Pocahontas La Princesse du nouveau monde

couv64284759

Résumé :
Pocahontas, jeune princesse indienne, fille du chef Powhatan, vient d’épouser selon la coutume son promis, Kokum. Au même moment, trois navires britanniques abordent la côte Est de l’Amérique. Nous sommes en 1607 et la vie de Pocahontas, comme celle de tout le continent américain, vient de basculer.

Fiche sur LA

Mon avis/mes impressions :
Elle s’appelait Mataoka, Pocahontas, Rebecca. Elle est la fille du chef Powhatan. Belle, intelligente, déterminée, elle suit ce qu’elle croit, tente de s’ouvrir. Elle sera une liaison entre les 2 mondes, mais jamais vraiment à sa place dans aucun des 2 mondes et changera de prénom au gré du vent (selon sa situation).
Cette BD, qui une fois passé le choc du dessin en noir, blanc, jaune…c’est pas si mal, mais pas en couleur, alors que la couverture est superbe, est une merveilleuse replongée dans l’histoire d’une grande dame très courageuse.

Pocahontas me rappelle une femme belle, forte, intelligente, déterminée, ouverte d’esprit. C’est apparemment un surnom donné, dans la BD on nous dit que ça signifie petite dévergondée, elle le reçoit quand elle perd son statut, comme quoi elle fricoterait avec les blancs, certains se montrent encore plus cruel en l’appelant la pute des blancs.
Elle suit sa route, va épouser l’homme choisi, suit les us et coutumes, mais elle veut apprendre, il lui dit pas tout de suite. Elle, bornée y va seule, elle va rencontrer et s’abriter avec John Smith, la rencontre qui va à jamais changer sa vie.
Elle tente de concilier les deux peuples, éviter les batailles, et surtout sa première action éviter qu’on égorge John Smith, alors qu’il n’a rien fait de mal. Elle apprend sa langue, voit son village, et tente de faire comprendre les besoins de sa tribu, pourquoi ils sont fâchés, qu’ils prennent vraiment trop de terres, d’espaces.
Lui, malgré sa bonne volonté n’a appris que quelques mots de sa langue, alors que elle, elle apprend la sienne à une vitesse remarquable, ce qui lui permet d’être une bonne liaison entre les 2 mondes. Tous les 2 développent une belle amitié, assez mal vu par pas mal de personnes des deux camps.
Son mari Kokum est pas mal, respectueux, mais quand elle décide de prévenir Smith du massacre qui se prépare, il tente de la dissuader d’y aller directement, oui on va faire quelque chose, mais si tu y vas tu seras traîtresse à ton camps et ne pourra jamais y revenir. Elle écoute d’abord ce qui lui dit de sauver le maximum de monde des 2 camps.
Je vous laisse découvrir, redécouvrir ce qui se passe exactement.
Elle va apprendre à vivre avec ces gens qu’elle voulait protéger, elle connaît leur langue. Elle se rend compte qu’on la déconsidère par moment.
Elle a découvert beaucoup de choses, mais a également eu des moments très difficiles. Imaginer vous partir loin de chez vous, avec un fonctionnement différent, des gens réticents à votre présence.

Une relecture forte intéressante. La princesse du nouveau monde !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s