Manga Time : Les oubliés Tome 1 à 4 (T)

Ce week-end et on est dans la bonne période, j’ai décidé de lire enfin les oubliés que nous ont proposé les éditions Komikku. Le graphisme est agréable et l’angoisse se fait sentir.
Il est en 4 tomes et ils sont tous disponibles dans toute bonne librairie. Je mettrai quand même le lien vers la fiche sur manga news, vous pouvez y avoir un extrait et d’autres informations.

Beaucoup de couleurs sur les couvertures des tomes. Si on se penche un peu, c’est déjà plus glauque, du sang.

Résumé :
Yoshiya Nagumo, soldat japonais démobilisé après la Seconde Guerre mondiale, accepte d’accéder à la dernière volonté d’un de ses compagnons d’armes : ramener sur son île natale, Mitsu, sa fille qui vit à Tokyo. Embarqués sur un cargo, Yoshiya et Mitsu naviguent au sud du Japon vers l’île d’Iwazu. Ils font alors la connaissance de Serizawa, un fonctionnaire, qui leur explique que cette île n’est pas censée exister… C’est le premier d’une série de mystères qui vont les conduire au cœur d’une lutte acharnée pour leur survie !

Fiche du manga

Tome 1

Pour commencer, j’ai donc relu le tome 1.

Mon avis/mes impressions :
Ce premier tome commence tout doucement et suscite beaucoup d’interrogation. L’édition et le graphisme sont agréables. La fin précipite tout dans l’horreur.

On commence sur un bateau. Un jeune homme veut ramener une jeune fille chez elle, Mitsu, celle de la couverture, sur une île, où son ami avec qui il a livré bataille sur le front a rencontré sa douce. Seulement, voilà, il semblerait que cette île soit inconnue de la majeure partie des gens, sur aucune carte, un île qui ne serait pas censé exister.
Il croit d’abord à une blague, après sa rencontre avec un fonctionnaire d’Etat, et commence à avoir peur en voyant l’embarcation de fortune et se demandant quand il pourra retrouver un bateau. Repensant à sa promesse et voyant la jeune fille, qui ne parle pratiquement pas le pousser, il cède.
On rencontre un autre fonctionnaire d’Etat, plus extraverti et exubérant que son collègue, on se demande vite ce qu’il a pu faire pendant près d’un mois sur cette île. Son collègue ne le voit d’ailleurs d’un bon oeil, lui qui est froid, méticuleux, intelligent.
C’est là que Yoshiya va de déception en déception.
Au fur et à mesure, on s’interroge de plus en plus sur cette mystérieuse île. Que cache-t-elle ? les habitants ont l’air d’y vivre hors du temps.
D’ailleurs Serizawa a l’air impatient de les ramener à la civilisation, payer des impôts etc. Là aussi, on peut se poser la question du bien fondé de tout ceci.
A la fin, tout se précipite avec 2 morts, alors que jusqu’ici beaucoup de soupçons, d’interrogations, la fin fait basculer dans l’horreur.

La mise en bouche pour la suite

D’ailleurs, j’avais même déjà écrit sur le tome 1 ^^ » »

img_7271

Et maintenant, du sang frais : (pas encore lu avant)

Tome 2

C’est cette fois ci, c’est Serizawa qui fait la couverture.

Mon avis/mes impressions :
Un tome avec une pression psychologique, une tension constantes.

Serizawa va chercher de son côté des réponses, il laisse donc Mitsu et Yoshiya seuls.
Il continue à apprendre des choses.
Il ne comprend pas pourquoi les corps ne sont pas inhumer ou incinérer, n’ont pas de sépulture.
Les gens du village sont ils dangereux ? Pour l’instant, on leur a rien fait.
Laisser faire la nature ?
On nous trompe, rien ne se passe comme prévu.
Sous de jolis traits graphiques, on ressent une pression constante.

img_7285

Tome 3

Mon avis/mes impressions :
Le graphisme est toujours aussi attirant, captivant surtout dans les paysages. Moments de calme avant la tempête, toujours tant de questionnement, de malaise.

Alors que Serizawa continue d’enquêter sur les mystères de l’île, tentait de comprendre ce qui s’y passe. Nagumo, malgré les avertissement de Serizawa se mêle de plus en plus aux habitants de l’île, interagit avec eux.
Sur la couverture, une habitante de l’île au regard peu engageant, tout comme la 1ère page, ils ont l’air d’avoir des rires cyniques, il s’en dégage un malaise, puis on se dit qu’on a été paranoïaque, ils partagent la nourriture, fêtent, et à nouveau l’horreur se produit. Toyo met très mal à l’aise au vu de sa réaction. Les gens de l’île provoquent un certain malaise.
C’est leur venu qui a déclenché tout cela ? Pourquoi ? Où est Mitsu, est-elle toujours en vie ? Sont-ils tués en représailles de ne pas avoir suivi certaines des règles de l’île ? Une étrange chanson.

img_7303

Tome 4

Pour finir, Nagumo fait la couverture.

Mon avis/mes impressions :
Qu’est ce que la mort ? Des êtres qui peuvent paraître primitifs qui ont leur façon de vivre et de voir les choses. Une menace naturelle plane sur eux. Mais seraient-ils prêt à vivre autrement, quitter leur île ? Serizawa fait la lumière sur la vérité. C’est quelque part très psychologique, mais pousse à la réflexion et non dénué d’intérêt. On commence à mieux appréhender pourquoi on a ressenti ce malaise constant. Komikku nous a fait une belle édition, les tomes sont assez gros, et mis à disposition une histoire bien étrange qui change.

Ce tome est le final de la série.
Un acte des habitants de l’île nous perd encore une fois.
Dernière confrontation, Serizawa appréhende mieux les mystères de l’île.
On a bien senti ce malaise constamment, que la mort était appréhendée différemment. Serizawa nous fait un peu le point là dessus et sur tout ce qui s’est vraiment passé et pourquoi.
On est également dans une période dure pour le Japon.

Juste une petite marque que je me suis faite sur un point :
Citation de Serizawa :
« Il y a 3 raisons principales pour lesquelles les religions naissent :
* Tout d’abord, pour apaiser les douleurs et les peurs.
* Ensuite, pour expliquer les phénomènes inexplicables.
* Et enfin, pour aider les gens à agir ensemble dans l’adversité. »

img_7343

Je vous laisse le plaisir de découvrir par vous-même si jamais vous osez vous aventurez sur cette île qui n’est pas censée exister tout ce qui s’est passé, les rencontres, et les révélations finales.

 

Publicités
Cet article, publié dans Manga, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s