Manga Time : Entre deux Tome 1 (Fiche)

Entre deux - Kujira - Manga

Couverture Entre deux, tome 1

Edition : Akata
Dessin : KUJIRA
Scénario : KUJIRA
Josei : 1 tome en France, en cours. 2 tomes au Japon, terminé.
Genre : Amour, Amitié, Tranche de vie
Prix papier : 8.05€
Pas d’édition numérique à ce jour

La série sera finie en 2 tomes.

Résumé :
Lui s’appelle Nozomi. Elle s’appelle Saku. Ils se connaissent depuis l’enfance et ont construit une amitié basée sur le soutien tacite qu’ils se sont apportés mutuellement dans les épreuves que leur imposait le quotidien. Mais à l’adolescence, tandis que Saku sent ses sentiments évoluer en même temps que son corps change, la relation entre eux deux semble devoir se complexifier…

Mon avis/Mes impressions :

Entre deux est une série qui aborde comme jamais ce passage délicat de l’enfance à l’adolescence, avec tout ce que cela entraîne.
C’est une histoire de qualité, qui touche en plein coeur. J’avais le sourire tout au long de la lecture, et c’est justement pour leur originalité et façon de faire les choses, et les histoires qu’ils nous trouvent que j’aime tant les éditions Akata. Bien évidemment, je n’aime pas tout à la même hauteur.
L’orgueil, la fierté, la peur du regard des autres nous empêche de faire tant de choses, de mettre tant de temps à se trouver, se parler. C’est par moment l’impression que j’ai.
Une fille et un garçon. Leur corps va évoluer. Ils vont tant traverser ensemble. La primaire, le collège, le lycée. C’est juste tellement dingue comme les choses changent pour la majorité d’entre nous dans nos relations dans ces différentes périodes, avec le corps qui grandit, change et se forme.
On ferait tout petits pour plaire à ses parents la plupart du temps. C’est également à cause de raisons très personnelles que Saku s’habille plutôt comme un garçon, pantalon, même la coupe. Et Nozomi a les cheveux longs au départ. C’est aussi terrifiant, dingue, que beau quand nous y pensons.
Mais n’oublions pas aussi le regard de la société, la pression sociale qui stigmatise.
Qu’est ce qu’on ne ferait pas pour les gens qu’on aime, mais à quelles conditions ? Et pourtant, tout ce que nous vivons nous marque irrémédiablement et fait de nous ce que nous serons.
Le manga est très bien abordé, et explique comme jamais, le long processus qui se met en place, comment nous pouvons nous perdre de vue, comment nos mots peuvent dire tellement autre chose que notre coeur. Ce qui est aussi le cas de Arikawa. Cela n’empêche que c’est terrible et usant de supporter des gens du genre d’Arikawa constamment dans la bataille.
La façon dont les jeunes de primaire ont commencé à stigmatiser, s’en prendre à Nozomi, c’est vraiment horrible.
Les mots blessants marquent.
J’ai quand même un peu peur qu’une partie des lecteurs s’ennuient, et pourtant nous devrions mettre ce manga dans les mains de tout le monde, et surtout ceux traversant cette période.

Une période et une évolution vraiment abordée avec intelligence et subtilité, en pensant à beaucoup de choses, et avec douceur, bienveillance et subtilité.

L’édition est très agréable et nous avons même une page couleur pour commencer. N’oublions pas d’enlever nos jaquettes.
J’ai également beaucoup aimé le graphisme, qui est très doux.

Nous commençons à une certaine période, pour ensuite aller dans leur passé.
Tous les deux s’aident mutuellement et malgré tout à grandir, évoluer, s’accepter.

Partie spoiler, ceux qui ont besoin d’en savoir plus (où on commence, comment et les raisons de leur choix enfant – surligner)
Nous commençons par une déclaration de Saku à Nozomi, qui dit ne pas ressentir la même chose
Saku a perdu son frère, sa mère ne se remet pas, elle veut se changer en lui, en garçon pour que sa mère ait moins de peine. Elle a des soucis de dialogue avec elle, mais prendra sur elle quand elle évolue
La mère de Nozomi désirait une fille. Donc pour lui plaire, il a laissé ses cheveux longs.

Je vous encourage à ne pas passer à côté de ce titre en 2 tomes.
Merci à Akata et Les instants volés à la vie pour la lecture <3.

D’ailleurs, vous pouvez également retrouver leurs avis, ils sont aussi enthousiasmés que moi 🙂

Les Instants volés à la vie
Tachan
Take a break with Sachiko
Chez Xander

La vidéo de Bruno d’Akata

5 commentaires sur « Manga Time : Entre deux Tome 1 (Fiche) »

  1. Merci pour le lien 😉
    C’est effectivement un très beau titre qui parle bien des changements apportés par l’adolescence.
    Le seul point un peu négatif que je pourrais trouver, c’est qu’une fois de plus Akata l’a un peu vendu pour ce qu’il n’est pas, à savoir la recherche d’une identité genrée (si je me rappelle bien) et du coup, au début ça m’a un peu agacée de ne pas le retrouver, mais finalement je suis passée outre et j’ai jugé l’oeuvre en tant que telle. Maintenant j’aimerais juste que les professionnels arrêtent d’essayer de grossir un trait hyper ténu pour faire vendre, c’est limite de la pub mensongère è_é

    Aimé par 1 personne

    1. Ca fait longtemps que j’ai vu la vidéo de Bruno et elle m’a moins marqué que pour Tant que nous serons ensemble, mais j’avoue que je m’attendais pas à qqch de « basique » et qui touche tout le monde, je croyais autre chose.
      Mais je l’ai pris pour ce qu’il est et je l’ai trouvé génial, personne n’avait abordé ça avec tant de naturel et subtilité.
      Après tu pourrais aussi rejeté ton genre à cause de la société, du genre nous en tant que femme comme des minorités on s’en prend plus sur la gueule, et on n’a pas forcément les mêmes possibilités. Même s’il y a une évolution, il reste des problèmes…..sociétales…

      Aimé par 1 personne

  2. Ah oui, ce titre est vraiment très intéressant, et il devrait être mis entre toutes les mains, du moins quand on commence à rentrer au collège puisque c’est sur cette période que l’on commence à changer. Je pense que ça pourrait aider tellement de personnes, notamment les jeunes filles qui ont leurs premières menstruations mais qui n’osent pas en parler, parce que c’est tabou ou qu’elles ont peur de ça. Fin voilà comme tu le dis c’est un super titre, et tu mets bien aussi en avant la question de l’apparence, « Qu’est ce qu’on ne ferait pas pour les gens qu’on aime, mais à quelles conditions ? » c’est tellement la bonne question… Il y a beaucoup de personnes qui changent de personnalité, d’apparence, de mode de vie pour être aimés…
    Merci beaucoup pour le lien 😀

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s