Manga Time : Sayonara Miniskirt Tome 1

Sayonara Miniskirt - Manga

Manga - Sayonara Miniskirt

Résumé 

Autrefois membre d’un groupe de J-pop, Nina a vécu une agression au couteau lors d’une rencontre avec des fans et ne s’en est jamais remise. Elle décide de retourner au collège mais sous une apparence plus masculine en coupant ses cheveux et en portant l’uniforme des garçons. À la suite d’une vague d’agressions envers les filles, les élèves du collège échangent entre eux sur le sujet.

Mon avis/Mes impressions :

Cette série m’a très vite intéressée par sa thématique. J’avais donc dès sa disponibilité très envie de la lire. Il y a des sortes d’éclats (de miroir ou autre) qui fait penser de voir à travers l’éclat, d’être brisé, etc.
La couverture est belle, ce qui doit encore mieux ressortir en papier.

Cette série commence donc très fort et est très bien, cela valait totalement la lecture. Les réflexions sont intéressantes, bien menées, et avec une telle fin, nous nous interrogeons.

Le graphisme est agréable.

Dire au revoir aux mini-jupes ? Voilà bien un problème rencontré par toutes les femmes. Peut-on porter des jupes ? En quelles occasions ? Et sa taille ? Quand ? Se sent-on en sécurité avec une jupe ? Est-ce qu’on ne montre pas trop son côté femme ? attisent les hommes ? les provoquent ?
Avec ce jeu de dupes : voir les sous-jupes des filles, mais aussi les pervers, les transports trop bondés, les remarques mal placés des hommes.

Nous abordons tout, les différents comportements, façons de faire, le pouvoir des apparences. Et plus d’une fois, il y a de quoi s’interroger sur qui sont vraiment les gens.

Bien sûr, nous ne pouvons pas mettre tous les hommes dans le même panier, de même pour les femmes ou autres, mais c’est compliqué. Et là, où cela devient encore plus difficile de faire la part des choses, c’est quand on a été personnellement attaqué, victime voire un de nos proches.

On peut également voir que selon le degré, la réaction de certains est tendancieuse. Du genre, on t’a juste touché la cuisse, c’est comme pas si grave, n’en fais pas toute une histoire. Et le consentement ? Et comment on se sent après ?

Il y a vraiment tout un jeu d’apparences
D’ailleurs, si jamais vous n’avez pas lu le résumé avant, et n’avez pas été dans le passé de Nina, c’est difficile de croire que c’est la même personne.

Il y a cette fille qui fait tout pour plaire aux garçons, mais elle a l’air si fausse.
Il y ce groupe d’idoles qui vend du rêve, du divertissement, qui appartient à tout le monde, aucune n’a le droit d’avoir un petit ami, tout le temps souriante.
Et pourtant, cela a quelque de tellement faux, surfait et glaçant.

Nina est passée d’un extrême à un autre. De l’idole « parfaite » qui n’avait plus l’air si humaine, juste répondre à un programme, à une jeune femme s’habillant comme un homme,  ayant des cheveux courts. Si bien, que les gens ne pensent pas que c’est une femme au départ.
Au Japon, ils sont obligés de porter l’uniforme scolaire, tant qu’elle en porte un. Mais cela reste quand même généralement jupe pour fille, pantalon pour homme.
Comment vivre maintenant ? Quels choix faire ? Recommencer un jour ?
Et quand des agressions surviennent, comment gérer ce passé refoulé ?

Petit à petit, en alternant présent et passé, nous reconstituons la vie de Nina.
Les apparences et la cruauté voire maladresse des gens apparaissent bien. Mais le problème est plus profond, il vient de la société elle-même.

Une lecture intéressante, prometteuse, intense, bien faite, qui montre différents points de vue et la complexité des choses. La société et les apparences, les faux semblants n’aidant en rien.

Nina va rencontrer un jeune homme intéressant, qui a une réaction différente des autres, et va lui raconter une histoire touchante. Va-t-elle réussir à se rapprocher de lui ? A tort ou à raison ?

Rien que le fait de permettre un transport bondé est malaisant.
Ou le principe même des idoles, ce qui leur est demandé
etc.

L’avez-vous lu ? Etes vous intéressé ?
Pour les filles, quelle est votre relation avec la jupe ? mini-jupe ?

8 commentaires sur « Manga Time : Sayonara Miniskirt Tome 1 »

  1. J’ai aussi beaucoup aimé le titre même si je ne suis pas fan des dessins pour ma part ><
    J'ai trouvé que les réflexions et le glissement de l'ambiance étaient vraiment bien fichus. J'attends pas mal de la suite.
    Et oui, la couverture et son petit effets d'éclats rend très bien en vrai !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s