Lecture Time : Erased Tome 1

erased-1-ki-oon_m

Résumé :

2006. Aspirant mangaka dont la carrière peine à décoller, Satoru Fujinuma travaille comme livreur de pizzas pour joindre les deux bouts. Effacé et peu enclin à s’ouvrir aux autres, il observe le monde qui l’entoure sans vraiment y prendre part. Pourtant, Satoru possède un don exceptionnel : à chaque fois qu’un incident ou une tragédie se déroule près de lui, il est projeté quelques minutes dans le passé pour empêcher l’inévitable avant qu’il se produise…

Cette anomalie de l’espace-temps lui vaut un séjour à l’hôpital le jour où, pour rattraper le conducteur d’un camion fou, il est percuté par un autre véhicule de plein fouet. Après l’accident, petit à petit, les souvenirs effacés de l’enfance traumatisante de Satoru resurgissent…

Fiche manga MN

Mon avis/mes impressions :
Déjà, c’est mon anime coup de coeur de la saison, au niveau de l’histoire, de l’ambiance, c’est puissant avec de multiples rebondissements. J’aime aussi beaucoup l’opening.
Un 1er tome qui pose les bases, intéressant, avec une fin époustouflante qu’on n’abordera nullement dans ce lecture time, après ce sera censé être une donnée connue, donc si vous ne voulez pas savoir, ne lisez pas les autres lecture time sur ce manga !
Une thématique très intéressante, pouvoir revenir de quelques secondes pour effacer un drame, mais un passé houleux refoulé qui commence à ressurgir.
Le graphisme m’a fait bizarre par rapport à l’anime, j’ai moins aimé sur le coup, mais j’ai plus de détails dans le manga 🙂

Satoru est un jeune homme qui aspire à devenir mangaka, et qui a tendance à rester dans une position d’observateur, ne pas trop s’impliqué avec les gens. Ce qui lui vaut des ennuis, y compris professionnellement. Surtout que pour devenir un bon mangaka il faut atteindre les sentiments des gens.
Vu qu’il faut assurer sa subsistance, il est vendeur de pizza comme petit boulot, où on voit surtout son patron qui a l’air de reconnaître ses compétences, et Airi sa collègue a priori enjouée et souriante, bien différente de caractère de lui.
Sa mère revient, une femme libre, indépendante, super, qui s’est bien occupée de lui, qui a eu une vie active, intelligente. Sa relation avec elle est très houleuse.
Malgré sa tendance à ne pas s’impliquer, on lui avait appris à avoir des amis. Il y a pas mal de phrases marquantes dans ce manga. Et lors des rediffusions, il ne peut s’empêcher d’observer, trouver ce qui ne va pas, agir quitte à se mettre en danger.
Mais il semblerait que son  passé soit compliqué , qu’il ait été confronté à une sombre histoire d’enlèvements de jeunes enfants qui commence à ressurgir, alors qu’il avait oublié.

Mais que s’est il passé exactement quand il était en CM2 ? Et comment cela a-t-il influencé ce qu’il est devenu, ces relations avec les autres, sa relation avec sa mère ?!

Lorsqu’il se rappelle de quelques évènements de son passé et que nous on a le plaisir de le voir en image. On voit le jeune Satoru en CM2 sourire aux lèvres puis jouait avec d’autres enfants.
« Je n’ai pas appris à sourire parce que je m’étais intégré. Je me suis intégré parce que j’avais appris à sourire ! »
« Au début, je me contentais de les imiter, mais au bout d’un moment, je suis devenu capable de rire ou de me fâcher naturellement ! …. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s