Manga : Le Chat qui rendait l’homme heureux et inversement Tome 1 – Chaleur, bienveillance, s’apprivoiser, venez fondre avec ce duo (Fiche)

Couverture Le Chat qui rendait l'homme heureux et inversement, tome 1

Edition : Soleil
Dessin : SAKURAI Umi
Scénario : SAKURAI Umi
En cours avec 1 tome en France.  En cours avec 8 tomes au Japon.
Genre : Tranche de vie, Animaux
Prix papier : 11.95€
Pas d’édition numérique (à ce jour)

Résumé :

Fuyuki Kanda est seul et triste. Un jour, il décide d’entrer dans une animalerie où il remarque Fukumaru, un chat pas très beau, gros et plus très jeune. Ce dernier semble triste et désespéré car personne ne veut de lui. Pourtant, de manière inattendue, l’homme va l’adopter ! Ainsi commence l’histoire d’un quotidien plein de tendresse, entre un homme et un chat en mal d’amour.

C’est mon anniversaire, mais c’est moi qui vous offre en cadeau cet article. Un ange de douceur à faire entrer dans toutes les maisons pour réchauffer vos coeurs.

Hello Livre :

J’aime bien les histoires avec les chats, pas toutes au même niveau pour autant, certaines se démarquent plus que d’autres. J’ai hésité à le prendre de suite mais il me faisait diablement envie. Un chat dont tout le monde ne veut pas, qui n’a pas forcément une bonne tête, rejeté, moi ça me touche. Il y avait également le fait que ce soit un homme d’âge mûr qui allait l’adopter, ça change.

Présentation :

Le manga est un peu plus grand que la moyenne (plus cher aussi)
Les pages sont de très bonnes qualités, très agréables à tenir en main. Avec quelques pages couleurs qui font plaisir. Pour le premier tome, on a tous pu avoir le shikishi (qui d’ailleurs m’a aidé au craquage immédiat), je crois que certains ont eu un marque page aussi.
La présentation du titre est elle aussi jolie et travaillée, tout comme la couverture qui dégage tout de suite de la chaleur humaine. Du coup attention, en passant devant vous pourriez fondre, en l’ouvrant encore plus ^^

Le manga va être constitué de scénettes de vie mais de différents points de vue, y compris celui du chat, qui ajoute un peu des « i » à tout va dans ses phrases, résultat assez singulier.

Extrait

Mon avis / Mes impressions :

Nous faisons la connaissance de Fuyuki Kanda, un homme élégant, intelligent, d’âge mûr (comme ils disent), dans la quarantaine. Nous ne savons rien de sa vie vraiment au départ, mais nous découvrons des parties au fur et à mesure, je vais vous laisser faire cela également de votre côté.
Ce que nous savons, c’est que maintenant il vit seul, mais parle à sa femme, parle d’enfants. Au départ, nous sommes centrés sur la rencontre de ces deux êtres solitaires, que nous sentons accompagner par tout ce que sa femme a pu lui apprendre, lui inculquer, le recul qu’elle arrivait à lui faire prendre. Puis, tout doucement, nous ouvrons leurs vies à tous les deux, pour découvrir des éléments qu’il y a autour.

Fuyuki Kanda est seul, mais il fait bonne impression. Il se débrouille bien, il assure, il s’occupe bien de son chat et à cœur de le faire, il découvre les bienfaits d’avoir un animal chez lui. Les scènes avec son chat sont à fondre de plaisir, de miaou.
Nous retrouvons des éléments connus, le tout est vraiment fait avec beaucoup de tact, de bienveillance, tout en restant simple.

Le chat est rond, potelé, a déjà un an, c’est un exotic shorthair, il ne trouve pas preneur à l’animalerie. Jusqu’au jour où Fuyuki Kanda entre, le demande spécifiquement lui et dit qu’il est mignon. Oui, avec cette histoire, vous pourriez également avoir plusieurs fois les larmes aux yeux.
Tous les deux sont en mal d’amour, seuls, et vont combler les trous dans leurs coeurs. Le chat, ça je vous le dit, aura le doux nom de Fukumaru. Même cela, c’est fait avec importance, un nom n’est pas rien, Kanda a eu à coeur de lui en trouver un.
Là, on en revient qu’au moins quelqu’un devrait pouvoir nous faire une place.

Vous retrouverez également des éléments classiques : le chat qui aime le carton, etc.

L’autre chose que je trouve très bien vu et apporte un beau plus, c’est qu’on étoffe tout doucement, on les apprivoise en même temps qu’eux, on découvre leurs vies à tous les deux au travers de leurs yeux, mais également des gens de leurs fréquentations.

Très bonne lecture, doudou, bienveillante, réconfortante, bien amenée (pour le moment), mignonne, mais aussi plus.

Autres avis :

Tachan
Odyssée Littéraire

Graphisme

Il vous intéresse ? Vous aimez les chats ? les animaux ?
Fondez devant ce duo atypique

4 commentaires sur « Manga : Le Chat qui rendait l’homme heureux et inversement Tome 1 – Chaleur, bienveillance, s’apprivoiser, venez fondre avec ce duo (Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s