Webtoon : Sweet Home Tome 1 – Restez chez vous ! (Fiche)

279672793_1341915469629816_4780544997736923223_n

Edition : KiOon
Collection : Toon
Dessin : HWANG Youngchan
Scénario : CARNBY Kim
Seinen : En cours avec 1 tome en France. Terminé avec 12 tomes en Corée du Sud.
Genre : Suspense, Thriller
Prix papier : 15€
Sort le 5 mai 2022 (jeudi)
317 pages

Ce sont les mêmes personnes qui ont fait Bâtard, qu’au passage je vous conseille grandement ssi vous lisez des thrillers. Tous les tomes sont chroniqués <3.

Présentation Kioon
Extrait
Bande annonce

Rappel : Les Webtoons sont des webcomics sud-coréens ou des manhwas qui sont publiés en ligne.
Ils se lisent en ligne de haut en bas.
Si je dis bien les choses, le « premier » serait plutôt ReLife, sauf qu’il est japonais et trop sous-côté selon moi, mais avec celui-ci Kioon inaugure une nouvelle collection Toon, et on est avec la Corée du Sud.

Résumé :

Sans famille, sans amis, sans espoir… un reclus peut-il survivre à l’apocalypse ?
Hyeon-Su vit enfermé dans sa chambre, refusant tout contact avec l’extérieur. Il passe son temps sur le Net et mange les repas déposés par sa mère sur le pas de sa porte. Il hait tout le monde, surtout lui-même… Quand sa famille disparaît dans un accident de voiture, son premier réflexe est la colère : comment a-t-elle pu le laisser seul avec si peu d’économies ?

Il déménage dans un vieil immeuble pour faire tenir son maigre héritage le plus longtemps possible. Une fois à sec, c’est décidé, il mettra fin à ses jours… Il compte bien reprendre son quotidien coupé du monde, quand sa jolie voisine tambourine à sa porte comme une furie. Effaré, Hyeon-Su assiste à sa transformation en monstre assoiffé de sang ! Et elle n’est pas la seule… À travers le pays, c’est une véritable épidémie ! Les habitants survivants se barricadent dans l’immeuble, entouré d’effroyables créatures. Certaines rôdent même dans les couloirs… Au cœur de cette situation extrême, l’instinct de survie de Hyeon-Su prend le dessus. Le voilà prêt à tout pour ne pas se faire tuer et, surtout, pour garder son humanité !

La série phénomène du web coréen débarque en France ! Avec son anti-héros lâché en pleine apocalypse, ce huis clos horrifique vous tiendra en haleine de bout en bout. Déjà adapté en drama sur Netflix, Sweet Home n’a pas fini de faire parler de lui !

Objet Livre : Une couverture qui semble montrer un jeune homme prêt à en découdre, avec une arme de fortune, dans un lieu clos (et donc vu le résumé l’immeuble)
On sent de légers reliefs au toucher sur la couverture, on voit également l’immeuble sur le H.
Tout est en couleur, en fait dans des couleurs assez ternes, ça fait totalement son effet. J’ai aussi remarqué sur celui-ci un effet granuleux lors du toucher des pages, ça m’a fait bizarre et plutôt de l’effet (j’ai confirmé cela avec diverses personnes, dont sur le mien et sur un autre exemplaire de quelqu’un d’autre)
On le lit comme un livre français, donc de gauche à droite en commençant par le début.
Il est assez grand, une taille plus de roman on peut dire et plutôt souple. Un peu moins épais et lourd que Bâtard.
Il y a également un certain travail sur la police rouge, ça a un certain effet, je trouve par contre ces passages un peu plus difficiles à lire.

Mon avis / Mes impressions :

Après ma très belle découverte de « Bâtard », enfin on s’entend, dans son genre. du thriller psychologique, du suspens, ce n’est pas joyeux, on se sent en danger par moment (les avis sont dispo).
J’avais bien sûr très envie de continuer avec Sweet Home. Il sera en 12 tomes, il y a une adaptation en série sur Netflix, que je n’ai pas (encore) vu. Non seulement nous sommes également sur le même genre d’ambiance à coûteux tirés, mais c’est aussi car ce sont les mêmes personnes qui sont à l’oeuvre que j’ai cité l’autre œuvre d’entrée de jeu.

Comme la dernière fois, le dessin est sombre, tout en étant en couleurs, et plutôt agréable. La tension monte crescendo, la fin ne nous donne qu’une seule envie dévorer la suite, enfin juste le temps de d’abord se remettre quand même. C’est très immersif, très intéressant, très prenant. Comme pour l’autre, je le conseille néanmoins à un public mûr et averti, pouvant lire des thrillers, mais aussi voir des scènes difficiles. de la même façon, le travail sur la psychologie semble très prometteur.
J’avoue que la fin où ils parlent de confinement ne m’a pas non plus laissée indifférente.

« Mes chers concitoyens, il faut rester confinés chez vous ! S’il vous plaît, restez en lieu sûr, protégez vos proches. Notre gouvernement s’engage à trouver une solution au plus vite ! Constituez des réserves de nourriture et s’il vous manque des produits de première nécessité, rendez-vous au supermarché le plus proche en silence ! Ces créatures réagissent au moindre bruit. Donc, s’il vous plaît, respectez le confinement !« 

Nous faisons d’abord la connaissance d’un jeune homme déconnecté du monde, enfermé dans sa chambre, sa famille est encore là, mais plus pour longtemps, ils auront échappé néanmoins au monde qui sombre totalement.

