Manga Time : Au-delà de l’apparence tome 1

Fiche du manga sur MN

Résumé :
Chitose s’est façonné un masque derrière lequel elle a pris l’habitude de se cacher pour être appréciée de tous. Mais sa vie va complètement changer le jour où Itsuki, un bel inconnu, lui vient en aide.
Fascinée par son regard, elle décide de le suivre et se retrouve devant les portes d’une école d’art. Armée de son plus beau sourire, Chitose demande à son sauveur de lui faire visiter les lieux, mais ce dernier voit clair dans son jeu : impossible de lui mentir !

Disponible en numérique
1er tome à prix plus doux (on est toujours dans le cadre de leur opération sympa)

Mon avis/mes impressions :
Les éditions Kana nous ont sorti ce tout nouveau tout joli titre avec un graphisme tout doux, dans la pure veine du shojo mais en questionnant les apparences. En nous invitant à voir au-delà de l’apparence.
Le graphisme est très agréable, le titre nous emporte, on rencontre déjà plein de gens dans ce premier tome, et les mimiques de Itsuki valent le détour.

Kana nous met en 4ème de couverture la jolie phrase « Créer pour se recréer » qui va très bien avec l’histoire, vu qu’on est dans l’art, et vu ce que peut faire Chitose.
On a aussi la phrase « J’en ai assez d’avoir peur que les autres me détestent. »
Chitose se méfie des autres, de ses goûts atypiques, elle ne veut pas être rejetée, avoir une place, être aimée tout simplement, alors elle revêt un masque, ça lui demande des efforts, de l’énergie, ça la coupe d’elle-même. Et on peut se demander si c’est une solution ? Si elle est vraiment aimé pour elle-même, et pas plutôt une image ? Si ça lui convient vraiment, et si elle peut s’épanouir ainsi ?
Evidemment, dans un monde qui pratique le rejet et le harcèlement à tour de bras, et que le système ne fait pas vraiment grand chose et laisse majoritairement faire, même en entreprise, on serait bien naïf, de simplement lui dire que non, et d’être elle-même. Ses craintes sont compréhensibles.

Ses amis sont-ils vraiment ses amis ? Se détourneraient-ils d’elle sans son masque ? …

Mais un jour, elle rencontre Itsuki, qui voit au-delà de l’apparence, qui voit son masque, la voilà complètement décontenancée et intriguée. Elle le suit, et s’invite dans son monde comme attirée. Il ne va pas la laisser s’en tirer ainsi, il n’hésite pas à la bousculer, lui dire ses quatre vérités, lui dire qu’elle est plus intéressante quand elle fait tomber le masque, qu’elle arrêter de jouer les petites filles modèles. Pour la décontenancer, il n’hésite pas non plus à l’embrasser !

Chitose découvre cette école d’art, et a envie de tenter de s’investir. Ce jeune homme qui a vu au delà de son apparence, ces gens qui ont l’air si vrais, ce jeune homme qui a même su apprécié ses créations. Elle a quelque part envie de cette liberté, d’arriver à faire ce qu’elle a vraiment envie de faire sans honte, sans peur de jugement.

D’ailleurs, cette école d’art lui fait déjà beaucoup de bien, elle rencontre beaucoup de monde, elle apprend d’eux, elle est surprise, elle est plus elle-même. Classiquement, elle commence à nourrir des sentiments pour son « sauveur », mais lui ne l’entend pas vraiment de cette oreille.

J’ai hâte de lire le tome 2 qui ne devrait plus tarder à être à ma disposition, sauf que je ne suis pas sûre qu’il me reste des forces en semaine pour continuer la lecture. Mais bon, bientôt :).

Publicités

3 commentaires sur « Manga Time : Au-delà de l’apparence tome 1 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s