Album Time : L’étonnante Famille Appenzell (Fiche)

Couverture L'étonnante Famille Appenzell

Edition : Margot
de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez
Genre :  Album
Oneshot
Prix papier : 19.90€
Prix numérique : ?
80 pages

Hello Livre
Mon amie Tachan, avec une autre de nos amies respective m’ont fait découvrir Benjamin Lacombe, et depuis j’adore, j’ai envie de tout découvrir de lui, et quand en plus il est associé avec Sébastien Perez, on peut y aller les yeux fermés.
Sinon octobre était mon mois d’anniversaire et la sortie était totalement de période, j’y suis allée les yeux fermés.

Papier ?
Ouiiii.
J’ai remarqué que certaines œuvres étaient disponibles en numérique, celle là semble prévu/sorti aussi. Vous connaissez mon ouverture sur le sujet, surtout quand le livre/manga/album ne va rien dégager de si spécial, mais là j’avoue que pour un bel album comme lui, c’est beaucoup plus de plaisir en papier.

Résumé

Les Appenzell sont une des plus riches et des plus en vue famille d’Angleterre. La naissance de Charles sème le trouble dans la dynastie car il est doté de cornes, apportant la honte sur les siens. Il grandit et épouse Dorothy, elle aussi peu gâtée par la nature. Le couple donne naissance à de nombreux enfants, tous particuliers mais pourvus d’un supplément d’âme.

Mon avis/Mes impressions :

Cet album est d’abord une pure merveille. Quand vous le touchez la sensation est très spéciale. C’est tout noir, tout rugueux et doux à la fois, et consistant. Cela donne l’impression d’avoir une sorte de grimoire surpuissant à manipuler avec précaution.
Quand vous le tenez, vous êtes là : « Mon précieux » *o* <3.
Les pages tiennent très bien en main.

Nous avons le portrait de la famille sur la couverture. Et en quatrième de couverture juste les phrases qui font que vous êtes là : je veux découvrir.
« La vraie monstruosité n’est pas celle qui se voit.
D’une union maudite naquirent des êtres singuliers. Voici leur histoire : leurs joies, leurs peines.
Découvrez le destin d’une famille réellement extraordinaire.« 

L’intérieur est lui aussi sublime, comme un parchemin pour une partie. Une autre totalement sous fond noir. Et tant d’êtres de tout acabit à découvrir.
C’est également fait avec une certaine poésie et force.

Victoria apprend à connaître sa famille, à travers des portraits, des lettres, emprunt d’un certain mystère. Tous ces portraits, toutes ces existences.

Il y a beaucoup de force, de réflexion dans le fait de montrer que la monstruosité n’est pas forcément celle que l’on croit, que l’on voit du premier coup d’oeil.
Il est assez étonnant de voir toutes leurs différences. Mais justement cette différence peut être une force, on peut s’en servir. 
Au-delà de cela, c’est aussi le fait que notre différence, en général, quelle qu’elle soit peut être autant une malédiction qu’un don, se reflétait différemment selon le regard qu’on lui porte, selon l’angle de vue.
Et que tout ne convient pas à tout le monde de la même manière.

Et la fin m’a laissé : « Ah oui ». Ok, bien joué.

En bref, une pépite autant l’objet livre, que le texte, que la force du graphisme, et y comprit toute la réflexion.

Lien interview

Graphisme

D’autres chroniques

Marie/Bangarangdaily qui va à l’essentiel sur instagram
Les lectures de chloé

Et vous ? Il vous tente ? Que connaissez-vous de Benjamin Lacombe ? De Sebastien Perez ?

Publicité

6 commentaires sur « Album Time : L’étonnante Famille Appenzell (Fiche) »

  1. Quel beau livre *0*
    J’ai juste une question : tu trouves qu’il y a un bon équilibre texte-illustrations ? Pas l’impression que le texte est trop peu présent ?
    C’est la seule petite chose qui me retient encore même si je suis fan des auteurs ><

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s