Lecture Time : Arsène Lupin Tome 3

arsene-lupin-3-kurokawa_m

Fiche du manga sur MN

Etant donné que ce sont des affaires séparées, je vous mets le lien vers le tome 3, ainsi que son résumé :

Le comte de Gesvres est victime d’un vol. Alors qu’il s’enfuit, le chef des voleurs est touché par une balle de fusil. Beautrelet, lycéen détective amateur, se lance sur la piste des fuyards et résout peu à peu les énigmes qui entourent l’affaire.

Mon avis/mes impressions :
Je me suis délectée de ce tome, qui a une certaine épaisseur, prenant, intéressant, et en plus ce n’est pas fini !!!
Ce tome nous permet de découvrir un nouveau personnage : un détective lycéen, doué.
L’affaire est très prenante, intéressante, avec des retournements. On la suit avec grand plaisir.
Le graphisme notamment des lieux, décors est très agréable. On a envie de s’attarder dessus.

La couverture est toute jolie, avec cette teinte dans le vert, Arsène qui tient le message codé, le détective lycéen derrière lui, et cet oeil dans le fond.

On commence par quelques mot de l’auteur des plus intéressant, également à la fin, il en ressort que l’aiguille creuse est une histoire qui a eu énormément de succès et on n’en doute point après la lecture de ce tome.
« Un cambriolage de nuit, deux jolies demoiselles, des ruines, un message codé, un trésor ayant une profonde implication historique, et évidemment une tragédie. »

Au début, on a le droit à 2 belles pages couleurs avec une jolie demoiselle dans un beau château, et une double page couleur avec un lieu, le tout teinté.
D’ailleurs une des demoiselles n’a pas froid aux yeux et n’hésite pas à tirer sur un des voleurs. Tout comme notre jeune détective lycéen : Isidore Beautrelet, avec une bonne et redoutable logique, pensant à ses études aussi, profitant de ses vacances pour apprendre sur le terrain, ils osent se confronter et parler aux adultes, mais aussi ne se laisse pas démonter pour tenter de résoudre, même face à des menaces.
Car, nos 2 jeunes en étant aussi téméraires se mettent aussi quelque peu en danger.

Un homme sur lequel on tire et qui disparaît.
Des choses volées, les jeunes filles ont vu les cambrioleurs transportaient quelque chose, et pourtant rien n’a disparu, semble-t-il, une seule réponse à cela qu’Isidore donnera.
Un cadavre retrouvé.

Comme vous le voyez, il y a beaucoup d’ingrédients pour en faire une affaire palpitante, Petite à petit on a déjà découvert pas mal de choses, relier, mais il reste des mystères.
Arsène Lupin paraît être le grand absent de ce tome, à part son bonjour et révérence devant les demoiselles.
Les dernières pages sont teintées d’une certaine ironie, mais nous donne très vite envie de découvrir la suite et d’avoir enfin le fin mot de toute cette affaire qui nous a déjà bien ébranlé.

Avec ce détective lycéen doué, je n’ai pu m’empêcher de penser à conan, kindaichi, et effectivement c’est aussi abordé dans les pages à la fin, la question du détective lycéen qui se confronte au monde adulte.

Publicités
Cet article, publié dans Manga, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s