Manga : L’Eden des Sorcières Tome 2

Fiche

Couverture L'Éden des Sorcières, tome 2

C’est dingue comme les choses ne semblent parfois ne pas tenir à grand chose, ou avoir plusieurs faces. C’est la remarque que je me suis faite avec le départ du tome, où on parle de récolte, mais tout devient
plus noir et ténébreux ensuite.
L’objet livre est toujours aussi beau, le jeu sur les plantes est magnifique, parfois elles entourent même des bulles de texte. Ce qui est sublime aussi c’est certaines doubles pages qui happent nos yeux, décuplent les sensations.
Les quelques pages couleurs du début font bien plaisir également.

Pilly et Oak forment un duo improbable. Il y a des moments attachants, il la protège car c’est sa mission, mais le lien entre eux semble fragile. Peut-être se forgera-t-il avec le temps.
En tout cas, nous en apprendrons plus sur Oak, il s’imposera encore plus à notre regard, les interactions se développent, et nous voyons quelques moments du passé.

Pilly, très jeune sorcière, dont les pouvoirs ne sont pas encore assez développés, et beaucoup de choses vont sans doute se jouer là-dessus, a encore énormément de choses à apprendre.
Une rencontre lui permettra de prendre du recul, de constater tout ce qui lui manque, tout ce à quoi elle n’a pas pensé.
En plus, la chasse aux sorcières s’intensifie.

Une chasse des plus cruelles, qui a fait tant de ravages, et Pilly, une fois à nouveau seule, mais pas totalement, car elle a la « chance » d’avoir Oak a ses côtés, en fait le constat. Il n’est pas aisé pour elle de toujours faire face aux siens, leur cœur s’est obscurcit suite à un passé terrifiant, qui a laissé des marques.

A travers Lamina, celle qui apprendra quitte à prendre du temps beaucoup de choses à Pilly, et une très jeune sorcière, nous sommes aussi confronter au désir très compréhensible de certaines sorcières de ne pas rester enfermer et de découvrir le monde.

La quête de Pilly ne sera pas de tout repos, mais si on a des moments plus tranches de vie, quelques rires, on n’en a aussi qui nous prennent aux tripes, qui sont terrifiants. L’espoir est important.
Les plantes nous fascinent et nous terrifient à la fois, mais nous offrent assurément en se déployant des planches sublimes.
Les sorcières elles-mêmes ne sont pas toutes bonnes entre elles, surtout si l’une porte une différence explosive.

La fin fait monter des frissons dans notre dos.
L’univers est intéressant, les plantes et Oak apportent de la richesse. Nous avons du tranche de vie, des moments glaçants, de l’aventure …

Ly’s week :
Dark fantasy, univers intéressant, graphisme saisissant
Bonne lecture. Pilly doit apprendre à vivre seule maintenant dehors, il y a beaucoup de choses qu’elle ignore encore. Son duo avec Oak est encore fragile. Tout ce qui tourne autour des plantes donnent des scènes fascinantes. Elle continue à faire des rencontres.

Citations :
« Les sorcières sont le seul espoir de ce monde. »
« Je vais t’apprendre ce que tu as besoin de savoir pour survivre dans cet environnement ! »
« Pourquoi est-ce que tu voyages ?
Parce que j’ai envie de voir le monde, tout simplement ! »
« Laminala a raison il faut survivre. Si je veux réaliser le rêve de Toura moi aussi je dois devenir autonome ! »
« Tout était gris, il n’y avait que des pierres et du sable. En revanche, la lumière était éblouissante et la sensation d’espace, incroyable. A ce moment-là, j’ai ressenti une forte émotion et j’ai su que je voulais explorer ce vaste monde. »

Merci à Kioon pour la lecture, l’envoi, la confiance, de me faire continuer ce voyage.

5 commentaires sur « Manga : L’Eden des Sorcières Tome 2 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s