Lecture Time : Arte tomes 4 & 5

Fiche

arte-4-komikku_m

Mon avis/mes impressions :
La belle Arte aussi forte que fragile, pleine de vie, d’énergie a enfin été acceptée par ses pairs. Et maintenant, ils sont plein de bonnes intentions, et l’encourage. Elle a prouvé sa valeur ! :s
Mais comme la vie est loin d’être un long fleuve tranquille, elle rencontre de nouveaux personnages avec leurs histoires et a de nouvelles décisions à prendre.
Bien sûr, à nouveau un tome réussi, une histoire riche et prenante, un très beau voyage, un sublime graphisme et une fille qui vous fait sourire. Sa belle énergie est communicative.
J’ai hâte de la retrouver, lire le suivant, où du coup la couverture m’a plus ou moins révélé son choix final :p, mais pas comment on en arrive là 😉

J’ai vraiment du mal avec ce qu’ils ont fait subir à Arte et qu’elle doive leur prouver sa valeur, avec au fond comment fonctionne la société. Tout comme ce que Léo a subit. C’est pas pour rien s’il est solitaire et froid après :s
Elle est jeune, a une certaine naïveté, plein de forces, et elle s’y plie.
Elle est aussi très ouverte aux autres, apprend d’eux, mais c’est aussi du coup son talon d’Achille si elle doit négocier, marchander.
Ses sentiments : son visage les trahit facilement.
Et pourtant, certaines phrases dite maladroitement, froidement pour la libérer, elle va aussi les comprendre de travers.

Dans ce tome, on rencontre de nouveaux personnages, un aristocrate, dont on ne sait pas totalement quoi penser, il offre une opportunité à Arte, et eu envie de faire appel à elle d’une curieuse façon.
Ainsi qu’une amie de Léo, pleine d’énergie, de fougue, mais qui cache sa situation réelle.
Des personnages haut en couleur, et la touchante histoire de cette femme.
Arte pourrait se voir offrir des opportunités, justement par sa naissance, d’être une aristocrate, du coup c’est un peu difficile à accepter pour elle.

On a aussi au milieu de tout cela, de simples événements tranche de vie, il faut bien assurer le fonctionnement de la maisonnée, et un dernier chapitre centré sur la vie d’Arte de tous les jours avec Léo.
On revoit aussi d’autres personnages, et une jeune femme va devoir se bouger, accepter quelque chose pour pouvoir continuer à bénéficier ce dont Arte lui faisait profiter.

Tome 5

Couverture Arte, tome 05

Arte arrive à Venise, avec nous, et les premiers temps on s’en met plein les yeux. J’adore son innocence et son émerveillement face à tout ce qu’elle découvre.
J’ai tout d’abord été subjugué par le faste et la beauté de la ville, la demeure. Je me suis posée des questions sur Caterina : belle, mais pourquoi ces parents n’y voit rien ? Est elle méchante ? Pourrie et gâtée ? Pourquoi ? Au fond, c’est une chic fille ! Arte est elle aussi subjuguée, jusqu’à voir que les gens sont partout les mêmes et que le mieux c’est encore de rester elle même.
On comprend mieux ! Mais tout comme Arte je me questionne sur le bien fondé de tout ça. Finalement la mère n’était elle pas désireuse d’autres choses ? Ne se privent ils pas de belles découvertes, de saveurs, de certains sentiments, partages, liens … En agissant ainsi ?!
Arte fait également un joli point sur sa situation, ses choix avec avantages et inconvénients. Elle est lucide, elle est géniale, sincère et directe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s