sympa, elle commence à se servir de ses expériences réelles pour alimenter son tweeter en y ajoutant une partie de fantasmes, et là où ça m’a bien fait rire c’est qu’il lit ses tweets ^^.
      Merci de ton passage :).

      J'aime

  2. J’aime bien la nouvelle présentation de tes chroniques 😉
    Effectivement @Ellie a un joli enrobage, ça change des autres shojo, du coup j’espère aussi que l’autrice gardera ce ton de bout en bout sans se perdre, parce que le début me plait beaucoup ^-^

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s