Manga Time : Elin la charmeuse de bêtes Tome 6

Fiche

Elin, la charmeuse de bêtes T06 par Uehashi

C’est toujours un exquis plaisir que de retrouver Elin. C’est fou comme elle a grandit, d’ailleurs ses examens approchent. Heureusement qu’elle peut compter sur sa fidèle amie.
J’ai une totale confiance en cette série depuis le début. Elin m’a donné envie de saisir sa main et de partir à l’aventure avec elle. Et jamais elle ne m’a déçue, ou je l’ai regretté.
Nous commençons par revenir sur le passé des Ahlyo. La façon de réfléchir d’Elin est vraiment agréable, intelligente. Elle pourrait être un exemple, ou du moins inspirer beaucoup de gens. Elle fait la part des choses, réfléchit, prend du recul. Malheureusement même elle ne pourra jamais maîtriser avec certitude tous les paramètres, mais elle fera au mieux, tout en assumant son acte. Une grande dame.
Et si toutes les cartes ne lui sont pas donnés, si cet Ahlyo ne lui dit pas exactement ce qu’il s’est passé, elle ne peut que faire des suppositions, et mettre le tout dans la balance pour faire au mieux sans oublier ses avertissements, ainsi que ceux de sa défunte mère.
C’est aussi toujours un plaisir de voir les Oju, et les échanges passionnés entre Elin et Esalu.
Elin a à coeur les intérêts des Ojû, et elle a accomplit des miracles, sans forcément en tirer tout le bénéfice. Mais si ce qu’elle sait faire tombait entre de mauvaises mains, qui sait ce qu’il adviendrait.
Nous allons rencontrés un autre Ojû sauvage, et grâce ou à cause de lui vivre de nouveaux moments.
Elin continue à l’école, et elle va également la vivre d’une façon différente, de l’autre côté. Peut-être que cela pourrait rappeler des moments aux enseignants.
Encore une fois, sa bonne volonté, ses doutes, ses façons de faire sont respectables. Elle tente également de répondre sans trop en dire, et sans se faire d’illusion.
Et contrairement à elle, il y a ceux qui croient avoir le droit à tout, et ne font guère attention au danger.
Esalu a fait de son mieux pour protéger le secret de la jeune fille. Elles deux ont fait de leur mieux pour faire comprendre aux autres gens de l’école qu’il ne faut pas l’éventer. Mais la vie va déployer toute son ironie, encore une fois.
En tout cas, sans jamais faiblir, sans jamais penser d’abord à elle, toujours elle tente de faire ce qui est au mieux et de prendre ses responsabilités.

Et qui est donc ce personnage de la couverture ? Il semble avoir un long nez et lance un regard perçant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s