Manga Time : Shino ne sait pas dire son nom (Oneshot)

Shino ne sait pas dire son nom - Manga

Résumé :

Aujourd’hui est un grand jour pour Shino : elle entre au lycée ! Timide et renfermée, c’est l’occasion rêvée de prendre un nouveau départ et de se faire enfin des amis. Mais ce qu’elle redoutait arrive… Au moment de se présenter, elle bute sur son propre nom. Incapable de le prononcer, elle devient la risée de la classe !
Shino est atteinte d’un trouble de la parole. Complexée depuis l’enfance par ce handicap, elle préfère se tenir à l’écart plutôt que d’affronter le jugement des autres. Pourtant, le vent tourne quand elle rencontre Kayo. Avec courage et maladresse, les deux adolescentes vont se lancer dans projet artistique aussi original que libérateur !

Mon avis/Mes impressions :

Le mangaka Shûzô Oshimi connu pour les fleurs du mal, dans l’intimité de Marie, Happiness, les liens du sang. Des histoires où on ne peut rester indifférent, mais où souvent nous sommes également mal à l’aise.
Alors que là, avec Shino ne sait pas dire son nom, il nous livre une oeuvre intimiste, touchante, bouleversante, à lire, et à relire, et à faire découvrir à son entourage.

Le son et les émotions semblent exploser par moment, sortir des pages.

Chaque chapitre met Shino en avant avec un sous-titre, et dans différentes positions. C’est également, elle, qui fait la couverture.

Shino avant son premier jour de lycée s’entraîne à dire son nom, mais le jour fatidique, elle bloque. Begaiement, blocage ? Plutôt que de simplement mettre un mot, il faut voir que ce n’est pas facile pour elle,
que les réactions des autres quand ils se moquent empirent les choses, et qu’elle fuit bien souvent, et de différentes façons. Sa prof principale va tenter de l’aider, tenter de la calmer. Inspire. Expire.

Parfois ça va, parfois ça ne va pas. Et elle en souffre.

Le mangaka nous livre une histoire réaliste, percutante, qui n’est pas un conte de fées, mais où Shino va devoir apprendre à vivre avec, faire face, ne plus fuir si possible.

Sa rencontre avec Kayo est assez explosive, cela n’a rien d’évident, de facile. Elle la confronte aussi, car c’est difficile quand quelqu’un s’arrête en pleine phrase pour les autres. Mais qu’allait dire cette personne ?

Shino va parfois changer par un mot plus facile à prononcer, va parfois écrire sur un bloc note puisque le son bloque.

Kayo et Shino vont apprendre à se connaître, et Kayo va avoir l’idée d’un projet et d’une complémentarité, vu qu’elle-même a des difficultés sur autre chose.
Mais comment Shino peut-elle faire cela ?

Une jeune homme va également se mêler de leur duo.

Le manga montre bien la difficulté de tous les côtés, et combien les rumeurs, les rires des gens peut être difficiles, et empirer les choses, mais aussi combien eux peuvent se faire de fausses idées, elle fait une blague,
son intéressante. Il est souvent difficile de comprendre ce qu’on ne vit pas. Il faut faire preuve d’empathie, se mettre à la place de l’autre.
Le mangaka nous livre également une postface touchante sur sa propre expérience, et voit également ce que cela lui a apporter de positif.

Un très bon oneshot à mettre entre toutes les mains, tout y est bien capturé, d’une manière réaliste et percutante. Le dessin, les expressions du visage, ce qu’elle traverse, ces efforts, tout cela transparaît très bien, et le lecteur a de quoi la comprendre et être touchée par cette jeune femme. Y compris par la fin, je vous l’ai dit ce n’est pas un conte de fées, mais elle a avancé à sa manière, c’est l’essentiel et cela fait plaisir à voir.
L’acceptation de soi y est très justement abordée.

Merci à Ki-Oon pour la lecture.
Note : Il fait partie de la collection Kizuna

Bilan : Un coup de coeur pour ma part. Shûzô Oshimi comme je ne l’ai encore jamais vu. Très émouvant, très bien raconté et pas un conte de fées non plus.


Conseil de temps de crise
: Si vous êtes la personne chargée de faire les courses ou que vous pouvez en charger la personne et que votre livre est au même endroit que l’alimentaire (oui ne sortez pas tous), que c’est le commerce le plus proche ok sinon attendez. Eviter toute commande, mieux vaut laisser les livraisons pour l’alimentaire, médicale, et toutes urgences.
Comme vous, c’est ma passion, et j’en ai besoin (mon âme), mais la situation est exceptionnelle. Et je suis sûre que votre PAL est déjà bien approvisionnée.
En dernier recours, il vous reste le numérique pour certains livres.

Après la crise, foncez, faites le découvrir et ceux qui s’occupent des bibliothèques, librairies, je compte sur vous pour le mettre en avant.

4 commentaires sur « Manga Time : Shino ne sait pas dire son nom (Oneshot) »

  1. Salut,
    Merci 🙂
    Il me semble que les sorties de cette semaine ont été maintenues, mais je n’ai pas plus regardé que cela, car j’applique le éviter de commander le non essentiel à la survie comme on est en temps de crise, et en même temps ce n’est pas malade que j’aurai pu sortir…après comme j’en ai en numérique, j’aurai quand même une partie de la semaine.
    Pour ma part, Kioon me l’a envoyé milieu de semaine dernière. Ca m’a fait plaisir 🙂
    Le site de Kioon, et amazon semblent toujours marqué 19/03.
    @++

    J'aime

  2. Je ne suis pas surprise que tu aies aimé vu ton goût pour ce genre d’histoire. Pour ma part, j’ai parfois du mal avec l’auteur donc j’attendrai de pouvoir l’avoir entre les mains et le lire un peu avant de me décider.
    Tu as eu de la chance que Ki-Oon te l’envoi avant le confinement, c’est chouette !
    Joli message final sinon 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Salut,
      Je pense que tu peux y aller les yeux fermés ^^ C’est la première fois qu’il me touche autant
      Oui, moi aussi je suis souvent partagée ce mangaka. C’est souvent intéressant à lire une fois, mais aussi malaisant.
      Pour une fois, oui
      Merci 🙂
      @++

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s