Manga : Criminelles fiançailles – Drôle de couple Tome 1 (Fiche)

Couverture Criminelles Fiançailles

Edition : Pika
Titre original : Raise wa Tanin ga ii
Dessin : KONISHI Asuka
Scénario : KONISHI Asuka
Seinen : En cours avec 1 tome en France. En cours avec 5 tomes au Japon.
Genre : Comédie, Tranche de vie
Prix papier : 7.95€
Prix numérique : 4.49€

Hello Livre :
J’ai immédiatement été attirée et attisée lors de l’annonce. Les quelques mots, la façon de se tenir, cet étrange résumé, et également ce titre intrigant, y a criminel dedans quand même.
Heureusement, j’ai été attirée et su que c’était possible avant de voir des « chanceux » le recevoir, moi étant un peu oubliée et comptant me respecter en tant que chroniqueuse. J’ai d’ailleurs dû habilement tout fuir pour tout conserver intact, vu que c’est important pour moi.
La seule chose c’est que à un moment Pika a mis un extrait, je n’ai pas pu vraiment tout lire, sur le site ce n’est pas pratique et sur Izneo il n’était pas dispo, mais le graphisme m’a fait alors tiquer.
Dernière chose d’où j’ai choisi de le présenter ainsi sur l’image vous voyez ces fleurs sur la couverture ? Qu’on retrouve d’ailleurs au cours de la lecture, entre les chapitres, pour moi elles ont leur importance et charme.

Résumé :

Yoshino, petite-fille du boss du plus grand clan de yakuzas d’Osaka, a été élevée au cœur de la pègre. Une éducation qui lui a mis du plomb dans la tête, mais qui ne l’a pas empêchée de mener une vie paisible. Jusqu’au jour où son grand-père décide de la fiancer avec le très avenant Kirishima, petit-fils d’un puissant clan rival tokyoïte en vue d’unir les deux familles. Embarquée dans ces fiançailles arrangées, Yoshino accepte d’aller vivre à Tokyo afin d’apprendre à le connaître, sans se douter que cet individu dissimule derrière son sourire une personnalité très spéciale…

Avis / Impression

L’avis rapide

Une couverture très attisante
Un titre des plus intrigant

Un dessin qui ne donne pas vraiment envie sur le coup, mais au final ça le fait bien.

Acerbe, piquant, détonnant, surprenant
Un gars qui peut donner envie de fuir au final mais qui avait donné le ton dès le début
Deux personnes qui ont du caractère
Des moments où on croit avoir mal lu

Un titre qui nous réserve sans doute encore de sacrés moments si on en accepte le jeu

L’avis

Un titre et une couverture des plus intriguant pour une série qui n’a sans doute pas fini de nous surprendre, mais également de nous mettre à mal, de nous interroger, de nous énerver, de nous bousculer, de nous remuer.
On croirait l’histoire sortie d’un ancien temps, et on se demande comment ils en sont arrivés là, s’ils ont réfléchit, ce que chaque partie en attend. C’est ainsi que d’une façon des plus insolites et surprenantes, la jeune Yoshino apprend ses fiançailles. Tous les deux ne sont pas issus de n’importe quelle famille, seulement d’un clan de Yakuza.
Tout va bien. Ils ne se sont jamais vus, jamais rencontrés mais ils vont se fiancer. Et évidemment, c’est à elle de bouger, de partir d’Osaka pour se rendre à Tokyo.
La série est toujours en cours, 5 tomes sont parus pour le moment au Japon, alors qu’en France, nous faisons cette première rencontre choc. Un graphisme un peu spécial sur le coup, mais plutôt pas mal finalement, auquel on s’habitue sans difficulté.
Le manga se sépare en chapitre qui ont un sous-titre sous la forme d’une phrase intrigante. On peut voir sur la page du sommaire et dans des pages entre les chapitres, des fleurs.
Des bonus permettent de revenir, d’approfondir des petits éléments de l’histoire.
Son promis est un drôle de phénomène, il la repère. Quand on le rencontre, il dit quelque chose de très étrange en regardant sa photo [ce qu’il dit à un autre personnage en regardant la photo d’elle]« J’aimerai qu’elle foute ma vie en l’air. »[/fin]
Il semble plutôt bien l’accueillir, mais également la surveiller avec des yeux de lynx. Jeune homme qui sur le coup n’a rien d’un yakuza, brillant, il semble avoir son fan-club aussi.
Mais tout est bien plus compliqué, et Yoshino va devoir rusé, le défier, entrer dans son jeu si elle ne veut pas abandonner la partie, mal finir.
Il révèle très vite une face plus étrange, plus obscure. Si on avait encore quelques doutes, il lui balance une réplique qui la met à terre, nous aussi en même temps, et lui fait douter de tout.
Il faut dire que c’est le premier homme de Yoshino, elle n’a pas vraiment de quoi comparer. En allant à Tokyo, elle perd en quelque sorte la protection de sa famille, va devoir se débrouiller seule, et se confronter à pas mal de problèmes, et pas seulement avec Kirishima Miyama.
La série promet d’être haute en couleur et endiablée. Il va falloir voir ce qu’elle donne sur la durée, comment ils en jouent, comment le côté yakuza rentre en compte et est utilisé.
Néanmoins, cela peut poser souci à certains en découvrant la vraie personnalité de Kirishima, même si en vrai on avait un sacré indice dès le départ.
Les deux savent avoir des moments où ils nous étonnent, et même coupent le souffle. Tous les deux ont du caractère l’air de rien. La lecture est très fluide, et il y a cette envie d’en savoir plus.

