Manga Time : Drifting Dragons Tome 1 (Fiche)

Drifting Dragons - Manga

Couverture Drifting Dragons, tome 01

Edition : Pika
Dessin : KUWABARA Taku
Scénario : KUWABARA Taku
Seinen : 1 tome en France, 8 tomes en France. En cours.
Genre :  Aventure, Fantastique, Fantasy
Prix papier : 7.50€
Prix numérique : 4.49€

Résumé :

Autrefois, nombreux furent les aventuriers à se mettre en quête des dragons colossaux qui se dissimulaient dans les cieux… Aujourd’hui, le Quin Zaza est l’un des rares dirigeables dragonniers encore en activité. Chacun a ses raisons d’embarquer et de poursuivre les dragons qui sillonnent les mers de nuages : pour l’argent, pour fuir la vie terrestre ou pour les denrées que ces créatures offrent ! Mais à chaque voyage,c’est la vie de tout l’équipage qui est en danger,entre tempêtes effroyables, attaques de pirates de l’air ou traques de dragons hostiles…

Mon avis / Mes impressions :

Pourquoi il est venu jusqu’à moi ?

Le dessin, le côté dragon et aventure m’ont donné envie, et par dessus tout j’aime me faire ma propre idée.

Histoire :

« Drifting Dragons » est une des nouvelles licences de Pika qui va nous entraîner dans un monde de fantasy, chasser les dragons.
C’est l’occasion pour les lecteurs de faire connaissance avec le mangaka : KUWABARA Taku, qui déjà sait nous attirer par son beau graphisme.

L’histoire a tout pour être prometteuse, et nous offrir un sacré voyage.

La couverture est également entraînante.
La couverture et l’illustration du chapitre 1 nous présente l’équipage, assez nombreux, qui volent à bord du dragonnier : le Quin Zaza.
Leur travail est la chasse aux dragons. Un dragon est une source très utile, et financièrement attractive. Nous pouvons extraire son huile, sa viande, etc.
Il faut faire attention à la manière de le chasser pour ne pas abîmer le goût de la viande.
Les affaires sont les affaires, il y a un ton très adulte et réfléchi de ce côté là. Nous constatons également l’ironie d’avoir besoin d’eux, mais de les rejeter. Une ville leur interdit d’entrer de peur d’attirer les dragons.

Les titres des chapitres ont un côté amusant et également culinaire. Le dragon étant une viande très appréciée, très goûteuse. Il nous ait présenté des leçons de cuisine, des façons de faire le dragon, qui rappelle d’autres viandes. Mika est d’ailleurs très friand de viande, et il ferait tout pour avoir sa viande de dragons. Il est sans pitié avec les dragons, et semble prendre beaucoup de plaisir à les chasser, mais un solide allié pour ses camarades.
Le côté chasse, cuisine pourrait gêner certains lecteurs, les non carnivores, ceux qui sont gênés qu’on traite de façon de faire la viande, de dépeçage, etc.
Par contre, il n’y a rien de gratuit, les dragons ne sont pas exterminés sans raison, ils servent économiquement. Mais il faut en avoir conscience pour pouvoir faire son choix de lire ou non le titre.

Nous faisons tout doucement connaissance avec les membres de l’équipage, chacun à son caractère, ses aptitudes. Ils forment tous une équipe, et prennent des risques.
C’est une vie d’aventures, de voyages, de partages, de rires mais aussi de risques, de douleurs, où ils ne peuvent pas vraiment se construire une famille sur la terre ferme, ou alors ils la verraient à peine. De plus, cela ne les empêche pas, du moins certains, de parfois se poser des questions.
Takita est une jeune novice, et c’est à travers ses yeux que nous appréhendons ce monde, ces règles. Elle est très vitre attachante.

Il existe des dragons de toutes sortes, et chacun a ses propres raisons d’avoir choisi cette vie, d’être devenu dragonnier.

Les scènes de chasses aux dragons sont captivantes, énergiques, belles à voir, et nous tremblons par moment pour et avec eux. Tout est très fluide et bien géré.

Le graphisme autant que l’histoire sont entraînants, et nous en mettent plein les yeux. Certaines pleines pages nous permettent d’encore mieux profiter de ce monde, ou simplement de voir un dragon. Le titre est intéressant, dynamique, stylé, et mature. Il donne vraiment envie de poursuivre l’aventure avec eux.

Alors ma libraire, Marie, était partagée, et en tant que personne moi aussi par moment. Oui ça faisait un peu bizarre cette insistance sur la viande et toute la cuisine autour. Elle a aussi fait un parallèle avec la chasse à la baleine.
Alors oui, il y a des choses qui peuvent mettre mal à l’aise, mais bon quand des pirates tuent des soldats de la marine, on n’est pas non plus super à l’aise. Et avec plein d’autres choses qu’on croise.
Je vais me sacrifier pour voir ce que ça donne ensuite, et je vous dirai, mais il y a quand même des éléments prometteurs, des gens qui se posent des questions, et on ne connaît rien de leur monde véritablement. Mika est dérangeant avec son envie de manger de la viande de dragons, juste parce qu’elle est super bonne, il ne semble pas y avoir d’autres raisons, ou sinon il le cache bien.
De plus l’aspect équipage, vie en communauté devrait être très intéressant.

Un tome 1 déroutant, mais un univers prometteur. Je vais continuer l’aventure avec l’équipage pour voir vers où on se dirige.

Et vous ? Vous êtes tentés ? L’avez lu ? Étiez vous mal à l’aise ?

Merci à Izneo pour cette lecture.

3 commentaires sur « Manga Time : Drifting Dragons Tome 1 (Fiche) »

  1. Le dessin proche de Miyazaki et l’esprit équipages me tentent vraiment bien. je pense que je vais tenter le t1 pour voir. Le parallèle que tu fais avec la chasse à la baleine m’intéresse. Parfois les mangaka critiquent leur société de façon étrange. Sur Innocent, la critique de la peine de mort passe par un certain voyeurisme qui peut dérouter/dégouter. L’attirance des japonais pour la bouffe est également fréquente dans les manga. A voir donc mais moi cela ne me dérange à priori pas. Merci pour ton avis!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s