« Hyeon-Su, 18 ans, lycéen, sans famille doit à présent survivre seul au beau milieu de l’apocalypse. »

Hyeon-Su, 18 ans, il fait la couverture, n’est pas la personne la plus gentille et sociable qu’on a rencontré, seulement dès le départ il y a de quoi se demandait ce qu’il y a derrière tout cela. Parce que choisir de vivre hors de la société, en s’enfermant, ce n’est pas rien. Il faut dire que son comportement à l’enterrement a de quoi choqué.
Mais finalement, ironiquement, il faudra qu’il reste enfermer.
Dans la première partie, nous découvrons donc progressivement ce jeune homme, son addiction à internet et comment il se retrouve à vivre seul dans l’immeuble qui va occuper le reste de notre temps.
Des parties sous fond noir se chargent aussi de nous faire découvrir un pan de son passé, voire celui d’autres personnes plus ou moins immédiat. Les couleurs à l’intérieur, ou plus comme une absence, tout est différent dans ces moments là pour bien faire ressortir.
Très vite, sa vie, et celles des autres va prendre un tournant des plus inattendus, pour eux, nous c’est quand même la base de notre histoire ^^. Tout part à la dérive, ironiquement cette façon d’être aujourd’hui, l’aidera plus ou moins. Il découvre l’affreuse vérité et nous avec, mais le summum nous allons finir en huit clos dans cet immeuble pratiquement. Non, parce que dehors c’est beaucoup trop dangereux, par moment à l’intérieur aussi, mais il reste le problème de la nourriture. Les services de livraison on ne va certainement pas vraiment pouvoir compter dessus.
La deuxième partie c’est un peu cela, l’horreur qui s’immisce dans le quotidien, un monstre et du sang qui surgissent et sur le coup on n’y croit pas.
La troisième partie ce sera de plus découvrir l’immeuble, qu’il y a quand même vraiment beaucoup d’étages, la panne d’ascenseur fait mal, les habitants, certains plus que d’autres avec des morceaux de leurs histoires.

L’horreur qui s’immisce dans le chez-soi, dans les vies de chacun, le risque de sortir, les informations qui virent au film catastrophe, où on a l’impression de ne plus être dans la réalité (ça aussi on a connu, différemment).
Les espoirs se retrouvent vite brisés, la situation semble impossible à gérer, la fin de l’humanité semble sonner le glas, mais alors comment vont-ils s’en sortir, s’ils s’en sortent ? Que vont-ils faire ?
« Il semblerait que le règne de l’espèce humaine touche à sa fin ! »
Vers la fin, le lecteur est de plus en plus parcouru de frissons, attention pas de bruit si vous croisez un monstre (je suis sûre que ce coup là vous le connaissez déjà).
Le lecteur est totalement tenu en haleine.
On a jamais été aussi bien que chez-soi XD.
Bref, sinon prêt à vous lancer ?

Nous sommes sur une base de thriller horrifique, de la survie. Je pars confiante car je connais la précédente œuvre mais aussi dans ce tome où on tout senti monter crescendo, et nous ressentons déjà le travail psychologique fait sur les personnages. Cela promet d’être très intéressant. Il sait se montrer addictif, et ce premier tome n’est en réalité que le début.
Evidemment, si ce n’est pas votre genre d’histoire, si vous ne supportez pas, ça ne le fera pas. Mais si ça vous intéresse, on est bien parti 🙂

Merci à KiOon pour l’envoi de cette lecture et la confiance.

Et toi ? Il te tente ? Lis-tu des thrillers ? Lis-tu des webtoons ? Vous avez vu la série sur Netflix ?

8 commentaires sur « Webtoon : Sweet Home Tome 1 – Restez chez vous ! (Fiche) »

    1. Très addictif et prenant, et en plus avec un travail sur la psychologie intéressant, une montée crescendo.
      C’est le premier tome, je m’attends à ce que ce soit encore plus fort par la suite.
      Le dessin, ça va, je m’y suis faite, et il va bien avec l’ambiance
      Tu pourras te garder en réserve l’idée de faire Bâtard quand tu chercheras un thriller.
      En tout cas c’est bien ça te fait mettre les pieds dans le webtoon, ok pas avec l’histoire la plus joyeuse.
      Cela t’a aussi fait quelque chose quand tu as vu le discours du confinement ? qu’on dit restez chez vous etc.

      Aimé par 1 personne

  1. bonjour, comment vas tu? j’ai lu les 3 premiers tomes de Batard et cella m’a beaucoup plus également (je compte lire la suite prochainement) Sweet home est également sur ma liste d’achat. par contre tu t’es trompée de date: tu as dit sortie 5 mars alors que c ‘est 5 mai 😉
    j’ai vu la série Netflix (j’en avais parlé sur mon blog) comme je suis fan de Song Kang. j’avais beaucoup aimé aussi.
    passe un bon mardi et à bientôt!

    Aimé par 1 personne

    1. ça peut aller et toi ?
      C’est cool 🙂 Moi tout est lu et chroniqué 🙂
      Cool.
      Encore merci ^^ (en vrai je suis reparti de la fiche de Bâtard et je voyais 4 mars et je me suis tiens juste le 5 mais pas la même année, y a pas un truc qui cloche, eh ben si on est en mai XD)
      Je ne l’ai pas encore vu, elle fait sa vie dans ma watching list ^^’, merci pour le petit retour.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s