Roman Graphique Time : Géante – Histoire de celle qui parcourut le monde à la recherche de la liberté

Géante - Jean-Christophe Deveney

Sortie chez Delcourt
de Jean-Christophe Deveney et Núria Tamarit
Genre : Chronique sociale, Aventure
Prix papier : 27.95€
Prix numérique : 19.99€

Résumé :

Un gigantesque conte initiatique et féministe qui parle avec finesse de différence, d’amour, de liberté et de quête de l’idéal. À mettre entre toutes les mains ! Elle était une fois Céleste, géante véritable, orpheline recueillie au coeur de la montagne, petite dernière d’une famille de six frères. Et quand vient le temps où chacun s’envole du cocon familial, Céleste veut elle aussi arpenter de nouveaux horizons. De la Vallée aux Marais en passant par Dorsodoro, elle découvrira l’hostilité créée par la différence, les injustices de la guerre ou de la religion mais aussi l’amour et pourquoi pas, au bout du chemin, la liberté d’être elle-même ?

Mon avis/Mes impressions :

« Géante » avec sa belle couverture et son résumé prometteur sait susciter l’intérêt du lecteur. Et je peux vous dire qu’au niveau de l’histoire, mais surtout des thématiques abordées, il tient toutes ses promesses.

Le graphisme est un peu particulier sur les personnages, mais sympathique. Il est exquis sur le paysage, et passe par une multitude de teintes, selon les endroits, la situation, en tout cas le lecteur va s’en mettre plein les yeux au cours du voyage. Il peut également voir par moment les sentiments passés dans les yeux des personnages.

Nous commençons du début. Quand notre géante n’était encore qu’un bébé, et qu’elle fût trouver et adopter par un couple de fermiers, qui avaient déjà six garçons.
C’est vraiment beau et touchant de les voir lui faire une place dans leurs vies, mais également accepter tous leurs enfants comme ils sont, avec chacun leurs propres compétences et personnalités. La géante sera appelée Céleste.
Un beau lien l’unit à sa famille, mais avec les années qui passent, et il suffit de quelques mots qui dérapent, elle se pose des questions. Elle aimerait aussi partir, voir le monde. Céleste est différente, elle est très grande, certes, mais ce n’est pas la seule chose qui sera problématique aux yeux de certains. Non, elle est une femme.
Elle conservera un lien solide et tendre avec se famille, et le lecteur sera heureux de recroiser des membres de sa famille au cours de son album.

Céleste ne peut pas être à jamais préserver du monde, elle doit faire ses propres expériences, ses propres choix, et tenter de ne pas s’oublier elle-même. Elle fait de bonnes comme de mauvaises rencontres, qui chacune va lui apporter quelque chose. Mais surtout elle doit s’affirmer et préserver sa liberté. Elle doit trouver qui elle est d’elle-même et ce qu’elle veut faire de sa vie.

Il y a toujours des gens qui croient savoir mieux que nous, des a priori, contre lesquels on s’use à lutter, mais également qui peuvent nous blesser, nous dépasser, nous priver de nos ailes, et surtout de notre liberté.
Il y a parfois une ambiguïté dans les personnages, surtout ceux de sexe masculin. Mais attention, à ne pas aller dans un autre extrême.
Le lecteur prendra plaisir à voir Céleste réfléchir par elle-même, s’écouter, prendre du recul, et se battre pour pouvoir être elle-même et conserver sa liberté, en cela la fin est une pépite.

Au niveau des thématiques, le conte initiatique est très fort et cet ouvrage peut servir de belles leçons.
Il parle notamment de l’importance de se cultiver, de ne pas rester que dans la théorie, de la place de la femme, de la liberté, le consentement, l’importance de respecter ce que désire l’autre personne, etc.
Céleste rencontre par moment des problèmes très féminins qui sont justement abordés.
Il est donc à mettre entre toutes les mains.

Graphisme

Merci à Izneo pour la lecture.

11 commentaires sur « Roman Graphique Time : Géante – Histoire de celle qui parcourut le monde à la recherche de la liberté »

    1. N’empêche je suis contente de ce que tu me dis, car j’avais hésité sur celui ci (et quelques autres) à cause du graphisme et pourtant je ne regrette pas de mettre lancer. Je suis contente d’en avoir eu l’occasion.
      C’était une bonne lecture 🙂 et je comprends que ça ait pu être un coup de coeur pour certains.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s