Manga Time : Perfect World Tome 6

Fiche

Couverture Perfect world, tome 6

Je ne peux finalement pas attendre pour partager avec vous mon avis sur ce tome, et comme l’autre aura forcément un peu de décalage.

Un tome très riche en émotions, très sensible et très humain.
On questionne la vie, l’amour, le travail, la santé, la maladie. On continue à avancer et à avoir des surprises.
Que l’on soit d’accord ou pas avec les choix faits par les personnages, il y a vraiment une sensibilité et un réalisme qui s’en dégage. Le risque majeur sera que vous finissiez ce livre le coeur gros, au bord des larmes. Et il a de quoi nous faire réfléchir.
Kawana, Ayukawa, et Kore-Eda sont des gens très investis dans leur travail, qui ont une certaine passion, croyance et le désir de bien faire. Leur travail les enrichit. Après on peut se poser la question de la limite vie privée / vie professionnelle et du besoin de repos.
Kawana a évolué, elle est plus « forte » qu’avant, elle est ressortie « grandie » de ses expériences. Mais à quel prix ?
Ses parents, et notamment sa mère s’effondre presque, elle est soulagée, un moment aussi beau que triste. C’est compliqué, on ne peut pas non plus totalement lui en vouloir.
Kore-Eda s’est montré charmant, il a rencontré les parents de sa petite amie, il travaille beaucoup mais tente de lui trouver du temps, et surtout il prend en compte ses désirs et l’encourage à aller de l’avant, malgré un autre détail. Une révélation sur un élément le touchant de près va également faire son effet, et peut expliquer certains points.
Ayukawa et Kawana essayent vraiment de faire de leur mieux, de ne même pas trop cacher des informations par omission. Mais peuvent-ils vraiment tout oublier ?
Kore-Eda se montre là aussi très mûr, et proposer une solution sympathique. Son idée est bonne.
Ayukawa et l’infirmière partagent cette envie de reprendre leur métier.
Keigo et Kaede sont très touchant, et partagent une histoire d’amour belle, touchante, et très compliquée, comme si cela ne l’était pas déjà assez sans être handicapé.
La façon dont on parle de l’architecture, de rêve, de design, de l’importance de se sentir bien chez soi est également un élément accrocheur et important de ce tome.
A la fin, un événement se produit, pas très sympathique, mais qui du coup laisse le lecteur en plan total, avec un secret espoir, peut être.

On notera également l’interview sympathique et intéressante de la mangaka à la fin du tome

5 commentaires sur « Manga Time : Perfect World Tome 6 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s