BD Time – Le Château des Etoiles Tomes 1 à 3 (Fiche)

Couverture Le château des étoiles, tome 1 : 1869 : La conquête de l'espace Couverture Le château des étoiles, tome 2 : 1869 : La conquête de l'espace Couverture Le château des étoiles, tome 3 : Les chevaliers de Mars

Edition : Rue de Sèvres
de Alex Alice
Prix papier : 14.50€
Pas d’édition numérique (?)
Genre : Aventure, Bande dessinée
En cours avec 5 tomes de paru

Résumé :

Et si la conquête de l’espace avait un siècle d’avance ?

1868. Au seuil d’une incroyable découverte à bord de son ballon de haute altitude, la mère de Séraphin disparaît mystérieusement à la frontière de l’espace. Un an plus tard, une lettre anonyme révèle que son carnet de bord a été retrouvé…
Séraphin et son père, échappant de justesse à un enlèvement, suivent la piste du carnet jusque dans les contreforts des Alpes. C’est là, à l’ombre d’un château de conte de fées, que le roi Ludwig de Bavière a entrepris la construction d’un engin spatial de cuivre et de bois qui s’apprête à changer le cours de l’histoire…

Hello Livre :
Cela fait très longtemps que je rêvais de faire ce voyage, ce que les Chimères de Vénus m’ont rappelé. Je n’ai donc pas hésité longtemps quand Rue de Sèvres a eu la gentillesse de me proposer de les découvrir *o*.

Prêt pour de beaux voyages fort dépaysant ? Prêt pour réaliser virtuellement certains de vos rêves les plus fous ?

Mon avis / Mes impressions :

Quels superbes albums *o*
Je me suis régalée à deux niveaux, l’histoire, mais également l’objet livre, le graphisme qui me fait pétiller les yeux et tous les sens.

Depuis le temps que je rêvais de faire ce voyage, ça fait du bien d’enfin le réaliser ❤

L’album a une bonne taille qui nous permet de bien en profiter mais également de nous faire engloutir dans l’univers.
Il est très agréable à lire, pour plein de petits détails.
Ce qui n’est pas de l’ordre du détail, c’est l’agréable toucher des pages et un graphisme plaisant, qui devient saisissant sur certaines pleines pages.
Pour ce qui est détails, ce sont des petites choses qu’on aime et qui permettent une meilleurs immersion comme des plans, des partis manuscrites (journal, lettre…), ainsi que la façon de faire ressortir des éléments (gras, taille), la façon de nous mettre certains éléments dans un cadre mais pas totalement droit comme avec des petites déchirures, une couleur comme un journal, brune, pour faire justement ressortir cet aspect journal.
Ainsi la réalisation est vraiment sublime et participe au plaisir ressenti et à l’immersion

Autrement, au niveau de l’histoire, c’est du classique mais efficace, et également un côté original avec l’éther, et toutes les promesses. Si vous en avez en vous ce côté explorateur, découvreur, scientifique, cela vous passionnera et intéressera beaucoup, et ce n’est qu’après, une prise de recul mais en voyant certains personnages aussi que vous penserez à des aspects moins beaux, plus vils, plus politiques, et aux dangers que cela pourrait représenter entre de mauvaises mains.

Ce qui va également faire plaisir et changer, alors que nous avons un langage qui participe à un peu à cette époque, mais qu’est-ce que ça fait du bien aussi et nous change, c’est que les femmes ne comptent pas pour des prunes. Elles sont également actives, efficaces, présentes, et de tout rang social. Oui, ça aussi, ça fait un bien fou.

Tome 1

D’ailleurs c’est la mère de Séraphin qui va être celle qui tente une expérience. Malheureusement suite à celle-ci, son père et lui sont privés de sa présence.

Quelques temps plus tard, il y a une mystérieuse lettre, un étrange rendez-vous, et le père de Séraphin qui ne perd pas de vue non plus les devoirs de son fils. A partir de là, nous sommes entraînés dans une aventure endiablée, qui nous transporte, qui nous intéresse. A qui se fier ?
De nouvelles rencontre, de nouveaux défis, et ce qui est faisable se confronte à ce qu’on voudrait et une certaine démesure.
Nous voyageons également pour notre plus grand plaisir.

PS: Ayant lu Chimère de Vénus, la référence à Vénus m’a fait tendrement sourire.

Tome 2

Notre groupe hétéroclite part à l’aventure toujours plus haut, toujours plus loin. Leurs vies ont changé, et nous sommes entraînés avec eux.
Ils ont quelques problèmes techniques à affronter. Tout le monde y compris le lecteur est fasciné par l’ether, par la Lune.
Le titre de la bande dessinée commence à prendre plus de sens.
Même dans le groupe, il y a parfois des coups durs, des divergences d’opinion.
Une partie du groupe est également jeune, et peut être un peu trop impulsive.

