Manga Time : Dead Company Tomes 2 & 3 (Fin)

Fiche

Couverture Dead Company, tome 2 Couverture Dead company, tome 3

Dead Company ou quand le survival horror game prend une dimension encore plus dingue.

Tweet
J’ai fait une relecture du tome 1, puis enchaîné avec les tomes 2 & 3.

Je vais donc vous en parler tout en taisant les faits majeurs.

Tome 2

C’est tellement vicieux, cynique et intense, que nous ne savons jamais ce qui va se passer.
Tout notre corps est complètement tendu.

Que ce soit dans l’entreprise, EDC, où Ryosuke est ou dans le jeu qu’il est amené à diriger. Comment savoir à qui faire confiance ? Comment décider de la direction à prendre ?

Il a dû affronter la terrible réalité derrière l’entreprise, un peu plus vite que ce qu’il aurait cru, suite à une rencontre fatale.
Kyo et lui ont chacun leurs propres intérêts mais comment faire vraiment face à ce qui leur est demandé ? Comment vont-ils s’arranger avec leur conscience ? Et surtout comment vont-ils s’en sortir sans y laisser leur peau ?

Le jeu dans lequel est plongé Kyo nous montre qu’ils sont prêts à aller loin, également pour continuer le jeu le plus longtemps possible, et préserver un certain équilibre
Des expériences grandeur nature d’une cruauté sans nom. Des idées diaboliquement géniales.

Vous ne vous en relèverez pas intact

Ironiquement, l’entreprise ne négligera pas qu’il faut des phases de repos.

Tome 3

Décidemment, nous ne savons jamais ce qui nous attend. C’est dément jusqu’au bout des ongles, et la fin nous laisse un goût amer dans la bouche.
Le titre va très loin, et encore une fois il vous réserve de nombreuses surprises.
Il dégage une rare puissance en allant plus loin si l’on peut dire qu’un simple jeu de survie. De quoi vous faire réfléchir encore plus.

L’intensité montre crescendo dans cette histoire, et interroge les rapports humains.
Que veut vraiment la personne qui semble lui venir en aide ?
Cela interroge aussi les limites et les défient plus que jamais

Nous interrogeons aussi que parfois certes nos intensions sont louables, mais que dire, pensez du résultat une fois une limite franchie, comment revenir en arrière ? Comment continuez à avancer ?

Globalement

Vous en sortirez troubler, horrifier, ébahi, et il vous faudra sans doute un peu de temps pour vous en remettre

Ce n’est pas facile et en même temps intéressant d’avoir à faire à un jeu de survie, nous questionnons également les gens impliqués dedans. Il y a des règles.
Nous réfléchissons sur la nature humaine, mais également le côté spectacle qui semble voulu par les gens, cela n’est pas sans rappeler d’assister à des  exécutions, pendaisons.
Il y a une forme de régulation, mais que peut on vraiment accepter ?
Dans ce genre d’histoire, nous questionnons plus que jamais les limites.
Ici, la dimension prise est encore plus grande. On se sert de personnes qui ont vécu cette expérience, ce qui est une idée diaboliquement géniale mais aussi atroce. Comment ces gens peuvent accepter cela ? Continuer à vivre ?
Nous posons également la question de savoir, cela me rappelle une histoire, où une personne pensait que toute ces décisions étaient dans un jeu, une simple simulation, mais en fait tout était réel, vous imaginez le choc d’apprendre cela ? Et continuer ?
Cette fois-ci, nous avons une réflexion encore plus démentielle et puissante que d’habitude, tout en questionnant la vie active, les limites. Vous serez totalement pris dans cette lecture et horrifiés.

Citations :
« Tu ne veux pas t’y mettre toi aussi ? C’est super prenant, en fait !  »
« Je ne sais pas, je ne suis pas très douée avec les jeux vidéos. »
« Pas grave, si on meurt, on peut recommencer. Et puis, c’est juste un jeu, après tout ! »

« Je ne sais pas pourquoi tu stresses autant, mais tu devrais te détendre. C’est en paniquant qu’on finit par fait des erreurs ! »

« Dans le vie, rien ne se passe jamais comme prévu. »

Sur la quatrième de couverture est notée : « L’entreprise qui vous fait passer de victime à bourreau n’en a pas fini de vous surprendre, dans un dernier tome où l’horreur et la perversion n’ont pas de limites ! »
C’est totalement cela.

Conseillé aux gens qui aiment les survival horror game, sinon ça ne va pas le faire. 
Conseillé également si vous vous voulez un survival horror game court, incisif, percutant, différent.

Merci à KiOon pour l’envoi de la lecture du tome 3 et la confiance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s