Manga : Le cauchemar d’Innsmouth Tome 1 (Fiche)

FEG9UmgWUAABrAl

Edition : KiOon
Dessin : TANABE Gô
Scénario : LOVECRAFT HP
Seinen : sera en 2 tomes
Genre : Suspense, Fantastique
Prix papier : 15€
Sortie le 14 octobre
205 pages

Présentation Kioon
Extrait

Résumé :

En 1927, le jeune Robert Olmstead débarque à Newburyport. En quête de ses origines, il n’a d’autre option, pour atteindre sa destination, que de prendre un bus qui passe par Innsmouth, ville voisine sur laquelle courent d’effroyables rumeurs : pacte avec les démons, habitants difformes, culte ésotérique d’un étrange dieu marin… La peur qu’elle inspire est telle que personne n’ose s’y rendre, et nul ne sait ce qui se cache derrière les façades de ses maisons délabrées…
Pourtant, les mises en garde des résidents de Newburyport, loin de décourager Robert, le poussent au contraire à s’intéresser à ce lieu pestiféré : il décide d’explorer les méandres de la cité maudite ! C’est le début d’une descente aux enfers qui le mènera aux portes de la folie…

Objet Livre : 

J’aime énormément les objets livres que nous livre KiOon pour rendre hommage aux chefs d’oeuvre de Lovecraft. Cette fois-ci, nous avons un vert assez foncé, et une image un peu bizarre, difforme, qu’on ne semble pas très bien voir, qui a un côté fascinant et troublant. Le toucher de la couverture est agréable, simili-cuir, quelque part il participe aussi pour nous plonger dans l’ambiance.
Les pages, elles ont un toucher très agréable, bien blanches, bien consistantes, un régal.
Le texte est écrit en noir entouré de blanc, ce qui le rend très lisible et agréable.
Un début qui met dans l’ambiance, en couleur, et en texte double anglais /français. et pages de fond noir, ensuite on entre dans l’histoire pages de fond blanches, à la fin à suivre, et un petit mot sur Lovecraft, ainsi que Gou Tanabe.

Histoire / Graphisme

Comme pour mes autres expériences, on sent une dimension psychologique très forte, et nous sommes en constante hésitation d’avoir justement uniquement celui-ci, de se faire des idées, le plongement dans le fantastique se fait progressivement, et sans sur le coup qu’on n’en soit réellement persuadé.
Ainsi le basculement dans l’horreur se fait également progressivement. D’ailleurs, on arrive un peu à la limite à la fin, et on se doute que le 2ème et dernier tome sera encore plus fort et redoutable.

Le graphisme est comme à chaque fois sublime, saisissant. Cette façon de capter nos yeux participe facilement à installer le malaise, à être saisi. Quand au texte il est très agréable à lire, on sent une beauté en lui, en bref il dégage vraiment quelque chose de fort, de redoutable. Encore plus ? Oui, quand vous arrivez aux quelques doubles pages sublimes, qui font leur petit effet.

Le début donne un ton très noir, très glacial, avant qu’on aille suivre et rencontrer un jeune homme : Robert Olmstead. Il veut se rendre à Arkham, ce qui moi m’a immédiatement arrêtée dans ma lecture. Et vous ? Cela vous évoque quoi ? Si je vous dis Arham City ? asile ? Gotham City ? Batman !

Revenons à notre histoire, bref pour y aller, on lui dit qu’il faudra passer par Innsmouth, bien qu’on lui parle d’un étrange bus, de gens difformes, et en même temps on lui déconseille une telle folie. Il va pourtant se renseigner et entre curiosité et manque d’argent, il va décider d’y aller quand même !

Une ville côtière, de poissons. Une ville où s’y promener aujourd’hui nous fait un peu froid dans le dos. On regarde les habitations, on regarde les gens. Oui, à travers le regard de notre jeune homme.
Lovecraft sait jouer de main de maître sur une partie de causes possibles : peste, maladie, problème économique, … et Gou Tanabe nous retranscrit bien l’ambiance dans son graphisme.
Mais si la vérité était incroyable ? encore plus terrifiante ? Bref, effroyable.
On nous parle de culte, de passé, …
La méfiance s’installe en nous par moment.
Et nous montons crescendo, sauf qu’en introduisant le fantastique, des causes qui nous dépassent, cela expliquerait aussi certains éléments, et là on n’est de moins en moins bien. Où est la vérité ? Où est la folie ? Et quel est le risque aujourd’hui ?

Notre jeune homme mène son enquête, regarde, cherche, interroge … tout monte crescendo. Il pourrait bien regretter sa curiosité.

Citations

Cela permettra également de vous montrer la force receler dans le texte 🙂

« Mais je compte révéler aujourd’hui la vérité à propos des heures effroyables que j’ai passées dans ce port sur lequel plane l’ombre d’un démon. Raconter me permet de reprendre confiance en mes facultés mentales et m’aide aussi à préparer mon esprit à la terrible décision qui l’attend. »
« Physiquement, ils sont affreux, avec leurs yeux fixent qui ne cillent jamais et puis ils forment entre eux une sorte de confrérie qui méprise le reste du monde, comme si eux seuls avaient accès à quelque chose de supérieur. »
« La vue de ces interminables allées aussi vides et mortes que des yeux de poisson. L’idée de ces enfilades de pièces plongées dans les ténèbres livrées aux toiles d’araignées, aux souvenirs et au ver conquérant éveillèrent en moi des peurs et un dégoût que même la plus solide des philosophies ne saurait dissiper. »
« Cette atmosphère d’abandon et de mort à laquelle s’ajoute l’odeur de poisson est difficilement tolérable, mais ma curiosité est trop forte ! »
« D’une certaine manière ces gens me semblaient encore plus inquiétants que les lugubres bâtiments croulants. Tous présentaient des bizarreries de traits et d’attitudes qui m’étaient instinctivement antipathiques sans que je ne puisse saisir pourquoi ! »

Bonne à très bonne lecture
C’est sans doute le tome 2 qui va nous faire totalement basculer dans l’horreur, et le plus de frayeurs.
De l’extérieur, comme de l’intérieur, un superbe travail, qui permet de découvrir un magnifique travail, là aussi de deux côtés : tant le texte, que le graphisme.

PS : Je crois que vous serez content de ne pas être réellement au village d’Innsmouth, et seulement virtuellement ^^ (Un peu comme Kuge de « Gannibal« , ou encore celui qu’on croise dans « My Home Hero« , non non ça va je n’ai pas trop envie d’y aller)

Tweet

Graphisme

Ambiance parfaite pour un halloween, novembre, des journées sombres, la nuit …

Merci à KiOon pour l’envoi de cette lecture qui nous plonge dans les ténèbres lentement mais sûrement et la confiance.

Il vous intéresse ? Attendez-vous le tome 2 pour vous lancer ? Qu’avez-vous déjà lu dans cette collection ? De Gou Tanabe ? Si vous ne vous êtes pas encore lancés, que ça vous intéresse, vous pouvez également vous renseignez sur les beaux coffrets que KiOon sort.
Si vous voulez prolonger le « plaisir », du moins l’expérience, et lisez en numérique, c’est du domaine public, vous pouvez avoir gratuitement la nouvelle, sinon ça doit se trouver en bibliothèque aussi.

Un commentaire sur « Manga : Le cauchemar d’Innsmouth Tome 1 (Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s