Cinéma Time : The Garden of Words

Résumé :
Takao, un jeune lycéen qui souhaite devenir cordonnier, sèche les cours et se rend dans un jardin japonais où il s’entraîne à dessiner des chaussures, les jours de pluie. Il y fait la rencontre de Yukino, une étrange jeune femme. Alors qu’ils deviennent de plus en plus proches, la saison des pluies touche à sa fin…

Durée 45 minutes de Makoto Shinkai
Traduction : le jardin des mots
Date de 2013

Mon avis/mes impressions :
Makoto Shinkai nous livre une pépite, une merveille à voir et à revoir, tant sur l’image, la bande son que sur l’histoire. Beaucoup d’émotions s’en dégagent.
Les images sont au niveau de l’affiche juste sublimes.
Deux êtres qui se rencontrent et se revoient dans d’étranges circonstances, ils partagent des choses mais ne se connaissent pas vraiment. Les jours de pluie, un nouveau monde s’ouvre à tous les 2. Ce petit jardin est leur lieu à eux deux.

Le graphisme est à tomber, on ne peut pas ne pas rester focaliser, garder les yeux dessus. Le film n’a aucune dimension fantastique.
L’esthétique est soignée, on bouge avec les personnages, on vit avec eux, on entend la pluie qui tombe, les émotions sont décuplées.

Le jeune Takao n’a pas forcément une situation familiale facile, mais il y a de l’amour entre eux, il est au lycée. Il souhaite devenir cordonnier, il craint qu’on se moque de lui. Il a des amis, il a sa vie. Seulement, il sèche ses cours les jours de pluie, et seulement les jours de pluie.
Un jour, il va dans un jardin, c’est un jour de pluie. Et il croise Yukino, qui semble plus âgée que lui. On ne connaît ni son âge ni son métier. Au fur et à mesure, ils font connaissance. Yukino a l’air blessé, elle récite des poèmes, l’écoute. Ensemble, ils partagent quelque chose. ils finissent par se retrouver tous les jours de pluie. Mais Yukino qui semble être en âge de travailler en entreprise, que fait-elle dans le jardin ? Peut-elle seulement se le permettre ?

Les moments de vie sont jolis, bien brossés. Ce n’est pas forcément parce qu’elle est la plus âgée, ou une femme, qu’elle sait ou pas faire quelque chose mieux que ce jeune lycéen.

Takao avance dans sa vie…les choses et des questions vont se relier magistralement.

C’est une oeuvre sublime, touchante, poétique, où 2 personnes partagent au départ de simples instants de vie sans en savoir beaucoup sur l’autre. Comme Takao, on va s’interroger sur Yukino …
Tant par l’histoire que par le graphisme, une histoire à voir et à revoir ! Une histoire touchante qui fait réfléchir.

Je ne peux pas vous en dire plus, mais si vous ne l’avez toujours pas vu, réparer vite cela XD !

Publicités

4 commentaires sur « Cinéma Time : The Garden of Words »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s