Série : Truth be told Saisons 1 & 2 – Dr Death (Mini série)

Hello,

Pas toujours facile avec le timing, alors on fait comme on peut.
Des séries de qualité avec un bon casting.

Truth Be Told : Le Poison de la vérité

Résumé :
Josie Buhrman a tant bien que mal tenté de se reconstruire après le meurtre de son père, l’abandon de sa mère, et la trahison dont elle a été victime de la part de sa sœur jumelle Lanie. Mais les choses vont prendre un tournant inattendu et pour le moins perturbant lorsqu’une journaliste décide de rouvrir 13 ans après l’enquête autour de l’assassinat du père de Josie par le biais de son nouveau podcast à sensation

Saison 1 : 8 épisodes
Saison 2 : 10 épisodes
Diffuseur : Apple TV

Avis / Impressions

« Truth be told » est une bonne et intéressante série porté par Octavia Spencer dans le rôle de Poppy Parnell. Elle exploite également si toute vérité est vraiment bonne à dire, et les conséquence que cela peut avoir, la plupart du temps ironiquement des éléments qu’on n’avait pas prévu.

Chaque saison se concentre sur une affaire, il y a plus ou moins quelques interactions mais celles-ci je ne les ai pas trouvé très bien gérées.
Chaque affaire sur laquelle se concentre Poppy c’est pour mettre à jour la vérité : la première est une ancienne affaire, ainsi les meurtrissures sont gravées dans la chair, et elle va remuer le passé, et faire ressurgir des choses. La deuxième se concentre sur le meurtre du mari d’une très bonne amie à elle : Miccah et met leur amitié à l’épreuve.

Poppy Parnell tient un podcast, c’est à travers lui qu’elle va faire la lumière sur les différentes affaires. Et elle a l’art de disserter, de poser les choses, de parler, elle a un sens oratoire indiscutable qui donne envie de l’écouter. Forte et fragile à la fois, attachante, elle va au bout de ses idées, mais elle a aussi un passé compliqué, que nous allons découvrir au fur et à mesure de ses 2 saisons, et qu’elle va également livrer à l’antenne. C’est même parfois plus compliqué qu’on ne le pense, et l’image de Poppy peut subir quelques dégâts, y compris sa vie par moment.

Je la mets en bonne 🙂

Dr Death

Résumé :
D’après la véritable histoire de Christopher Duntsch, un neurochirurgien qui derrière son apparence parfaite, se révèlera être une catastrophe.

Mini-série : 8 épisodes
Diffuseurs : Canal+, Prime Vidéo

Avis / Impressions

Nous allons découvrir la vie de Christopher Duntsch, neurochirurgien, et tous les dégâts qu’il a causé, comme l’absence de véritables répercussions et l’embourbement du système. 
Nous sommes partagés sur ce docteur qui n’en a que le nom, vu que ces chirurgies ressemblent à des boucheries, j’avais envie de vomir. Ce qui partage c’est : Est-il incompétent ? Le fait-il exprès ? Prend-il plaisir à nuire ainsi à ses patients ? Est-il sociopathe ? A-t-il conscience de ce qu’il fait ? Car il s’avère que monsieur se prend pour un génie, le meilleur des meilleurs, il a la grande gueule, il l’a très haut dans la tête.
Jamais il ne faillit devant les gens, il vous vend ses chirurgies comme des rêves, il accepte même celles risquées, de dernière chance. Vous n’êtes pas bien quand vous voyez les dégâts irrémédiables causés aux corps des gens passés entre ces mains, et vous savez quoi ce n’est jamais lui. Les autres n’étaient pas compétents, n’ont pas assurés, mais lui bon sang tout était parfait ! Je n’en pouvais plus de sa suffisance et son arrogance à la fin. La remise en question, il ne connaît pas.

La gestion temporelle est un peu énervante et mal gérée à la longue, surtout qu’ils répètent certaines scènes, la fin est un précipitée et ils finissent en nous faisant lire les informations, qui ne sont guère rassurantes.

Les femmes de sa vie ont vite déchantées. Vous allez croire ne pas voir claire par moment.
Nous avons deux médecins qui se rendent compte que vraiment ça ne va pas, ils ne peuvent déontologiquement moralement le laisser faire. L’un est sérieux, l’autre un petit rigolo par moment, mais ils assurent. Ils sont attachants, on va tomber de haut avec eux, et cela va être un parcours de folie pour l’empêcher de nuire, le traduire en justice, où une jeune et ambitieuse avocate, attachante aussi, va se joindre à la bataille.

N’ayant aucun rendez-vous médical ou opérations prévus dans les prochains temps pour vous lancer là-dedans.

Tirer/Inspirer d’une histoire vraie.

Je la mets en moyenne et intéressante.

Vous connaissez ces séries ? Elles vous intéressent ? Prêts pour se faire des frissons ?

3 commentaires sur « Série : Truth be told Saisons 1 & 2 – Dr Death (Mini série) »

    1. J’aime quand on est d’accord 🙂
      Oui, c’est bien beau de jouer avec la chronologie mais il faut bien le faire, et pas le faire forcément tout le temps et mal, à force ça ne va pas le faire.
      Oui, elle est super, Poppy, pas toujours évident pour elle. Ouais surtout quelques interactions. J’ai même eu besoin de t’en parler du coup ^^’
      Oui, on est d’accord 🙂 Je l’ajoute en haut des fois qu’il y ait un doute.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s