Manga Time : La Petite Faiseuse de Livres Tome 6

Fiche

Couverture La petite faiseuse de livres, tome 6

La famille est au coeur de ce tome. Regardez sur la couverture comme elle s’est trouvée une famille aimante et comme ils sont mignons malgré tout.
Cette histoire continue à avoir une grande force implacable, alors que nous nous approchons de la fin du premier arc. Nous n’avons plus qu’à croiser les doigts de pouvoir avoir la suite très vite, tout comme la suite de l’anime (qui est plus avancé), et pourquoi pas le roman.

Les thématiques sont intelligentes, fortes. Nous abordons le statut, la maladie, les compétences etc.
Nous pleurons comme rions, et trouvons la force d’avancer, pas après pas.
Nous y abordons la famille, l’importance de se sentir bien chez soi. Mais également l’importance vitale de la communication malgré la difficulté à transmettre certaines informations. Maïn n’est pas seule, même s’ils ne peuvent vraiment savoir ce qu’elle vit au quotidien, plusieurs personnes lui donnent la force d’avancer chaque jour.
Ils tiendront également une réunion de famille d’une grande force.

Pouvoir être avec quelqu’un qui nous comprend, qui vit la même chose, même si par ailleurs, il y a des différences. Cette maladie est terrible, dans son prix, le coût pour la combattre, dans la souffrance, mais également elle diminue ce qu’on peut faire, les activités, cela ne simplifiera guère les relations sociales et encore moins dans le monde du travail.

Maïn suite à des discussions va avoir des choix à faire, de grandes décisions à prendre, mais elle doit aussi accepter une part de la fatalité, des choses qu’elle ne peut pas faire, et trouver ce qu’elle peut faire sans se mettre de trop en danger.

Parfois, quand on ne dit pas vraiment les choses, les autres ne voient pas ou ne veulent pas le voir, ou ne font pas attention. Nous ne sommes pas certains que cela va vraiment changer en les disant, mais en les taisant, ça ne fera que nous miner. Il n’est pas seulement question de Maïn ici, mais également de Lutz.

Maïn et Lutz continuent à s’entraider, ils forment une équipe du tonnerre avec une belle complicité. Tout le monde ne pourrait pas faire ce qu’il fait. Parfois il s’agit également juste de détails avoir été là avant que ça ne rapporte, adapter son pas à Maïn, etc.
Une relation touchante et belle au fil des tomes.

Maïn et Lutz ne sont pas les premiers enfants, ne sont pas riches, ne sont pas nobles et même plutôt pauvres. Ils n’ont donc souvent pas de beaux habits en premier rien que pour eux, doivent se battre etc.

Maïn doit réfléchir à une proposition compliquée si elle veut sauver sa vie, sans être assurée de son traitement, de son degré de liberté.
Et malgré ou peut-être à cause de tout ce qu’elle vit, elle sait prendre du recul, voir ce qui a pu déranger, et essayer d’adapter, d’arranger, de trouver un compromis, elle est essaye d’être juste, même si c’est dur, que ça un coût pour eux.

Maïn et Frida passent des moments intéressants ensemble. Maïn parle parfois trop, montre parfois trop de choses, elle n’a pas toujours la conscience de la valeur des choses, ou veut être parfois trop gentille. A la fin, nous avons un extrait du roman sur Frida qui se languit de Maïn. Nous verrons également le poids que Frida porte, ce qu’elle doit apprendre, ce qui a été décidé pour elle.

Citations 

Réflexion commerciale
« C’est en hiver qu’on vend le plus. Les gens cherchent à passer le temps quand la neige les bloque d’où les achats compulsifs. »
Réflexion de Lutz sur le métier de marchand
« J’ai vu comment travaillent les marchands. Leurs résultats n’appartiennent qu’à eux. Je veux pouvoir vivre comme ça, sans personne pour me gêner. »
Poétique
« Puisse le dégel vous sourire et la déesse du printemps vous apporter sa bénédiction. »

Très bonne lecture
Très touchante, très forte sur les thématiques
Maïn ❤ ❤ ❤
Manga de coeur
Manga de grande qualité

5 commentaires sur « Manga Time : La Petite Faiseuse de Livres Tome 6 »

    1. Je ne sais plus si j’en ai parlé ailleurs, mais là j’ai quand même parlé de fin de 1er arc et que ça continuerait au prochain ^^’
      « Cette histoire continue à avoir une grande force implacable, alors que nous nous approchons de la fin du premier arc. »

      Aimé par 1 personne

      1. Effectivement et je m’en rappelle mais je pensais à la fin d’un premier arc de l’histoire dans ce tome ou le précédent, et donc pas que ça impliquait que l’histoire continuait après le tome 7. En plus, il me semble qu’Ototo a vendu la série comme finie en 7 tomes, non ? J’aime pas quand ils considèrent le second arc comme une nouvelle série, pour moi, ça devrait suivre la numérotation ><

        Aimé par 1 personne

      2. ah ben ça ferait une drôle de proportion niveau arc, si t’es pas sûre ou que je ne suis pas assez claire t’as le droit de me demander des éclaircissements
        Là tu verras c’est clair dans le manga
        Je ne sais, c’est vrai que la communication d’Ototo n’a jamais été très claire là dessus, et pour l’instant il faut surtout espérer qu’on aura la suite en manga.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s