Manga : L’Eden des Sorcières Tome 1 – Quand la Nature se rebelle

Edition : Kioon
Dessin : YUMEJI
Scénario : YUMEJI
Seinen : En cours avec 1 tome en France.
Genre : Aventure, Fantasy
Prix papier : 7.90€
Pas d’édition numérique
Création originale

Histoire

Autrefois, plantes et animaux vivaient en harmonie… jusqu’à l’arrivée de l’homme. Incapable de coexister avec les autres espèces, il les a détruites sans remords. Faune et flore ont alors décidé de fuir et de se cacher… Voilà des centaines d’années que le monde n’est plus qu’une vaste étendue désolée. Pourtant, il existe encore de rares enclos de verdure : ce sont les repaires secrets des sorcières, ces femmes d’exception sensibles à l’appel des plantes. Rendues responsables de leur disparition, elles sont la cible de la haine des humains…

Pilly a grandi dans un de ces sanctuaires. Élevée par la puissante Toura, elle tente de développer ses pouvoirs… sans succès ! Pour l’encourager, la vieille femme lui offre une graine qui doit la mener un jour vers l’Éden, un jardin verdoyant réservé à l’élite de leur communauté. La jeune apprentie n’a aucune envie de partir et préférerait passer sa vie à l’abri des regards. Mais son monde s’écroule le jour où des hommes en armes s’introduisent dans sa cachette ! Face à la violence des envahisseurs, tout semble perdu… quand soudain la graine de Pilly donne naissance à un énorme loup, mi-animal mi-végétal ! Serait-il le guide vers la terre des élues ?

Trailer de KiOon
Extrait à lire chez KiOon

Hello Livre

J’ai immédiatement été intéressée à son annonce. Le graphisme m’a frappé aux yeux, tout comme le fait celui prévu pour septembre : Léviathan. Il dégageait quelque chose qui me donnait envie de le découvrir, l’histoire m’intéressait, ce genre de thématique m’intéresse toujours.

Mon avis / Mes impressions

En quelques mots

Mais qu’est ce que les humains ont encore fait ? Pourquoi sont ils si cruels par moment ?
La nature s’est rebellée. Plus de verdure pour eux. Le désert.
Il n’y a que les sorcières qui ont un don et la nature s’ouvre à elles.
Nous commençons fort joliment avec quelques pages couleurs du plus bel effet. La jeune apprentie Pilly est naïve. Initiation d’une quête durement.
Tout ne s’est pas encore révélé à elle. Elle doute trop d’elle, fait trop confiance. Le graphisme est envoûtant. La Nature semble sortir des pages.
Pilly a sans doute beaucoup à apprendre encore. Un début classique, mais un graphisme saisissant, et son étrange compagnon qui mêle animal et nature nettement moins ordinaire. Curieuse de poursuivre l’aventure.

Parlons en un peu plus

Le monde n’est plus que néant, désert. Il reste quelques activités, mais nous le voyons en nous promenant rien ne va plus, certains meurent de faim. Evidemment plus de plante, de culture …
Et pourtant que fait l’homme ?! Non, il n’a pas encore appris de ses erreurs, et il attise encore plus le feu et la haine.
Mais tous ne sont pas si cruels. Mais tous peuvent être soumis à de fortes pressions.
Que peut-on accepter ?
L’homme a tout détruit, et il en paye le prix, mais n’a encore rien appris semble-t-il.
Au début, on nous apprend que tous les êtres vivants vivaient en harmonie, puis l’homme a débarqué et a tout bouleversé.
Tout semble mort, terne, désespéré.

A la page suivante, nous avons l’impression d’un espoir qui surgit, qui renaît. Puis nous voyons la jeune Pilly. De son état, elle est apprentie sorcière. C’est Toura, qui semble déjà assez âgée qui lui apprend tout. Sont-elles nées avec un don ? Sont-elles des humaines qui ont renoué avec la nature ? On ne sait pas vraiment.
On apprend très vite qu’elles ont un don, celui d’entendre les plantes, mais pas comment il se déclenche. D’ailleurs Pilly n’y arrive pas encore.
Pilly est attachante. Par elle, nous avons un peu le début de la quête initiatique, vous remarquerez que cela a souvent un côté classique mais aussi cruel.
Pilly manque de confiance en elle. Quand Toura tombe malade, elle est confuse, et tente de chercher de l’aide malgré tout.
Evidemment, elle ne sait pas à qui faire confiance. Après qui le sait vraiment ? C’est compliqué.
Mais elle a un peu tout de la jeune fille naïve, qui manque de vécu et d’expérience, et qui ne sait vraiment pas ce qu’est le monde et de quoi sont capable les êtres humains.
C’est normal vu qu’elle a vécu « protéger« , dans ce lieu, où elle a tout appris de Toura. Elle doit avoir pas mal de connaissance sur les plantes, ce qui sera sans doute utile, surtout que les humains les ont perdu. Il suffit de voir comment l’un d’eux, plutôt attachant, attend que des graines fasse effet.

Le graphisme m’a énormément plu, il a quelque chose de très particulier, d’envoûtant. Et par moment, la nature transcende tout. Elle se répand sur la page, et nos yeux la suive.
En tout cas, on sent que ça fait plaisir de voir de la verdure, des plantes, qu’on respire à nouveau.
Et plus que tout, c’est ce que lui a laissé Toura, celui qui va l’accompagner, cet animal plante qui fascine, captive, et nous donne très envie d’en savoir plus.

Et qu’est-ce que l’Eden des sorcières ? Existe-t-il ? Où est-il ?
De toute manière, ce n’est plus possible pour Pilly de rester.

L’invitation au voyage est accepté 🙂
La curiosité est présente.
Evidemment, il faudra pouvoir plus avancer avant de prendre assez de recul, de voir où nous allons, ce que nous ressentons, ici ce n’est que la mise en bouche, les premières informations
C’est prometteur, et j’ai hâte de pouvoir poursuivre le voyage.
Bonne lecture.

Les petits détails qui ont aussi leur importance

J’ai trouvé la fiche de présentation toute douce.
Sinon j’aime bien le toucher de la couverture, j’aime également beaucoup la couverture qui nous présente le duo : Pilly notre apprentie sorcière, et l’animal plante (je vous laisse le découvrir, son nom, etc. et au tome 2 on se dira que l’information est connue 🙂 )
J’adore le fond rouge bordeaux aussi
On voit les plantes qui envahissent aussi
Sous la jaquette on voit notre animal plante et on unit les deux faces 🙂 (couverture et quatrième de couverture)
L’édition est comme toujours bien agréable, ça tient bien en main, la couleur des pages me convient bien aussi

Ce qui m’a le plus fasciné

Ce que j’ai préféré, ce qui fait la différence c’est cet animal plante et sa naissance, mi-loup, mi-végétal. Une double page sublime lui est consacré.
Il vous fait aussi craquer ?
(Oui, je sais, mettez moi des animaux, et vous m’avez conquis en partie)

Graphisme

Merci à Kioon de m’avoir invité à ce beau voyage prometteur, pour la lecture, l’envoi et la confiance.

Tome 2 prévu pour le 04/11/2021

Et vous ? Il vous tente ? Comment trouvez vous le graphisme ? Comment trouvez-vous cet animal plante que l’on voit sur la couverture ?

4 commentaires sur « Manga : L’Eden des Sorcières Tome 1 – Quand la Nature se rebelle »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s