Manga : Touhou – Forbidden Scrollery Tomes 1 & 2 – Lecture d’ambiance, librairie, livres et yokais (Fiche)

Couverture Touhou: Forbidden Scrollery, tome 1 Couverture Touhou: Forbidden Scrollery, tome 2

Edition : Meian
Dessin : HARUKAWA Moe
Scénario : ZUN – OTA Junya
Shonen : 2 tomes en France, Terminer en 7 tomes au Japon
Genre : Suspense, Fantastique, Tranche de vie
Prix papier : 6.95€
Pas d’édition numérique

Histoire

Bienvenue dans la plus étrange des librairies !
Nous avons tout en boutique :
des livres du monde extérieur, des ouvrages rares… et bien sûr, des grimoires démoniaques !
Kosuzu Motoori tient la librairie « Suzunaan », dans le village des humains, au cœur des terres illusoires.
Elle est collectionneuse de « grimoires démoniaques », des livres ésotériques que personne ne peut déchiffrer.
Un jour, Kosuzu parvient soudainement à les lire ! Pendant ce temps, l’ombre d’un dangereux yôkai plane sur le village…
Découvrez la mystérieuse librairie des yôkais aux livres insolites… Suzunaan !
Adapté de la saga de jeux vidéo Touhou composés par ZUN, Forbidden Scrollery propose une série ésotérique ponctuée d’humour faisant la part belle aux yôkais et autres monstres folkloriques. Grâce à un style graphique très mignon, Moé HARUKAWA rend un vibrant hommage à l’univers dont cette histoire est tirée tout en donnant vie à une galerie de personnages tous plus attachants les uns que les autres. Cette série ravira autant les aficionados de cette licence pléthorique que celles et ceux qui la découvriront !

Trailer
Extrait
Les couvertures côté à côte *o*

Le trailer est superbe, regardez le 🙂
Et admirez les couvertures côté à côté, c’est tellement beau.

Avis / Impressions

Des tomes un peu plus grand que la moyenne, mais finalement pour notre plus grand plaisir et mieux profiter de l’univers qui s’offre à nous.
C’est le même format que les yuri édités par Meian, tiens mais justement il n’y a que des filles dans cette histoire.

Comme toujours avec Meian l’édition est soignée et fait plaisir. Les pages tiennent bien en main. Nous avons des pages couleurs pour commencer.

Adapté de la saga de jeux vidéo Touhou composés par ZUN (que je ne connais pas)

Le sommaire a l’air écrit sur un parchemin.

Tome 1

Etre invité dans une librairie, comment refuser ? Mais en plus ici, il est question de grimoires démoniaques.
Toute personne intéressée par les yôkais, les livres, un petit côté tranche de vie devrait se plaire dans cet univers.
Nous faisons d’abord la connaissance de Kosuzu Motoori qui tient la librairie « Suzunaan ».

Puis très vite de deux autres jeunes femmes qui vont se retrouver mêler aux affaires de notre libraire : Reimu Hakurei, la chamane et Marisa Kirasamé, une magicienne.
Nous en croisons quelques autres, et en vrai le titre est plus long à chaque fois. Je vais juste vous donner celui de notre libraire : Kosozu Motoori – la bibiophile à l’oeil déchiffreur. Stylé comme présentation, non ?

Le graphisme est charmant, agréable, certains détails sont savoureux, et cela commence avec la façon de présenter les personnages.
De plus, nous sommes plongés dans l’ambiance, et nos yeux se délectent.

Un autre élément très intéressant, c’est que c’est géré, raconté de façon à nous surprendre constamment, à nous tromper sur certaines apparences.
En tout cas, notre libraire a l’amour des livres, et cela se voit. Elle veille sur eux.
Il s’avèrera que les grimoires démoniaques sont des livres très à part, vu comme des objets décoratifs par certains, purement illisibles. Mais notre libraire va réussir à les lire, sauf que cela ne veut pas dire qu’elle maîtrise réellement ce qu’elle fait, et cela va donner lieu à quelques étranges affaires.

Au fait, vous verrez aussi des tanukis 😉

C’est très doux à lire, il n’y a pas de gros combats explosifs, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’y a pas de danger, d’évènements intéressants, de surprises.

Mini avis Ly’s week
Bonne lecture. J’ai passé un bon moment. Si vous aimez les yôkais, le tranche de vie, ça devrait le faire. C’est mignon, joliment travaillé, met l’ambiance, à voir si on développe plus certains points.

