BD Time : Rose Tomes 1 à 3 (Fiche – Terminé)

Rose - Lapière Rose - Émilie Alibert Rose - Lapière

Message temporaire : dans l’impossibilité de faire la fiche, ainsi que tout ce qui est articles spéciaux (news etc) et du coup les bilans, nous verrons ces points plus tard. Merci de votre compréhension.

Mon avis/mes impressions :

Rose est un très joli triptyque, une histoire qui nous est conté en 3 tomes, joliment maîtrisée, qui nous donne toutes nos réponses. Le graphisme est un peu particulier, mais le lecteur s’y habitue, et il est pris dans l’histoire. En 3 fois 48 pages, 3 tomes, notre histoire est complète, intéressante, et aborde des sujets intéressants. Ce tome est le dernier. Rose porte le prénom d’une belle fleur avec des épines, elle est discrète, elle travaille dans une galerie d’art. Elle a perdu sa mère très jeune, et son père devenu détective privé suite à un évènement vient d’être assassiné, mais l’a aussi délaissé. Elle a également un don, une malédiction, une maladie. Quelque chose à part. Elle peut sortir de son corps, voir sa vie de l’extérieur. D’abord persuadée que tout le monde pouvait le faire, elle tentera d’expliquer sans succès, et finira par vivre avec. Cela peut être pratique mais il lui faudra quand même faire attention. Elle a finit par remarquer un lien étrange avec certains tableaux de sa galerie. Coïncidences ? Y aurait-il des liens entre certaines morts ? Pendant son aventure, elle fait également la connaissance des trois fantômes de l’immeuble où son père avait son cabinet de détective : Wanda, Bob et Achille. Ils l’aident, elle finit par s’attacher à eux. Ils sont bloqués dans l’immeuble, et elle aimerait les aider. Est-ce que cela sera possible ? Y a-t-il un risque pour elle ? Au-delà de l’enquête, elle doit accepter ce qu’elle est, comprendre d’où vient cette particularité et pardonner pour pouvoir avancer. L’album passe parfois en noir et blanc pour nous faire bien ressentir quand elle sort de son corps, c’est bien joué. De plus, avec le texte sur fond noir, le lecteur suit les pensées de son père, qui est proche et loin à la fois, car son fantôme elle ne le verra pas. Il ne peut rien faire pour elle d’où il est. Parfois, nous irons également dans le passé de Rose pour une meilleure compréhension, qui permet de mieux ressentir en voyant l’évènement. Valérie Vernay, Emilie Alibert et Denis Lapière se sont associés pour nous livrer une belle, intéressante et touchante histoire, qui fait également réfléchir et aborde les sujets complexes du deuil et de la vengeance. Une réussite.

Merci à Izneo pour la lecture du troisième tome, du coup j’ai enfin lu ma série
Bon, ce n’est pas plus mal de tout enchaîné.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s