La réflexion sur l’éther, sur cette nouvelle source d’énergie, sur les découvertes reste puissante et intéressante. Si nous pensons d’abord au bien que cela pourrait procurer, aux belles choses que l’on pourrait faire, il apparaît vite que ce sera compliquée de la laisser aux hommes et que cela pourrait être dangereux et briser un certain équilibre.

La gestion des révélations est faite de manière intéressante et bien pensée aussi. Petit à petit, nous voyons tout prendre forme, les points de vue et les confrontations. La fin est également quelque chose d’assez remarquable.

L’univers a de quoi nous fasciner, nous emporter. Et une grande partie du tome, nous sommes partagés entre l’envie d’explorer, de découvrir, et la peur que cela puisse mal tourner.

Cette montée dans le ciel est tellement fascinante, elle nous fait rêver, et se confronte à notre côté plus terre à terre.
Dans l’histoire, nous introduisons également par moment un peu de mythologie, ce qui participe aussi à la différente vision que peuvent avoir les gens.

Nous avons défier l’apesanteur.
Nous avons réaliser un des plus grands rêves de l’homme virtuellement, c’est mieux que rien. Vu que très peu d’entre nous pourront vraiment marcher sur la Lune.

Tome 3

Nos jeunes amis sont de retour sur Terre, et en Bretagne. Sur une île en France, cachés du monde et avec le grand-père de Séraphin qui a également l’air d’un personnages haut en couleur et d’un scientifique génial.
Nous voyons également que certains cachent leurs origines, cachent le fait d’être étranger. Ainsi ceux de l’île croit Sophie sourde et muette. Cette peur de l’inconnu.
Le grand-père est le docteur de l’île et préserve le lieu où il vit.
Tous continuent à réfléchir sur l’étherite et préserver son secret. De retour sur Terre, ils peuvent quand même être en apesanteur.
Le père de Séraphin veut toujours que ce soit la science qui gagne et faire bénéficier au plus grand nombre des belles découvertes.

Mais certains ont des desseins politiques et veulent tirer la gloire vers eux. Ainsi le danger continue à rôder, les guetter.
Par ailleurs, en même temps, un autre grand rêve de l’homme apparaît : Mars.
Nous avons des moments tranche de vie, qui nous font sourire comme avec les crêpes, mais le tout va également monter crescendo, en même temps que les risques.
Nous allons revoir certains personnages dans ce tome, alors que de nouveaux rentrent dans l’équation.

Ils vont repartir à l’aventure.

La page du début a tout pour elle : fascinante, captivante, tant par les mots que le graphisme.

« 1870 : La conquête des étoiles vient de commencer ! »
Alors que sur Terre, les Empires tournent leurs yeux vers le ciel pour y fonder des colonies d’un nouveau genre. La Lune n’est plus qu’un astre mourant. Pourtant sa face masquée porte les traces d’une ancienne vie, et même les vestiges d’une construction dressée vers les étoiles.
Vénus, nimbée de son voile de brume, est impénétrable aux regards. Humide et chauffée par le Soleil tout proche. Abrite-t-elle sous les nuées opaques une flore luxuriante et une faune antédiluvienne ? 
Mars. Objet de toutes les convoitises. La planète rouge est-elle habitée ? Ses anciennes civilisations, si elles existent, sont-elles à l’origine des étranges lignes que les astronomes croient distinguer à la surface ?
La clé de ces secrets porte un nom : L’éther.« 

thumbnail_IMG_1687

Globalement

Chaque tome commence avec cette belle phrase marquante : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. »

Au fur et à mesure de notre découverte de l’univers, tout monte crescendo et nous captive.
Nous nous envolons toujours plus loin
L’univers est fascinant et nous fait rêver.

Mais quelle aventure !

Graphisme

Vous avez les sciences, l’exploration, les découvertes dans le sang, alors foncez si ce n’est déjà fait et sinon venez me dire comment vous avez vécu cette grande aventure.
Mais n’oubliez pas tout le monde n’a pas que de bonnes intentions.
Bonne à très bonne lecture

Des voyages dépaysants qui en mettent plein les yeux
Une grande richesse de thématiques
De tous les pays, de toutes les planètes
Le langage, les réparties savoureuses, certains mots en allemand XD
Des réflexions intéressantes
La politique, les têtes couronnées
La difficulté de savoir à qui faire confiance, les intentions de chacun
La passion du savoir
La soif de voyages, de découvertes
Des moments tranches de vie mêlés à des choses plus épiques
Vivre une grande aventure virtuellement vu qu’il y a peu de chances de vivre quelque chose comme ça réellement.
Gestion intéressante des révélations
Une aventure pour petits et grands enfants qui implique une bande de jeunes

Merci à Rue de Sèvre pour l’envoi de ces lectures magiques et la confiance.

Il vous tente ? Vous connaissez ?  C’est le genre d’album qui fait pétiller vos yeux ? Aimez-vous les sciences ? Aimez vous partir à l’aventure et explorer ?

2 commentaires sur « BD Time – Le Château des Etoiles Tomes 1 à 3 (Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s