Citations :
« Ce sont de vieux livres écrits par des yôkais ! »
« Il existe toutes sortes de grimoires démoniaques. Certains sont de simples récits écrits par des yôkais, d’autres sont des lettres destinées aux humains. Il y a même des livres de sorts destinées aux magiciennes comme moi ! Mais la plupart de ces documents contiennent l’essence même des yôkais ! »

Tome 2

Comme cela fait partie du charme, je n’ai pas envie de vous donner tous les noms des yôkais que vous allez rencontré mais plutôt vous laissez la saveur de la découverte.
Je continue à me dire que c’est vraiment un manga d’ambiance, avec par moment des planches magistrales qui nous envoûtent. Soit vous y êtes sensibles, soit pas.
C’est vraiment un manga à déguster, avec ces mille et un détail, la brume, les mystères.
Il n’y a aucune grande action, laissez-vous porter.

Dans ce tome, le début m’a beaucoup interrogé et même faire rire, c’était des références au monde extérieur, mais qui nous parle à nous. C’est assez particulier la façon dont elles en parlent. Pourtant nous n’en saurons pas vraiment plus.
On continue à suivre des petites affaires, enquêtes, faire connaissance avec des yôkais de toutes sortes.

On va aussi entendre parler de Sarugaku, ancêtre du Nô, le dernière fois que je l’ai croisé c’était dans « A nos fleurs éternelles » d’Akata, du coup ça m’a fait sourire. Et ce coup-ci, je me suis dit tiens ça me dit quelque chose.

C’est toujours aussi charmant de voir Kosuzu avec ses livres, elle est parfois prête à prendre des risques pour eux. J’aime beaucoup ce côté librairie, partage de connaissance et de savoir, ouverture, se documenter. Et quelques fois, il se passe des choses que vous ne devriez pas avoir dans notre monde.
Il y a également comme une sorte de jeu, de fil entre la réalité et le côté fantastique introduit par les yôkai.

Mini avis Ly’s week
Bonne lecture, très belle ambiance. C’est une lecture qui assure une certaine ambiance qui est amplifiée tant par le trait graphique que le format un peu plus grand, mais qui nécessite un peu d’investissement. On n’est pas forcément à fond dedans tout de suite. Si vous aimez le folklore japonais, une ambiance assurée, les yôkais, les livres, c’est à essayer.

Citation :
« Le Nô permet de transmettre des émotions aux spectateurs mais celui pratiqué par les yôkais a la particularité de voler celles de leur audience. Voilà comment fonctionne le Nô des ténèbres. »

==============

En résumé, c’est une lecture d’ambiance, qui nous apprend plein de choses, nous fait découvrir ou redécouvrir le folkore local et toutes sortes de yôkais. Pas de grands combats, mais une ambiance qui peut nous enivrer. C’est un régal de profiter de celle-ci et du graphisme, notamment certaines planches où on crie « wow » en les voyant. Les enquêtes sont intéressantes.
Il n’y a pas ce petit quelque chose en plus qui nous happerait totalement.
C’est une lecture riche, il y a beaucoup à admirer dans le graphisme, ainsi on se prend le temps de lire, c’est un peu comme une dégustation assez spéciale mais qui risque de ne pas passer avec tout le monde.
Il y a un côté avec des livres un peu spéciaux qui nous donnent envie de rentrer dans cette librairie, et de découvrir ce qui se passe.
Est-ce que si on connaissait les personnages on serait encore plus happer dedans ? Surtout qu’à la fin, on nous dit qu’on manque de contexte.
Faites vous plaisir, feuilleter le au moins en librairie, n’hésitez pas non plus à lire l’extrait sur le site de Meian et à regarder le trailer.

Il a indéniablement un côté envoûtant. Si vous aimez ce genre d’ambiance, les yôkais, à tenter.

J’ai aussi remarqué par mes expériences passées que souvent ce qui est à base de yôkais me fait plus d’effet visuellement, quand ça s’anime, qu’en lecture.
J’ai aussi expérimenté une relecture du tome 1, et j’ai encore plus aimé la 2ème fois.
Ici ce sera en 7 tomes, c’est l’occasion.

Graphisme
De très jolies choses pour l’accompagner : marque page double face + ex-libris + poster

C’est tellement une lecture d’ambiance, et beaucoup qui se joue sur le graphisme, que j’ai commencé ainsi à vous emmener avec moi 🙂
Tweet
Tweet
Tweet
Tweet
Tweet
Tweet
Tweet
Tweet

Merci à Meian pour cette lecture, l’envoi et la confiance. Et également de nous avoir trouvé cette licence originale, qui nous change.

Vous êtes tentés ? Qu’avez-vous déjà lu à base de yôkais ? vu ? Vous aimez les lectures d’ambiance ? Comment trouvez-vous le trailer, le graphisme ?

2 commentaires sur « Manga : Touhou – Forbidden Scrollery Tomes 1 & 2 – Lecture d’ambiance, librairie, livres et yokais (Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s