Manga Time : Arte tome 6

Manga - Manhwa - Arte Vol.6

Fiche

Mon avis/mes impressions :

Une nouvelle lecture magnifique et touchante, qui m’a de nouveau mise au bord des larmes (your name 2 m’a fait cet effet). Des magnifiques et l’occasion de mieux comprendre Caterina.

Arte sur cette couverture semble flotter dans sa robe.
J’ai toujours un peu de mal avec l’ancienne façon de faire des aristocrates, de ne pas d’occuper directement de leurs enfants, d’y penser comme un moyen d’arriver à certaines fins, de souhaiter un garçon à tout prix. Il y a quelque chose de vraiment abominable, tout comme le fait de marier une fille de 12 à 20 ans avec un vieux, souvent de 2 fois son âge.
Ici, on découvre la naissance de Caterina et comment elle a été confiée à une nourrice Bona, et envoyées à la campagne, pour son « bien », pour prendre l’air, pour avoir du bon lait. Sofia, la maman de Caterina a été alitée un moment, et a également dû se concentrer sur le fait de donner un fils à son mari, Marco.
Caterina a eu la grande chance d’avoir un oncle formidable, Youri, qui lui passe beaucoup de choses et lui permet d’expérimenter. Et surtout lui rend visite.
Bona est sa nourrice, elle avait plein de lait, un fils de 2 ans, un mari. Si j’ai bien suivi, elle a emmené son fils mais laissé son mari, dur aussi. Elle est très volontaire, très travailleuse et pleine d’énergie, à sa manière elle est épatante. Elle aime beaucoup Caterina, et a peur de lui laisser faire certaines choses, elle arrive aussi à ne pas oublier « sa place ». Caterina, Gimo (le fils de Bona) et Bona ont l’air de former une famille.
Caterina veut tester plein de choses, et fait des crises de pleurs dès qu’elle n’a pas gain de cause.
Un jour, alors que beaucoup de temps a passé et après une tragédie, elle est rappelée chez elle. On comprend bien que Caterina ne sent pas comme chez elle, qu’elle est déboussolée, d’où elle a adopté ce comportement.
Arte le comprend bien maintenant aussi et va tenter de lui faire comprendre qu’il faut l’accepter et avancer. Il va également n’en pouvant plus commettre une action dangereuse en disant ces quatre vérités à Marco, et à Sofia.
Caterina pourra-t-elle accepter son passé et enfin avancer dans sa vie ? Trouver sa place auprès de sa famille biologique ?

J’ai également adoré me promener à Murano, avec la verrerie *o*
Le dernier chapitre est consacré à Léo, qui a sa tête de tueur, et nous apporte un peu de fraîcheur, relâche la pression et nous fait rire.

Une pépite tant au niveau de l’histoire que du sublime graphisme. C’est toujours avec un extrême plaisir que je retrouve Arte.
Evidemment, une série que je conseille très chaudement.

5 commentaires sur « Manga Time : Arte tome 6 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s