Global Manga Time : Egregor – Le souffle de la foi Tome 3

Fiche

Couverture Egregor : Le souffle de la foi, tome 3

Mon avis/Mes impressions :

Il est temps de retrouver Egregor avec ses belles lettres argentées. Comme je vous l’ai sans doute déjà dit c’est dense, mais c’est bien construit, stratégique et intéressant. Cela ne conviendra pas forcément à tout le monde, mais si cela vous convient, vous devriez vous régaler.

Pour nous asséner une stratégie qu’on verra encore moins venir, ils jouent sur la ligne temporelle. Nous ne voyons pas tout forcément en ordre chronologique. Ce qui effectivement donne un impact encore plus fort à l’histoire.

Pour ne rien gâcher, le livre est également accompagné à nouveau d’un beau marque page comme je les aime. Il est super doux, super pratique. Je l’ai utilisé pour toutes mes lectures papier du week-end. Il est accompagné de cette phrase : « Je sais, quoi qu’il en soit, que je ne peux plus revenir en arrière à ce stade, car mon initiation a commencé. »

IMG_0081

Les pages couleurs au départ sont très appréciables, un régal, sur leur papier glacé, et après quand on a le retour à la normal, on n’est pas déçue non plus du papier.

J’aime énormément leur initiative du journal de Foa et sa belle présentation, qui est un régal à retrouver, complète merveilleusement l’histoire, et nous permet de patienter jusqu’au prochain tome. Petit extrait ainsi qu’un petit mot à la fin du tome :

IMG_0079

 

Le côté journal de Foa écrit comme sur un parchemin, et la police d’écriture, sont superbes. Une des dernières fois, il y avait même une illustration, je ne serai pas contre d’autres.

Le global manga mêle habilement un langage très stylé, classe, pour dire des phrases importantes mais également un langage plus commun, et des fois même des personnages en forme chibi.

Nous avons de quoi être pris dans l’histoire et surpris. J’ai également souris quelques fois, car des petites scènes m’ont fait penser à Game of Thrones (le trône de fer), l’Attaque des titans, voire même Harry potter…
Peut-être qu’il y a de l’inspiration, mais cela reste une histoire à part avec ses codes, son univers.

Dans ce tome, nous pouvons nous questionner sur qu’est-ce qu’être un héros ? Un égide ? Jusqu’où dont on respecter les règles ?
Un égide finit par vivre dans un village, connaître les gens. Il a une situation particulière.
Il y a différents stades à la formation, et Foa n’est qu’au début, la première année. Il va utiliser une vraie épée.

Cela reste une situation étrange pour lui, car il se destinait à les forger, pas à la porter. Il n’avait jamais réfléchit vraiment à la vie d’un Egide. Il ne pensait pas le devenir. Les épées sont en argent forgés, ce qui va avec la couleur du titre.

Le graphisme est toujours autant un régal pour les yeux, un véritable point fort, mais l’histoire est aussi à la hauteur avec de la réflexion, de la stratégie, des retournements de situation. La fin a de quoi vous donner envie de lire la suite.

Mais pourquoi quittent-ils l’école ? Prêt pour la bataille ? Elle sera intense.
Une grande partie du tome sera sur ceux qui sont partis, répondant à un appel.

Ce tome va également utiliser un élément connu, mais vu différemment dans leur monde. Une éclipse.

Le résumé et une fiche des personnages au départ est aussi appréciable. Pour moi, le texte sur la fiche des personnages est juste un peu trop petit (oui, mes yeux sont sensibles).

Merci à Meian pour la lecture.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s