Manga Time : @Ellie #JeNaiPasDePetitAmi Tomes 9 & 10

Fiche

Tome 9

Couverture @Ellie : #je n'ai pas de petit ami, tome 09

Nous retrouvons « @Ellie » qui nous parle de façon décomplexée de fantasme, d’amour et de plein d’autres choses.
Tout dépend de comment on se place surtout avec ce tome, mais le moins qu’on puisse dire c’est qu’il va nous faire rire aux éclats, et passer un bon moment, voire même nous donner la banane.
Suite à un évènement, la banane sera un peu citée de manière impromptue à toutes les sauces, mais qu’a-t-il bien se passer pour en arriver là ? Des scènes très cocasses en perspective.

Déjà, la fin du tome précédent, nous a tous laissé avec des milliers de questions, ou quand les mots dépassent la pensée, ou quand l’amour est trop fort.
Ce qui est appréciable c’est qu’Ellie et Ômi passent de bons moments, prennent soin l’un de l’autre, et tentent d’évoluer, en prenant exemple sur l’autre, en s’inspirant de sa force.
On ne peut éviter certaines maladresses, malentendus et incompréhensions, heureusement ils finissent par en parler.
Et certaines scènes entre eux sont vraiment adorables, d’autres assez drôles.

Ellie est toujours pleine de fantasmes, du coup elle comprend d’autres filles. Elle peut en réaliser certains, mais se posent des questions sur d’autres points. Notamment la sexualité, le fait d’aller plus loin.
Elle a des échanges intéressants avec d’autres personnages, qui lui permettent d’éclaircir déjà un peu les choses.
Ellie est diablement maladroite mais profondément touchante. Puis elle se rend compte quand même que dans la vraie vie c’est encore autre chose.

Si certaines activités voire façon de faire peuvent prêter à questionnement, on se rappellera de ne jamais dire oui quand on a aucune idée de quoi la personne nous parle, mais c’est également abordé d’une façon moins déplaisante que d’habitude, en montrant l’intérêt que ça peut avoir pour certains, et apparemment ce plaisir de fantasmer sur un beau gosse, même si on a déjà quelqu’un.
Mais comment Ellie va vivre tout cela vraiment ? Surtout qu’elle l’a pour lui maintenant. Pour l’instant, ça semble aller, mais est-ce que ce sera toujours le cas ?

Bonne lecture bien détente et rigolote. Un tome très drôle qui aborde les choses de manière décomplexée, et qui donne la banane XD

Tome 10

@Ellie - Momo Fuji

Un tome qui commençait très bien, de manière fraiche, dynamique, déjouant des pièges et ne se concentrant pas seulement sur le couple principal.
Malheureusement le côté rentre-dedans d’Eriko et ses idées ont mis de l’eau dans le gaz.

C’était très intéressant, chaleureux et une bonne idée d’également se concentrer sur Reo et Sara. L’entrée en scène d’Ayaka bouscule un peu Sara, qui risque de louper sa chance avec Reo. Elle est son amie d’enfance, mais ça ne lui donne pas tous les droits.
Pour Sara, cela reste compliquer à cause de son passif, de l’expérience de sa mère, de le connaître depuis si longtemps, pourtant ils vont passer de beaux moments tous les deux remplis de chaleur, de tendresse, d’espoir.
Ce qui est génial, c’est de voir Eriko qui sait être là pour elle. Une amitié qui existe dans les deux sens, deux jeunes femmes qui sont là l’une pour l’autre, et n’ont parfois pas conscience de ce qu’elles peuvent apporter à l’autre.

Le concours ça peut être pas mal de tensions, Akira a réussi à se dépasser, c’est une épreuve pour lui, il a été encouragé par Eriko et toute son énergie. Il y a beaucoup de moments amoureux tout mignons, et même quelques rires, car elle a vraiment de drôles d’idées Eriko.
Malheureusement alors qu’Akira réagit de manière sincère et bienveillante, Eriko face à ce qu’elle apprend, aux attentes, aux réseaux sociaux, perd pieds, et tout se complique.
Les moments de froideur s’en suivant lui font mal à elle et à nous.

Il y a de très belles illustrations de chapitre qui donne le sourire, mais également des moments de rire en voyant la suite sur la prochaine page.
Nous avons également un chapitre bonus qui permet de plus découvrir Ayaka et sa rencontre insolite avec Akira. Une rencontre très intéressante.

Les masques portés en société, les préjugés, cette impression de devoir rendre des comptes sur sa vie privée quand on devient comme une sorte de personnage public, les dérives des réseaux sociaux, la difficulté de gérer ses sentiments, et de les comprendre.
Nous retrouvons tout cela dans ce tome qui nous apporte autant de satisfactions que de regrets, et bien sûr donne envie de lire la suite.

Dans le tome 10, je suis passée de « Ouiiiiii » genre ça fait vraiment plaisir à « Nooooon », mais je comprends ^^’.
Le gars arrive a super bien déjoué les pièges au début, ça fait du bien, mais Ellie retombe dedans. En tout cas, ces derniers temps y a des shojos très qualitatifs chez Kana qui déjouent bien les codes, et ça fait du bien ❤

Merci à Izneo pour ces lectures

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s