La mise en garde pour ceux qui ont besoin

Il est classé seinen, on en dira ce qu’on voudra mais ça a quand même son importance ici.
En soit, je me dis que c’est plus pour des gens lisant du thriller, intéressés par la psyché et psychologie humaine et prêts à avoir des moments plus complexes.
Les personnages sont riches, je vous l’ai souvent dit que je ne suis pas d’accord de simplement dire faible, fort, c’est plus complexe.
Et là vous avez un grand père gaga de sa petite fille, qui semble vouloir l’aider dans ses relations amoureuses, pourtant on n’oublie pas aussi qu’il est plus.
La fille a de la ressource.
Et le gars on en parle de son sourire auquel il ne faut pas se fier ? [spoiler sur Lui]C’est un maso….déjà quand on le voit revenir une fois son image change, mais quand il lui répond du genre elle ne vaut rien, elle devrait faire X pour rapporter quelque chose, tout change…et il aime se faire maltraiter o_O…[/spoiler]
De même, c’est une façon différente, innovante, de s’intéresser à certains thèmes [spoiler] comme le harcèlement, etc. [/spoiler]
Prometteur surtout côté relations humaines.

Graphisme

Merci à Izneo pour la lecture surprenante et de m’avoir permis de me faire ma propre idée rapidement.

Je suis très curieuse, surtout comme analyste de voir comment ils vont développer leur relation, ce qu’ils vont chercher, ce qu’ils vont être prêts à payer comme prix, etc.
De voir les différentes facettes des personnages.
C’est prometteur mais il faut en accepter le jeu.

Et toi ? Il te tente ? Peux-tu accepter ce drôle de jeu ? T’intéresses-tu à la psychologie humaine ?

6 commentaires sur « Manga : Criminelles fiançailles – Drôle de couple Tome 1 (Fiche) »

    1. Je dirai que le gars est malsain et que oui ça peut retenir, d’où j’ai préféré avertir, laisser le choix ou non de savoir. Mais ça va être général. Et elle à un moment elle disparaît, revient plus tard et nous scotche. Il faut voir ce qu’ils font de tout ça, ça peut être sacrément intéressant. Par ex Bâtard est excellent, mais ça fait froid dans le dos, là lui fait froid dans le dos aussi. Après c’est le genre d’histoire aussi où tu vas dire c’est bon, mais tu ne peux pas vraiment « aimer ». (approuver).

      Aimé par 1 personne

  1. J’ai bien aimé ce premier tome, les persos sont sympas même si les dessins font penser à du détective conan je trouve.
    Les décors sont vides par contre.
    Au niveau de l’histoire, j’adore, le scénario est bien mené.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s