Manga Time : Souvenirs d’Emanon (OneShot)

Histoire :

Prequel de la série Emanon, œuvre adaptée des romans éponyme de Shinji Kajio.

L’histoire se centre une jeune femme qui a des souvenirs qui remonte depuis l’apparition de l’homme sur Terre. Elle fait la rencontre d’un jeune homme lors d’un voyage en bateau.

et/ou (plus long)

1967, dans le sud du Japon. Loin des événements qui agitent le monde, un étudiant prend le chemin du retour après un voyage d’errance. Une longue nuit en ferry s’annonce. Alors qu’il cherche à oublier une énième déception amoureuse en se plongeant dans ses romans de SF, une intrigante jeune femme s’installe à ses côtés.
Fumant cigarette sur cigarette, elle a pour unique bagage un sac à dos marqué des initiales “E. N.” Son nom ? Emanon, ou “no name” lu à l’envers… Elle aussi voyage seule et sans but apparent. D’abord peu bavarde, les yeux dans le vague, elle se rapproche du jeune homme, car il lui rappelle un ancien amour… datant de plusieurs siècles !
Au fil de la conversation, elle lui dévoile son secret : sous ses airs d’étudiante, elle cache une âme vieille de trois milliards d’années ! Ses souvenirs remontent au plus profond des âges, avant même l’apparition de l’humanité. Son récit dépasse toutes les histoires de SF. Cette nuit en compagnie d’Emanon va bouleverser à jamais la vision du monde du jeune voyageur…

Edition : Ki-oon
Collection : Latitudes (Grand format)
Dessin : TSURUTA Kenji
Scénario : TSURUTA Kenji et KAJIO Shinji
Seinen : Oneshot (1 tome et fini)
Genre : Aventure, Science-fiction
Titre original : Omoide Emanon (2008)
Prix papier : 15€
Pas d’édition numérique

J’avais autant confiance en Kenji Tsuruta qui m’a beaucoup plu avec l’île errante, que  mon amie Tachan, que la collection Latitudes de Ki-oon, qu’en la fille de la couverture.
Je vous avouerai que mon portefeuille apprécie moins mon affection pour cette collection.
Je ne voulais rien lire dessus, ni histoire ni avis.
Cela a juste pris un peu de temps pour me le procurer puis pour le lire.

L’ambiance est différente que l’île errante, on a un oneshot aussi cette fois.

Mon avis/mes impressions :

Qu’il est doux de parcourir les pages, de toucher la couverture, d’attarder nos yeux sur le graphisme. Qu’il est sympa de rabattre la couverture.
Certaines images sont également pleine page, voire sur une double page.

On se retrouve avec quelque chose de différent, d’insolite, qui sort des sentiers battus, mais exactement comme j’aime.
J’ai très envie que plein de gens le découvre à leur tour, sans savoir si tout le monde y sera vraiment réceptif. Point vraiment d’action, mais la réflexion et l’originalité sont là elles.

Et ces gens qui ne lisent pas vraiment de mangas, mais lisent. Venez découvrir quelque chose de vraiment différent, qui vous parlera.

Emanon, si vous le lisez à l’envers vous lisez no name (pas de prénom). Cela raisonnait comme un prénom bien original, et doux, et une douce ironie au final.

Une histoire comme il y en a eu tant d’autres, mais avec un questionnement sur le temps et la mémoire.

Un jeune homme rencontre une jeune femme lors de la traversée. Jeune étudiant, fauché. Il rentre de son périple qu’il s’est offert, d’un voyage. Je suis quand même étonnée qu’il dise avoir plein de temps libre pendant ses études (ce n’était absolument pas mon cas) ou nous dit pas non plus ce qu’il étudie. On nous parle de combien il s’y prend mal avec les femmes et a plein de désillusions.
La jeune femme qu’il rencontre dit s’appeler Emanon. Ils échangent de tout et de rien, un moment très agréable et intéressant. On a aussi des faits sur ce qui s’est passé dans le monde.
Le jeune homme est passionné de SF (science-fiction), il est même en train de lire un livre dessus. Emanon lui raconte alors une histoire digne de ses livres de SF, elle se livre à lui sur l’histoire du monde, de l’humanité, cette mémoire qu’elle possède de tout. Un don aussi bien qu’une malédiction. Est-ce vraiment la vérité ? Ou invente-t-elle cela pour se rendre intéressante ? Ou pour combler son affection pour la SF ? Mystérieuse et envoûtante, elle fume, etc. A découvrir dans votre livre bien sûr !
Rencontrer quelqu’un, partager un moment unique, risquer de ne plus jamais revoir cette personne.

La vie est belle et si cruelle à la fois.

Il sera intéressant de le voir une fois devenu un homme, oui c’est également un peu rapide. Mais mieux que si on l’avait quitté et plus jamais revu. Ni vraiment heureux, ni vraiment malheureux. Il a construit des choses. Il a même évolué dans son travail. C’est aussi beau, que troublant et met mal à l’aise, et questionne.

C’est une expérience unique, que je ne peux que conseiller, en ayant conscience que ça ne fonctionnera pas forcément avec tout le monde et en même temps ce sont également des choses qui nous touchent tous.

On se retrouve également avec des questionnements sur le temps, la mémoire, et la nature de l’être humain.
Je ne peux m’empêcher de penser que j’ai eu pas mal d’expériences avec ce questionnement sur le temps dernièrement, je pense à Genius (série), Dark (série netflix, il nous reste 2 épisodes), etc.

Et également à cette chanson :
Le temps qui court et nous rend sérieux …
Le temps qui court

Je vous laisse avec quelques belles images pour vous faire une idée du livre ❤

3 commentaires sur « Manga Time : Souvenirs d’Emanon (OneShot) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s