Manga Time : Doppelgänger Tome 1 (Fiche)

Doppelgänger - Manga

Manga - Doppelgänger

Edition : Kazé
Dessin : TAMAKI Vanessa Chihiro
Scénario : TAMAKI Vanessa Chihiro
Seinen : 1 tome en France, 4 au Japon. Terminer.
Genre : Suspense, Fantastique, Thriller, Action
Prix papier : 8.29€
Prix numérique : 4.99€

Résumé :

Accusé à tort dans l’affaire des meurtres en série de sculpteurs perpétrés le long de la ligne Yokohama, Makoto Kenzaki est exécuté. Par un coup du sort, céleste ou diabolique, il se retrouve projeté dans le temps juste avant que les crimes ne soient commis ! Pour empêcher les meurtres à venir et se venger du véritable assassin, le Makoto Kenzaki du futur choisit comme partenaire… son double du passé ! “Kenzaki du futur” et “Kenzaki du passé” vont alors se liguer pour enrayer l’affaire et poursuivre le coupable de cette énigme criminelle à suspense.
L’enquête des deux alter ego contre le destin débute maintenant !

Mon avis / Mes impressions :

Couverture & Titre :

Le titre « Doppelgänger » sait déjà susciter notre intérêt, avec cette notion de double. De plus, la couverture frappe l’oeil, elle est superbement faite, avec les deux doubles. Et pour finir la notion de « double je mortel ». Deux fois lui-même, mortel, et on peut même penser « double jeu ». En bref, dès le départ, ça percute et donne envie de se renseigner plus. J’ai lu l’histoire, en 4 tomes en plus, si c’est bien mené, j’allais me régaler (enfin façon de dire). Bref, ça allait être intéressant.

C’est un seinen, thriller, avec tout ce que cela peut impliquer, donc on est clairement pas dans le monde des bisounours.

Histoire et autres :

Kazé nous propose un tout nouveau thriller : Doppelgänger, celui-ci sera fini en 4 tomes. Et c’est même une mangaka TAMAKI Vanessa Chihiro qui est aux commandes. Doppelgänger bénéficie de traits mûrs, réalistes, qui contribuent avec l’histoire à totalement nous happé. L’histoire est très prenante, et par moment nous tremblons à l’idée de ce qu’il va bien pouvoir se passer.
Le lecteur pourra également apprécié le personnage de Makoto Kenzaki, qui est un peu particulier, car il déteste le mensonge, et lui préfère la vérité, cela depuis qu’il est petit et même si ce n’est pas au goût de tout le monde. Un jeune sculpteur, qui tente de s’en sortir en faisant ce qu’il aime. Mais sans succès, point d’argent, et il est difficile de joindre les deux bouts, mais une occasion se présente à lui et sa vie change.
Avec Makoto et d’autres personnages, nous pouvons également réfléchir aux comportements humains, au prix payé, à faire ce qu’on veut tout en arrivant à subsister et sans avoir à vendre son âme au diable. Malheureusement pour lui, alors qu’il s’en sort pas trop mal, il est accusé de meurtres.

Quand nous commençons le manga, nous sommes en 2014, il est devenu un homme aigri, survivant en prison comme il peut. Mais alors qu’il pensait sa fin venue, il va se retrouver 11 ans plus tôt, juste un peu avant les fameux meurtres. C’est pour lui une chance unique.
Le fait d’être projeté dans le passé, les doutes, de rencontrer son alter ego plus jeune donnent bien entendu de belles scènes et même assez comiques. La façon de se prouver qu’il est lui est marrante. Il choisit son double du passé, seule personne de confiance, lui-même pour l’assister dans cette enquête.
En soit, il est sculpteur, artiste, il n’y connaît pas grande chose, mais il a ses connaissances du passé. Makoto n’aime pas le mensonge, mais quand il s’y sent obligé, il fait quand même des omissions. Ce sont les mêmes, ils ont les mêmes goûts, la même manière de penser, etc. mais ils sont aussi différents, ne serait-ce que par l’expérience de vie qu’ils ont eu. Ce qui signifie également qu’ils n’ont pas tout à fait les mêmes motivations. Le jeune Makoto n’est pas aussi écorché par la vie que sa version future. Il y a également une belle réflexion sur le doppelgänger, ce désir qu’on pourrait d’avoir un double de soi-même, avec lequel on serait sûr de s’entendre.

Ce premier tome nous réserve déjà quelques surprises de taille, petit à petit nous apprenons des choses pour tenter de reconstituer le puzzle. C’est vraiment un thriller digne de ce nom, prenant, haletant, où le lecteur tourne les pages fébrilement et se demande quelle est la vérité, et nous pourrions avoir encore pas mal de révélations. Finalement, la plus grande difficulté sera d’attendre la suite, qui ne sortira pas avant avril.

lesvoyagesdely - B7xrnq7K8xg

Merci à Izneo pour cette lecture haletante.

 

Un commentaire sur « Manga Time : Doppelgänger Tome 1 (Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s