Manga Time : @Ellie #JeNaiPasDePetitAmi Tomes 6 & 7

@Ellie - Momo Fuji

Retrouver Ellie, je n’ai pas de petit ami c’est passé un bon moment de lecture devant un beau graphisme tout doux. Ces fantasmes et ces délires peuvent être drôles, charmants. Quand Kaname lui propose d’être son ami, et qu’elle découvre qu’il connaît son secret, son cerveau se met à imaginer plein de choses, à se faire des films. Les relations humaines sont complexes, et ce tome en ait une des parfaites expressions. Un nombre conséquent de malentendus et d’incompréhensions ont lieu car les gens ne sont pas sur la même longueur d’onde, ne comprennent pas la même chose. Nous nous retrouvons également toujours avec le fait de vouloir protéger l’autre, de taire une partie de la vérité, mais qui finalement peut avoir des conséquences désastreuses car l’autre personne sent que quelque chose ne va pas.
Ellie a réussi à sortir avec Omi, ses fantasmes se font plus pressant, vont plus loin. Mais un danger menace leur relation, surtout car Ellie ne veut pas en parler à Omi. Mais il n’est pas le seul avec qui sa relation risque de se détériorer, il y a également avec son amie Sara, comme elle lui cache des choses. Sara veut d’abord aider, et finit par avoir l’impression qu’elle n’a plus besoin d’elle, qu’elle ne la considère plus comme sa meilleure amie.
Une relation qui se détériore, et de plus sur un stupide malentendu a quelque chose de triste. Ellie s’inquiète de ne pas avoir de réponse, ne sait plus comment lui parler, à cause de paroles malencontreuses échangées mais qui blessent. Outre cela, il y a également plein d’avancées, des moments tendres et touchants, et Kaname est un drôle de gars, mais pas méchant. Il a sa façon propre à lui d’être, qui est très en décalage avec les autres, mais c’est un personnage qui mérite d’être découvert. Ellie se pose aussi des questions par rapport à son compte Twitter. Il se pose également la question que le hastag #jenaipasdepetitami n’est plus vraiment vrai, cela fait d’elle une menteuse ?

Nous abordons également une question de grande actualité avec l’avènement d’internet et des réseaux sociaux sur la différence entre la vie réelle et la vie virtuelle, et entre autre l’importance des réactions des gens, d’être « liké », apprécié. Un shojo charmant, doux, un peu de rire, d’intéressants questionnements sous-entendus, de quoi passer un bon moment de lecture, et bien sûr avec quelques scènes très romantiques.

@Ellie - Momo Fuji

Ce septième tome d’Ellie ne déroge pas à la règle de nous offrir des moments tendres, amusants voire un peu barrés. Ellie est décidément impayable sur ses fantasmes.
Mais Omi et Kaname ne sont pas en reste non plus. Kaname s’exprime de manière très directe et fort maladroite, il n’a aucune réelle expérience dans les relations réelles.
Du coup, ils nous offrent quelques éclats de rire.

Ellie essaye réellement de s’y retrouver, de faire des efforts, de parler franchement, autant avec Kaname, qu’avec Omi, son petit ami, ainsi qu’avec ses camarades de classe,
même si elle ne leur doit pas spécialement de compte sur sa vie privée.
Tout part de travers quand quelqu’un croit comprendre que Kaname et Ellie sont en couple, et se permet de propager des rumeurs.

Cela fait toujours autant froid dans le dos de voir les autres déblatérer sur la vie des autres, et se permettre de juger les choix, les personnes, sans vraiment les connaître.

Nous en découvrons un peu plus sur Kaname, et il est toujours plutôt touchant. C’est assez triste de voir qu’il ne maîtrise pas les relations sociales, mais cela explique facilement tout le reste.
Maintenant qu’il s’est mêlé de sa vie, que va-t-il faire ? Va-t-il toujours la suivre sur Twitter ? Lui dira-t-il un jour quel abonné il est ? Se désabonnera-t-il ?

Et Omi, va-t-il se battre pour elle ? Va-t-elle un jour révéler qu’Ellie est sa petite amie ? En tout cas, ils partagent des moments bien tendres dans ce tome.

Nous aurons également le plaisir de voir Omi et Kaname passaient du temps ensemble, apprendre à se connaître, et questionnaient leur amour, leurs sentiments pour Ellie.

Kaname n’y connaissant pas grand chose ni en amour ni en amitié, il connaît plus la vie virtuelle, les jeux vidéos, les quêtes, et il fait quelques comparatifs avec le monde réel.

Il est aussi question de sport dans ce tome, notamment d’une course. Qui va courir ? Avec quelle motivation ?

Un tome pour passer un bon moment détente, avec quelques scènes bien cocasses et de quoi nous faire éclater de rire par moment.

Merci à Izneo pour la lecture.

Un commentaire sur « Manga Time : @Ellie #JeNaiPasDePetitAmi Tomes 6 & 7 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s